La Lune s’approche de Vénus et de l’amas de la Crèche

Ce matin à l’aube la Lune décroissante se trouvait non loin de l’éclatante Vénus. L’amas de la Crèche, plus discret, participait à la rencontre.

48 heures après le paysage céleste du 12 septembre (la Lune étincelle entre Vénus et la constellation d’Orion), notre satellite naturel s’est rapproché de la seconde planète du Système solaire. Cette dernière attire immédiatement l’œil pour tout observateur matinal avec sa magnitude de -4.  La rencontre était déjà belle avec une jolie lumière cendrée, trois jours avant la Nouvelle Lune.

La Lune s’approche de Vénus et de l’amas de la Crèche. © Jean-Baptiste Feldmann

Mais un invité discret était visible dans une paire de jumelles : l’amas d’étoiles de la Crèche, à droite de la Lune. Le 44ème objet du catalogue de Charles Messier (que l’astronome italien Galilée avait déjà observé avec sa modeste lunette en 1610, 180 ans plus tôt) est un bel amas ouvert d’étoiles situé dans la constellation du Cancer à environ 600 années-lumière de nos télescopes.

Messier 44 est aussi appelé Praesepe, la Crèche ou encore la Ruche. Un milliers d’étoiles forment cet amas qui serait né il y a 600 millions d’années. Alors que les étoiles de l’amas des Pléiades, beaucoup plus jeunes (100 millions d’années), sont encore entourées de nébulosités, celles de M 44 ont abandonné leur enveloppe gazeuse et se dispersent peu à peu dans l’espace.

Pour réaliser l’image ci-dessus (pose de 2 secondes à 2500 iso), j’ai installé un objectif de 50 mm de focale ouvert à 4 sur un boîtier Nikon D7100. J’ai surexposé la Lune de façon à voir les faibles étoiles de l’amas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *