Contrail

Vous avez déjà remarqué que les avions de ligne sont très souvent accompagnés de traces blanches à l’arrière.

lune4

Ce sont des traînées de condensation de la vapeur d’eau issue des gaz de combustion, appelées aussi contrail (pour condensation trail). Pour observer ces traînées il est nécessaire que l’avion vole à très haute altitude dans un environnement très froid et très humide.

Avec le développement du trafic aérien, ces traînées sont devenues une source supplémentaire d’inquiétude pour les astronomes qui observent une baisse progressive de la transparence du ciel.

Cette image a été réalisée hier en fin d’après-midi, deux jours après le Premier Quartier de Lune, avec un boîtier Finepix HS20 et son zoom réglé sur une focale de 720 mm.

Une réflexion sur “ Contrail ”

  1. Je pensais que ces avions qui font des pirouettes, montent et subitement piquent vers le bas n’étaient pas des avions de ligne (qui eux vont d’un point à l’autre généralement en ligne droite) mais bien autre chose comme des avions militaires sans signes distinctif par exemple, dans leurs espace aérien, que l’on peut observer, et voir leurs trainées terrifiantes qui quadrilles et couvre le ciel, ce qui le rend de plus en plus voilé par des nuages bizarroïdes et une couche laiteuse.
    Nous sommes de plus en plus nombreux à photographié le ciel et à s’inquiéter de ce ballet incessant.
    La question est, que ce passe t’il?… alors seulement contrail ?
    Ne pas confondre avec conspiration n’y venir nous dire que nos appareils photos professionnels ont des lubies, mais qu’il se passe bien quelque chose au dessus de nos têtes avec une influence sur notre ciel ça oui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *