La célèbre comète Tchouri revient nous rendre visite

Survolée par la sonde européenne Rosetta en 2015, la célèbre comète Tchouri (67P/Churyumov-Gerasimenko) est de retour.

Découverte russe :

L’histoire de la comète Tchouri débute en octobre 1969. Sur des plaques photographiques réalisées par Svetlana Ivanovna Gerasimenko à l’Institut d’astrophysique d’Alma-Ata , Klim Churyumov remarque une petite tache floue .

Klim Churyumov, l’un des découvreurs de la comète Tchouri, est décédé en 2016. © ESA

L’astre en question, qui s’est déplacé devant le fond des étoiles, est une nouvelle comète périodique. Elle prend le nom des deux astronomes russes, 67P/Churyumov-Gerasimenko. Même si elle revient tous les 6,42 ans, la comète 67P retombe ensuite dans l’oubli pendant plusieurs décennies.

Mission spectaculaire :

En 2003, l’ESA prévoit de lancer une sonde, Rosetta, en direction de la comète 46P/Wirtanen. C’est un grand projet sur lequel l’agence européenne travaille depuis une décennie. Mais une défaillance du lanceur à la dernière minute implique de modifier la mission et son objectif. Rosetta est finalement expédiée en direction de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Cette dernière prend le nom de Tchouri, plus facile pour communiquer avec les médias et le grand public.

Représentation du robot Philae à la surface de la comète 67P. © ESA

Commence alors une mission exceptionnelle. Après avoir survolé les astéroïdes Steins en 2008 et Lutèce en 2010, la sonde Rosetta largue sur la comète un petit robot, Philae, le 12 novembre 2014. Elle poursuit jusqu’en septembre 2016 l’exploration à distance de cet astre chevelu, dont les deux lobes distincts prouvent qu’elle s’est formée suite à une violente collision.

Le retour de Tchouri :

67P revient nous voir pour la première fois depuis son survol par Rosetta. Elle sera au plus près de la Terre les 11 et 12 novembre 2021, à 61 millions de kilomètres. Il s’agit de la meilleure approche des 193 prochaines années. Malgré cela, sa magnitude ne devrait pas dépasser 8. Un télescope s’avère donc indispensable pour espérer la repérer ou la photographier.

La comète circule entre les constellations du Taureau et des Gémeaux (cartes et infos). Au plus près de la Terre, elle sera située à proximité de la brillante étoile Pollux. On pourra suivre sa prestation dans cette galerie d’images cométaires.

La comète 67P (Tchouri) photographiée le 2 octobre 2021. © Michael Jäger
Vous pourriez aimer :

Suivez l’actualité astronomique et découvrez mes images du ciel en vous abonnant à Cielmania sur Facebook ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *