En vidéo : l’instrument SPHERE traque les exoplanètes

L’instrument européen SPHERE est opérationnel depuis plus d’un an sur le VLT. Le CNRS nous présente en vidéo cet étonnant chasseur d’exoplanètes. 

Installé depuis mai 2014 sur le Very Large telescope de l’ESO, l’instrument SPHERE (Spectro Polarimetric High contrast Exoplanet REsearch) est conçu pour fournir directement des images des planètes extrasolaires ainsi que leurs caractéristiques spectrales et colorimétriques.

C’est sous la responsabilité de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble que cet instrument a été conçu par un consortium d’astronomes et d’ingénieurs européens.

Pour que l’instrument SPHERE soit capable d’imager et de caractériser des exoplanètes en orbite autour d’étoiles proches, il est indispensable de remplir deux conditions :

  • installer SPHERE sur un très grand télescope (c’est le cas avec le VLT dont chacun des 4 télescopes dispose d’un miroir de 8.2 m de diamètre)
  • disposer d’une optique adaptative particulièrement performante, ce que nous expliquent les chercheurs David Mouillet (LAOG) et Thierry Fusco (ONERA) dans cette vidéo

Rappelons que nous fêterons cette année au mois d’octobre la découverte de la première exoplanète, 51 Pegasi b ; c’était en 1995 à l’Observatoire de Haute-Provence grâce à  Michel Mayor et Didier Queloz. En 20 ans, ce sont près de 2000 exoplanètes qui ont été découvertes. Désormais les astronomes disposent d’instruments capables de détecter des exoterres, des planètes qui se situent dans la zone d’habitabilité d’étoiles semblables au Soleil, à l’image de Kepler 452b.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *