Le Soleil est à sa plus grande distance de la Terre

Bien que la chaleur estivale puisse nous faire croire le contraire, c’est bien début juillet que la distance entre la Terre et le Soleil est la plus grande. 

La Terre, comme toutes les planètes, circule autour du Soleil sur une orbite elliptique : en 2015 la distance entre ces deux astres était la plus petite (périhélie) le 4 janvier (un peu plus de 147 millions de km) et la plus grande (aphélie) le 6 juillet (un peu plus de 152 millions de km).

aphélie

Cette différence de 5 millions de km est perceptible quand on compare deux images du Soleil prises à ces deux dates extrêmes, comparaison qui n’est possible qu’en utilisant la même focale pour les deux prises de vues.

Le diamètre apparent du Soleil est légèrement plus petit en juillet qu’en janvier comme le prouve le montage ci-dessus, réalisé par l’astrophotographe Giuseppe Petricca qui observe depuis Pise en Italie.

Notez à ces deux dates la présence de jolis groupes de taches solaires : en janvier il s’agissait de AR 2253 (au centre du disque), en juillet c’est le groupe AR 2381 dont on peut suivre actuellement le développement sur les images du satellite SOHO.

La variation de distance du Soleil n’a aucune incidence sur le chauffage de notre planète ; s’il fait plus chaud chez nous en été c’est simplement parce que l’hémisphère nord reçoit plus d’énergie solaire en raison de l’inclinaison de l’axe de rotation terrestre.

3 réflexions sur “ Le Soleil est à sa plus grande distance de la Terre ”

  1. On ne ce rend pas compte que le soleil est plus loin l’été, je pensais même plutôt le contraire du à la rotation terrestres comme quoi là lecture instruit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *