Morceau de voûte céleste depuis la Roche de Solutré

Rendue célèbre dans les années 1980 par l’ascension rituelle d’un président de la République, la Roche de Solutré est un étonnant site géologique.

À 8 km à l’ouest de la ville de Mâcon la Roche de Solutré se dresse à 493 m d’altitude. Comme sa voisine la Roche de Vergisson, celle de Solutré est apparue au Tertiaire, lorsque le soulèvement des Alpes a provoqué l’effondrement du bassin de la Saône. Les plateaux situés à l’ouest se sont inclinés vers ce bassin et l’érosion a peu à peu dégagé les deux Roches. Le site a été occupé de 35.000 à 10.000 ans av. J.-C. pour des activité de chasse et de dépeçage mais contrairement à une légende tenace, les hommes préhistoriques n’ont jamais pourchassé les chevaux pour les pousser à se précipiter du haut de la Roche.

Si la Roche de Solutré est célèbre, c’est surtout parce qu’elle a été gravie pendant des décennies  le dimanche de la Pentecôte par François Mitterrand qui en était tombé amoureux en 1946. Lorsqu’il est élu président de la République en 1981, l’ascension annuelle devient alors un événement où se pressent les amis politiques et une nuée de journalistes.

ciel_solutre

L’image ci-dessus a été réalisée le 12 mars en soirée. Il s’agit d’une pose de 30 sec à 800 iso avec un objectif de 12 mm de focale résultante. Trois jours après l’éclipse solaire, la jeune Lune est en train de se coucher. On reconnaît un peu plus haut l’amas des Pléiades et à gauche la constellation d’Orion.

Pour réaliser cette image je me suis installé dans les éboulis au pied de la Roche ; alors qu’un peu plus haut ont trouve des prairies calcaires sur lesquelles vont s’épanouir différentes espèces d’orchidées dans les semaines à venir, les éboulis ont été colonisés par le buis, le genévrier et le chêne pédonculé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *