Archives pour la catégorie Actualités

Explosion d’une étoile dans la constellation du Sagittaire

Une nouvelle étoile serait-elle née dans le Sagittaire ? C’est ce que pourrait laisser penser l’observation de cette constellation où brille un astre de magnitude 4,4 qui n’y était pas avant.

nova5

Il s’agit en réalité d’une nova, une étoile qui augmente brutalement d’éclat pendant quelques jours. Elle a été remarquée pour la première fois par l’astronome amateur australien John Seach le 15 mars.

Continuer la lecture

En vidéo : le groupe Hamferd chante sous le Soleil éclipsé

On a souvent l’habitude d’enrichir une vidéo par un accompagnement musical adapté au sujet filmé.

Le groupe musical Hamferð, originaire des îles Féroé, a eu l’excellente idée d’interpréter un de ses titres, « Deyðir Varðar » (extrait de l’album « Evst »), directement pendant l’éclipse de Soleil du 20 mars 2015.

Hamferð, qui s’est formé en 2008, est un groupe de doom métal dont les chansons expriment un sentiment de tristesse, avec des mélodies plus lentes que le heavy metal dont il s’inspire.

Continuer la lecture

Les plus belles images de l’éclipse solaire du 20 mars

La première éclipse solaire de l’année  (la dixième éclipse totale du XXIe siècle) s’est produite vendredi matin 20 mars 2015. Elle a fait le bonheur des photographes, à condition d’échapper aux nuages !

Les plus chanceux s’étaient rendus dans les îles Féroé – entre l’Ecosse et l’Islande – et sur l’archipel du Svalbard au nord de la Norvège, où l’on avait droit à 2 minutes et 30 secondes d’obscurité. Il s’agissait des rares terres concernées par une éclipse totale qui avait débuté en plein océan Atlantique nord (au sud du Groenland) pour s’achever au niveau du pôle Nord, après avoir traversé la mer de Norvège et la mer du Groenland.

z1

z2

z1

z3

z1

Ailleurs en Europe, dans le nord du continent africain et le nord-ouest de l’Asie, l’éclipse était partielle.

z4

ecl3

z3

z1

ecl2

z3

ecl1

z2

ecl2

Tous les moyens étaient bons pour apprécier l’avancée de la Lune devant le Soleil.

z2

z5

z4

z1

ecl1

La plupart de ces images ont été postées par leurs auteurs dans la galerie du site américain SpaceWeather.

Cette éclipse avait la particularité de se produire le jour de l’équinoxe de printemps avec une Lune très proche de son périgée (le diamètre apparent de Séléné étant supérieur à 33 minutes d’arc).

Les chasseurs d’éclipses se donnent rendez-vous les 8 et 9 mars 2016 pour une éclipse totale de Soleil visible depuis l’océan Pacifique.

En vidéo : la danse des aurores boréales sur l’Alaska

Le spectacle des aurores boréales est sans aucun doute l’un des plus beaux que puisse nous offrir la nature. Ces draperies chatoyantes, qui se produisent à proximité des pôles magnétiques, naissent de l’interaction entre le vent solaire et la haute atmosphère terrestre.

Les images qui composent la vidéo ci-dessus ont été réalisées à la mi-février, à l’époque où la Terre recevait les particules énergétiques projetées dans l’espace au cours d’une éruption de la tache solaire AR 2282.

Continuer la lecture

3 amateurs découvrent une nébuleuse planétaire

Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit sont trois astronomes amateurs alsaciens qui sont  devenus célèbres depuis quelques jours. Ils ont en effet découvert une nouvelle nébuleuse planétaire dans le ciel de l’hémisphère sud (image ci-dessous).

crop_DeGaPe1

Accrocher son nom au firmament est le rêve de tout astronome amateur, que ce soit en découvrant une comète (on pense à Terry Lovejoy, cet australien qui a déniché il y a quelques mois son cinquième astre chevelu, C/2014 Q2) ou une nouvelle nébuleuse planétaire, comme le fit le français Pascal Le Dû en 2011 depuis son observatoire breton.

APO_Team_2000pix

Comme Pascal Le Dû, les 3 astronomes alsaciens, membres de la Fédération des Associations des Astronomes Amateurs d’Alsace (F4A), ont découvert une nébuleuse planétaire qui a été baptisée en leur honneur DeGaPe 1 (Demange, Galli, Petit).

Continuer la lecture

Insolite : il a neigé à l’Observatoire de La Silla

Bien que situé dans une des régions les plus sèches du monde, l’Observatoire de la Silla reçoit parfois quelques précipitations sous forme de pluie ou de neige. Mais comment peut-il y avoir des chutes de neige à un endroit où la température descend très rarement en dessous de 0°C ?

eso

La réponse est donnée par l’air sec. Les flocons de neige (qui se forment dans des nuages avec des températures négatives) descendent dans un air très sec : une petite partie de chaque flocon s’évapore, évaporation qui élimine l’excès de chaleur et permet aux flocons de rester assez froids pour survivre à cette descente.

Continuer la lecture

Avec MUSE, le VLT surpasse le télescope spatial Hubble

Pour mieux reconstituer l’histoire de notre Voie lactée, les astronomes ont besoin d’observer de très jeunes galaxies aux confins de l’Univers, à plus de dix milliards d’années-lumière : un véritable défi car à de telles distances les galaxies sont minuscules et très faiblement lumineuses.

muse

Par le passé on a utilisé à plusieurs reprises le télescope spatial Hubble pour réaliser des images de ciel très profond en cumulant des poses sur plusieurs jours. Les images fournies révélaient une multitude d’astres dont les astronomes devaient ensuite réaliser le spectre, un long travail qui n’est toujours pas terminé.

Continuer la lecture

Don Parker, l’astronome qui aimait la planète Mars

Le 22 février disparaissait l’astronome amateur américain Don Parker, l’homme qui réalisa les meilleures images de la Planète rouge prises depuis la Terre.

don-parker

Né en 1939, Don Parker se découvre à l’adolescence une passion pour la planète Mars, lorsque sort en 1953 le premier long-métrage de la Guerre des Mondes, d’après le roman de science-fiction écrit par H. G. Wells en 1898.

Continuer la lecture

En vidéo : le ciel étoilé de la réserve portugaise d’Alqueva

Confrontés à une pollution lumineuse galopante, les astronomes et les astrophotographes sont souvent obligés de voyager pour retrouver des ciels nocturnes bien noirs. Pour ceux que les conditions spartiates rebutent (en haute montagne ou dans les déserts), ou qui voudraient tout simplement faire partager leur passion au reste de leur famille, des vacances dans le sud du Portugal représentent une belle opportunité.

C’est en effet à proximité du grand lac artificiel d’Alqueva, dans la région d’Alentejo, qu’a été créée la première réserve touristique internationale de ciel noir. Cette distinction, décernée par la fondation StarLight, récompense les efforts de la région dans deux directions : la limitation des éclairages artificiels et le développement de structures d’accueil destinées à faire admirer le ciel nocturne au plus grand nombre.

Continuer la lecture

Une image époustouflante de la comète C/2014 Q2 Lovejoy

Que se passerait-il si une caméra conçue pour observer le ciel à des milliards d’années-lumière pointait accidentellement une comète située à 80 millions d’années-lumière ? C’est ce qui est arrivé le 27 décembre dernier quand la comète C/2014 Q2 Lovejoy est entrée dans le champ de la DEC (Dark-Energy Camera) et cela nous vaut une superbe image de l’astre chevelu.

lovejoy

C’est à la fin de l’année 2012 qu’est entrée en service la plus puissante  caméra astronomique du monde dédiée à la recherche de l’énergie sombre.

Continuer la lecture

C/2015 D1, la comète qui défie le Soleil et les astronomes

Le 18 février dernier, une comète a fait son apparition dans le champ du coronographe de l’observatoire solaire SOHO.  Fruit d’une collaboration entre l’ESA et la NASA,  SOHO (SOlar and Heliospheric Observatory) observe l’activité solaire en continu depuis son lancement le 4 décembre 1995.

soho

Il dispose notamment d’un coronographe Lasco (Large Angle and Spectrometric Coronagraph) dont le disque occulteur masque notre étoile, ne laissant voir que les régions environnantes pour y suivre le développement des éruptions solaires (image ci-dessus).

Continuer la lecture

20 mars : ne manquez pas l’éclipse partielle de Soleil

Le 20 mars 2015, jour de l’équinoxe de printemps, se produira la première des deux éclipses solaires de l’année (la seconde aura lieu le 13 septembre). Rappelons qu’il y a éclipse de Soleil quand la Nouvelle Lune passe totalement ou partiellement devant le Soleil.

Bien que l’éclipse du 20 mars soit totale dans les îles Féroé et l’archipel du Svalbard (seules terres où l’on verra le Soleil entièrement masqué par la Lune), nous allons nous intéresser uniquement à l’éclipse partielle vue depuis la France.

eclipse3

Comme vous le constatez sur le montage ci-dessus l’éclipse se déroulera le matin et ce sera une très belle partielle, puisqu’au moment du maximum vers 10 h 30 il ne restera qu’un croissant de Soleil.

Plus vous serez installé au nord-ouest du pays et plus ce croissant sera petit : dans la Manche il y aura 85% de Soleil occulté par la Lune et seulement 70% dans le Var, ce qui n’est pas mal quand même !

eclipse

Continuer la lecture

Les étonnants nuages géants de la planète Mars

La planète Mars a toujours fasciné les hommes tant elle leur rappelle la Terre, avec ses saisons, ses calottes polaires et sa rotation en un peu plus de 24 heures. Les humains ont reporté tous leurs fantasmes sur la quatrième planète du Système solaire : ils ont cru y voir des canaux artificiels à la fin du dix-neuvième siècle puis ils l’ont peuplée de créatures hostiles pendant les décennies suivantes, de terribles martiens ou petits hommes verts qui n’hésitaient pas à venir nous anéantir.

mars1

Encore aujourd’hui certains interprètent de façon fantaisiste les images envoyées par les rovers comme Opportunity, qui aurait même photographié un cercueil sur Mars !

Continuer la lecture

La sonde Dawn dévoile peu à peu la surface de Cérès

Cérès a été découverte le premier jour de l’année 1801 par l’astronome italien Giuseppe Piazzi. Avec un diamètre d’environ 950 km, c’est est la plus petite des cinq planètes naines connues à ce jour (il y a aussi Hauméa, Eris, Makémaké et Pluton).

ceres2

Alors que les 4 autres planètes naines circulent au-delà de l’orbite de Neptune, Cérès se déplace entre Mars et Jupiter, ce qui permet de la suivre avec un petit télescope (sa magnitude varie de 6,7 à 9,3).

Continuer la lecture

Les Antennes, une paire de galaxies en interaction

En 1785 l’astronome germano-britannique William Herschel découvrit depuis l’hémisphère sud un objet nébuleux faisant penser aux antennes d’un insecte. Situées dans la constellation du Corbeau à un peu plus de 60 millions d’années-lumière de la Terre, les Antennes sont le résultat d’une collision entre deux galaxies (NGC 4038 et 4039) ayant débuté il y a 100 millions d’années environ et qui se poursuit toujours.

galaxies-antennes

Ce genre de rencontre cosmique pourrait bien concerner un jour lointain notre Voie lactée et sa plus proche voisine, la grande galaxie d’Andromède.

Continuer la lecture

Les Terriens immortalisent la rencontre Lune-Vénus-Mars

C’était l’un des grands rendez-vous célestes de l’année : le 20 février la Lune flirtait avec Mars et Vénus, un spectacle que le commun des mortels pouvait admirer en début de soirée au-dessus de l’horizon ouest à condition d’avoir un ciel dégagé.

imag11

imag3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont nombreux à s’être mobilisés, de l’Inde aux USA, pour regarder et photographier ce rapprochement qui n’était qu’apparent : alors que la Lune se trouvait à 360 000 km de nous, Vénus était à plus de 200 millions de km et Mars à plus de 300 millions de km !

imag1

imag2

Le spectacle était rehaussé par la présence de la lumière cendrée aux côtés du croissant de Lune que les plus chanceux avaient même pu saisir la veille, 18 heures seulement après la Nouvelle Lune.

imag4

imag5

imag6

Le prochain rendez-vous céleste de ce genre aura lieu le 20 juin 2015 : le croissant de Lune s’approchera des planètes Jupiter et Vénus au crépuscule.

imag7

imag8

imag9

imag10

La lumière zodiacale en majesté sur le Mauna Kea

Si vous souhaitez observer la lumière zodiacale, il faut impérativement vous éloigner de toute pollution lumineuse et trouver un coin de ciel bien noir. Cette faible lueur (encore plus pâle que la Voie lactée) est produite par la réflexion de la lumière du Soleil sur les poussières présentes dans le Système solaire.

lumiere-zodiacale

La lumière zodiacale se déploie en début de nuit (à l’ouest) ou en fin de nuit (à l’est) le long de l’écliptique, cette bande de ciel dans laquelle semblent circuler les planètes, la Lune et le Soleil.

L’observatoire du Mauna Kea regroupe les coupoles astronomiques de différents pays au sommet du volcan Mauna Kea sur l’île d’Hawaï, à 4205 mètres d’altitude. L’une de ces coupoles abrite le Télescope Canada-France-Hawaï doté d’un miroir primaire de 3,6 mètres de diamètre.

En vidéo : 5 ans d’images du Soleil avec l’observatoire SDO

L’observatoire solaire SDO (Solar Dynamics Observatory) a été lancé il y a 5 ans (le 11 février 2010) par la NASA depuis Cap Canaveral en Floride par une fusée Atlas V.

sol2

Placé sur une orbite géosynchrone (36 000 km d’altitude), ce satellite de plus de 3 tonnes (il mesure 2 m par 4,5 m) observe en continu le Soleil dans différentes longueurs d’onde.

sol3

SDO peut ainsi étudier l’activité de notre étoile, comme l’apparition récente d’un filament géant ou le développement de taches gigantesques.

sol4

À l’occasion du cinquième anniversaire du lancement de SDO, la NASA a mis en ligne une très belle vidéo dont sont extraites les images proposées dans cet article :

On y voit les nombreuses manifestations des colères du Soleil vues dans différentes longueurs d’onde, ainsi que le transit de Vénus au mois de juin 2012.

sol6

sol1

Le télescope Vista rend la nébuleuse Trifide transparente

Les amoureux du ciel nocturne auront bien du mal à reconnaître sur cette image la célèbre nébuleuse Trifide, numéro 20 dans le catalogue des objets nébuleux réalisé par l’astronome français Charles Messier à la fin du dix-huitième siècle.

messier20-vista

La nébuleuse Messier 20 est pourtant bien présente (nuage bleuté légèrement sur la droite) sur ce cliché que nous propose l’ESO (European Southern Observatory). Si elle ne ressemble pas du tout aux images que nous connaissons d’elle, c’est tout simplement parce qu’elle a été réalisée dans l’infrarouge par le télescope Vista (Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy).

Continuer la lecture