Jupiter, Procyon, Sirius

Trois astres d’éclat sensiblement identique jalonnent le ciel en fin de nuit, comme le montre ce cliché.

ciel2

Jupiter est le plus brillant (magnitude -1,9) : la planète géante gazeuse se rapproche de nous et sera à l’opposition le 6 février 2015. Jupiter est actuellement dans la constellation du Cancer, non loin de l’amas ouvert d’étoiles Messier 44.

En allant vers l’ouest nous trouvons ensuite Procyon (magnitude 0,4), une étoile géante double, la plus brillante étoile de la constellation du Petit Chien et la septième plus brillante du ciel nocturne.

Toujours plus à l’ouest se trouve Sirius. Après le Soleil, Sirius est la plus brillante étoile vue de la Terre. Elle est située à un peu moins de 9 années-lumière de nous et sa magnitude apparente est de -1,5.

Sirius (Alpha Canis Majoris) est la principale étoile de la constellation du Grand Chien ; son apparition à l’aube en été est à l’origine du mot canicule. Chez les Egyptiens le retour de Sirius le matin annonçait la prochaine crue du Nil.

Sur cette image prise avec un boîtier Nikon D 3200 et un objectif 18-105 mm de focale (10 secondes de pose à 3200 iso) on constate une nouvelle fois que la pollution lumineuse empêche d’obtenir un ciel bien noir piqueté d’étoiles.

2 réflexions sur “ Jupiter, Procyon, Sirius ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *