Une soirée sous la Lune au château de Pierre-de-Bresse

À Pierre-de-Bresse, un joli château style Renaissance offre un cadre original pour des images nocturnes. Récit d’une soirée sous la Lune.

C’est en 1680 que débuta la construction du château de Pierre-de-Bresse. Claude Thiard de Bissy, son propriétaire, le fit dresser à la sortie du village, sur l’emplacement d’une ancienne maison forte seigneuriale. Ses descendants ont conservé le parc et son château jusqu’en 1956. C’est le Conseil général de Saône-et-Loire qui le détient depuis cette date. Il y organise régulièrement des expositions sur l’histoire et la vie en Bresse bourguignonne.

Le château de Pierre-de-Bresse sous la Lune. Un pont relie les communs (à droite) à l’ancien logis seigneurial. © Jean-Baptiste Feldmann

C’est là que j’ai choisi de poser mon appareil photo dans la soirée du 8 novembre pour immortaliser le bâtiment sous la Lune.

Comment faire des images astronomiques avec un premier plan très éclairé ? C’est le problème que l’on rencontre avec de nombreux édifices et le château de Pierre-de-Bresse n’échappe pas à la règle. Pas question de poses longues pour saisir la Voie lactée par exemple. Il faut privilégier les clichés avec la Lune pour avoir des temps de pose compatibles avec l’éclairage artificiel. Le 8 novembre nous étions à mi-chemin entre Premier Quartier et Pleine Lune. Le ciel s’annonçait à peu près découvert et notre satellite naturel était bien orienté par rapport au château.

Le château de Pierre-de-Bresse sous la Lune vu depuis l’entrée principale. L’amas d’étoiles des Pléiades est visible sur la gauche de l’image. © Jean-Baptiste Feldmann

Installé à la limite des fossés remplis d’eau, adossé au parc à biches, j’ai réalisé quelques clichés de l’ancien logis seigneurial formé de trois corps en U et cantonné de tours. Puis je me suis rendu devant l’entrée principale qui donne sur les communs pour une autre série d’images. Malgré la présence de la Lune et la pollution lumineuse, on peut distinguer l’amas d’étoiles des Pléiades à l’est. Matériel utilisé : boîtier Nikon D3200, sensibilités de 400 à 800iso, temps de poses variables (quelques secondes), objectif Samyang de 12 millimètres de focale ouvert à 2,8.

6 réflexions sur “ Une soirée sous la Lune au château de Pierre-de-Bresse ”

  1. c’est vrai que l’éclairage est très intense !
    tu peux aussi tenter une ouverture plus petite et ou de sous exposer un peu pour réduire cette lumière.

    Louis

    1. Effectivement, Louis, mais je perdrai le fond du ciel 🙂 L’idéal serait de masquer temporairement et partiellement les projecteurs au sol 😉

  2. Ou bien, sur la base de ce format d’image, tu découpes les contours du château sur un carton que tu place devant l’objectif temporairement au début ou en fin de pose 🙂

    1. Idée intéressante, Louis, on peut comme les masques sous l’agrandisseur à l’époque de l’argentique. Je vais y réfléchir 🙂

  3. On peut aussi attendre l’extinction de l’illumination à 1h du matin comme c’est demandé dans l’Arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses. Article 2.II : Les éclairages de mise en lumière du patrimoine et des parcs et jardins définis au b sont allumés au plus tôt au coucher du soleil et sont éteints au plus tard à 1 heure du matin ou, s’agissant des parcs et jardins, au plus tard 1 heure après leur fermeture. (https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/12/27/TREP1831126A/jo/texte)

    1. Reste à savoir si le château respecte la réglementation. Il faudra que j’y retourne plus tard dans la nuit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *