Archives pour la catégorie Actualités

En vidéo : le Kilimanjaro sous les étoiles

Ceux qui aiment les belles images astronomiques connaissent bien celles de Babak Amin Tafreshi, ce photographe iranien de 37 ans, membre du collectif TWAN (The World At Night). Il vient de mettre en ligne une superbe vidéo intitulée Kilimanjaro at Night dans sa galerie Vimeo.

Situé à la frontière entre le Kenya et la Tanzanie, le Kilimanjaro (ou Kilimandjaro) est constitué de trois volcans dont le plus élevé (le Kibo) culmine à 5 900 mètres d’altitude, ce qui en fait le toit de l’Afrique. Il fut découvert en 1848 par l’explorateur allemand Johannes Rebmann et escaladé pour la première fois en 1889.

Continuer la lecture

Un filament géant s’est formé sur le Soleil

Les astronomes amateurs et les observatoires professionnels suivent depuis quelques jours le développement d’un très grand filament solaire dont la longueur est estimée actuellement à 1 million de  kilomètres.

SDO2

Ce filament, composé de matière solaire (hydrogène, calcium et quelques métaux sous forme gazeuse), est environ 100 fois plus froid et plus dense que le reste de la couronne solaire, cette dernière n’étant visible qu’au moment d’une éclipse totale.

Continuer la lecture

Autour de Saturne, des anneaux et des lunes

Bien que les quatre planètes gazeuses du Système solaire soient entourées d’anneaux, Saturne nous offre les plus beaux, loin devant Jupiter, Uranus et Neptune. Il suffit pour s’en convaincre de plonger dans les archives de la mission Cassini-Huygens.

saturn1

Même si elle date du 28 avril 2006, l’image ci-dessus  reste encore aujourd’hui l’une des plus belles photographies révélant la beauté du monde de Saturne.

Détaillons cette image en partant du premier plan. Nous voyons d’abord un anneau très fin (moins de 500 km de large), l’anneau F, qui est encadré par deux satellites bergers, Prométhée et Pandore (invisibles sur la photo).

Vient ensuite l’anneau A, large de 15 000 km. La bande sombre qui le partage est la division de Encke, à 133 500 km du centre de Saturne. Cette division (325 km de large) porte le nom de l’astronome allemand  Johann Franz Encke (1791-1865). La division de Encke est produite par le petit satellite Pan (32 km de diamètre) qui orbite à l’intérieur (invisible ici).

Épiméthée, un gros caillou de 110 km de diamètre qui navigue à 151 000 km de Saturne, est visible sur l’image au-dessus du plan des anneaux.

En arrière-plan on peut enfin admirer Titan, le plus grand satellite de Saturne (5150 km de diamètre), lequel circule à plus de 1,2 million de km de la planète gazeuse. Les contours flous de Titan trahissent l’existence d’une atmosphère composée de diazote, de méthane et d’éthane.

Quand elle a pris cette photographie, la sonde Cassini se trouvait à une distance d’environ 667 000 km d’Épiméthée  et 1 800 000 km de Titan. L’échelle de l’image est de 4 km par pixel sur Épiméthée et 11 km par pixel sur Titan.

Incroyables changements à la surface de la comète 67P

Jamais encore les planétologues n’avaient pu suivre les transformations d’une comète au fil des semaines. C’est désormais possible avec la sonde européenne Rosetta qui scrute la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (Tchouri pour les intimes) depuis le mois de novembre. Au fur et à mesure que l’astre chevelu se rapproche du Soleil (67P sera à un peu plus d’une unité astronomique de notre étoile l’été prochain), la surface de la comète se modifie.

comet

Les deux images ci-dessus permettent de comparer à un mois d’intervalle une région surnommée « Hapi ». On y voit des fissures qui sont apparues et d’autres qui ont disparu entre le 9 décembre 2014 et le 8 janvier 2015. comment cela est-il possible ?

Continuer la lecture

Deux bulles de gaz géantes autour de la Voie lactée

Le télescope américain Fermi a confirmé ce que les astronomes soupçonnaient déjà : il existe une gigantesque double bulle de gaz chauds de part et d’autre de notre galaxie, la Voie lactée.

bulles-fermi

Les chercheurs proposent deux théories pour expliquer la présence de ces bulles (beaucoup plus discrètes que sur la vue d’artiste ci-dessus).

Continuer la lecture

Les cratères du satellite Janus vus par la sonde Cassini

Janus, l’un des nombreux satellites de la planète gazeuse géante Saturne, a été découvert à la fin de l’année 1966 par Audouin Dollfus (1924-2010).

janus2

L’astronome français avait alors choisi d’utiliser le télescope de 1m de l’Observatoire du Pic du Midi lors d’un des rares passages de la Terre dans le plan des anneaux de Saturne : vus par la tranche, les anneaux disparaissent presque complètement à cette époque et les plus petits satellites deviennent repérables.

Continuer la lecture

Le télescope Chandra fête l’Année de la Lumière

Nommé en l’honneur de Subrahmanyan Chandrasekhar, l’un des pionniers de l’astrophysique du XXe siècle, l’observatoire spatial Chandra a été lancé en 1999 par la navette spatiale Columbia. Son télescope est dédié à l’étude des émissions de rayons X émises par quelques-unes des sources célestes les plus énergétiques (trous noirs, supernovae, étoiles à neutrons…).

SNR

Pour fêter à sa manière le lancement de l’Année internationale de la lumière par les Nations Unies, les chercheurs de la NASA on choisi de présenter la lumière émise par SNR 0519-69.0, SNR pour SuperNova Remnants ou rémanents de supernovae.

Continuer la lecture

Rosetta étudie la magnétosphère de la comète 67P

La sonde européenne Rosetta continue de nous faire découvrir les étonnantes particularités de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (Tchouri pour les intimes) sur laquelle on espère toujours voir se réveiller le module Philae.

comete67P

Après avoir découvert que l’eau de cette comète est très différente de l’eau terrestre, Rosetta vient de révéler une autre singularité de cet astre chevelu : la formation d’un bouclier, équivalent à la magnétosphère terrestre, autour du noyau de la comète.

Continuer la lecture

Une lune pour l’astéroïde 2004 BL86 !

Découvert en 2004 (ce qui explique sa numérotation) par un télescope automatique, l’astéroïde 2004 BL86 est passé au plus près de la Terre (1,2 million de km tout de même, soit environ trois fois la distance Terre-Lune) hier en fin de journée.

asteroide

Les images obtenues par le radar de Goldstone ont permis de déterminer la taille exacte de ce corps (environ 325 m de diamètre) mais ont surtout révélé la présence d’une petite lune de 70 m de diamètre qui accompagne l’astéroïde.

Continuer la lecture

Opportunity : 11 ans sur la planète Mars !

Quand le 25 janvier 2004 le rover Opportunity s’est posé sur la planète Mars dans la région de Meridiani Planum près de l’équateur, personne n’imaginait qu’il serait toujours vaillant 11 ans plus tard (malgré quelques petits problèmes de mémoire qui nécessitent chaque soir de transmettre à la Terre les images acquises pendant la journée).

cape tribulation-mars

Ce robot, initialement conçu pour réaliser une mission de 3 mois et parcourir 800 mètres, a survécu à 6 hivers martiens.

Continuer la lecture

Incroyable triple transit de satellites devant Jupiter

C’est un événement qui ne se reproduira pas avant 2032. Samedi 24 janvier à l’aube, les ombres des satellites Callisto, Europe et Io ont défilé lentement sur les nuages colorés de Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire.

jupiter-transits

Les astronomes armés de télescopes ont d’abord vu apparaître l’ombre de Callisto vers 4h35 (TU), rattrapée et doublée dans les deux heures qui ont suivi par celle de Io, avant que n’apparaisse l’ombre d’Europe.

Continuer la lecture

Swan et Lovejoy, deux comètes qui se ressemblent

Pour les astronomes, le début de cette année 2015 est marqué par le passage d’une jolie comète, C/2014 Q2 Lovejoy, un astre chevelu qui ressemble beaucoup à C/2006 M4 Swan. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les images réalisées à 8 ans d’intervalle par l’astrophotographe Gerald Rhemann.

comete-swan-lovejoy

La comète C/2006 M4 Swan a été découverte le 20 juin 2006 par Robert D. Matson en Californie et Michael Mattiazzo en Australie en analysant des images réalisées par la caméra Swan du satellite solaire SOHO. Elle est passée au périhélie (sa plus courte distance au Soleil) le 28 septembre 2006 avant de s’en éloigner définitivement.

Continuer la lecture

On a retrouvé Beagle 2 sur Mars

25 décembre 2003 : alors que chacun fête Noël autour du sapin, les membres de l’Agence spatiale européenne (ESA) attendent eux aussi un cadeau venu du ciel. La sonde Mars Express doit en effet larguer Beagle 2, un petit atterrisseur de 60 kg (dont 30 kg d’instruments scientifiques).

beagle

Beagle 2, baptisé du nom du bateau qui transporta Charles Darwin autour du monde entre 1831 et 1836, doit analyser le sol de la planète Mars et y rechercher d’éventuelles traces de vie.

Continuer la lecture

Festival d’arcs-en-ciel au Nouveau-Mexique

Lorsque le Soleil s’est levé le 9 janvier sur la petite station de sports d’hiver de Red River au Nouveau-Mexique, il a offert pendant quelques instants un incroyable spectacle qu’a eu le temps d’immortaliser Joshua Thomas.

meteore

De nombreux photométéores  se sont produits simultanément dans le ciel du côté du Soleil levant sous forme d’arcs lumineux, faisant penser à des arcs-en-ciel.

Continuer la lecture

LDN 483, une nébuleuse sombre dans le Serpent

Situé à 700 années-lumière de la Terre dans la constellation du Serpent, LDN 483 ( Lynds Dark Nebula 483) est la dernière cible du télescope MPG/ESO de 2,2 mètres de diamètre installé à l’Observatoire de La Silla au Chili (à une vingtaine de kilomètres du futur télescope géant E-ELT).

ldn

Réalisé et publié en 1962 par l’astronome américain Beverly Turner Lynds, le catalogue Lynds Dark Nebula rassemble les nébuleuses sombres qui ont été découvertes sur les plaques photographiques du Palomar Sky Survey, un important relevé photographique du ciel nocturne réalisé à l’observatoire du Mont Palomar jusqu’en 1958.

Continuer la lecture

Huygens sur Titan, c’était il y a 10 ans

Le 14 janvier 2005 la sonde Cassini (6 tonnes) a largué le module Huygens (un peu plus de 300 kg) sur l’un des satellites de Saturne, Titan. C’est à ce jour le record d’atterrissage le plus éloigné de la Terre (1,2 milliard de km).

huygens_titan

Au cours de sa descente sous un parachute, le module Huygens n’a cessé de nous transmettre des données sur cet étonnant satellite naturel glacé.

Continuer la lecture

Cabu, Charb, Tignous et Wolinski, des noms d’astéroïdes ?

Les quatre dessinateurs du journal hebdomadaire satirique Charlie Hebdo tués lors d’un attentat le 7 janvier 2015 vont peut-être donner leur nom à des astéroïdes.

astero1

C’est en tout cas la proposition faite par Jean-Claude Merlin, un  astronome amateur français qui traque depuis 40 ans les comètes et surtout les astéroïdes : il en a déjà découvert plus de 150 à l’aide de son télescope ou à distance via des télescopes robotisés.

Continuer la lecture

Que cache la météorite de Tissint ?

C’est dans la nuit du 18 juillet 2011 que des nomades ont observé la chute d’une météorite dans le sud du Sahara marocain, à proximité de la petite ville de Tissint.

tissint

7 à 10 kilos de débris de cette météorite ont été récupérés dans les mois qui ont suivi par des collectionneurs et quelques laboratoires.

Continuer la lecture

Comète C/2014 Q2 Lovejoy : du côté d’Orion

L’astronome amateur australien Terry Lovejoy doit être ravi : sa cinquième comète, C/2014 Q2, fait le bonheur des observateurs en ce début d’année 2015.

terry-lovejoy

Même si C/2014 Q2 n’est qu’une faible petite tache verte pour qui l’observe sans instrument, elle offre de belles possibilités aux astronomes armés d’un télescope et aux astrophotographes.

Continuer la lecture

Le télescope Hubble zoome sur la galaxie d’Andromède

Le télescope spatial américain Hubble va fêter cette année son vingt-cinquième anniversaire. Doté d’un miroir principal de 2,40 m, il a été placé sur orbite (à un peu plus de 500 km d’altitude) le 24 avril 1990 par une navette spatiale, et nous offre depuis d’extraordinaires images de l’Univers.

galaxie_andromède1

Les astronomes viennent de l’utiliser pour réaliser une gigantesque mosaïque photographique d’une partie de la galaxie d’Andromède, Messier 31.

Continuer la lecture