Faux mirage solaire

Il s’en passe de bonnes dans l’atmosphère !

sol

En temps normal la température de l’air décroît avec l’altitude, mais on observe parfois une couche d’inversion thermique (une couche où la température augmente avec l’altitude) qui s’est glissée au milieu.

Les rayons lumineux qui traversent ces couches d’air de différentes températures sont plus ou moins réfractés. C’est à proximité de l’horizon que se forment les couches d’inversion thermique à l’origine d’étranges déformations observées sur le Soleil (et parfois la Lune). Les scientifiques ont pris l’habitude de regrouper l’ensemble de ces déformations sous le nom de faux mirage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *