L’Union astronomique internationale fête ses 100 ans

En 2019 de nombreuses manifestations marqueront le centenaire de L’Union astronomique internationale. De bonnes raisons d’admirer le ciel.

2019 est une année exceptionnelle pour l’espace et l’astronomie. Nous allons d’une part célébrer le cinquantenaire du premier Homme sur la Lune (On The Moon Again) et fêter d’autre part le centenaire de l’Union astronomique internationale (UAI). Cette vénérable institution a en effet vu le jour en 1919 grâce à la ténacité de l’astronome français Benjamin Baillaud qui en fut le premier directeur.

Le 24 août 2006 l’UAI déclassait Pluton de son rang de planète. © IAU

De l’UAI nous avons surtout le souvenir d’un congrès resté célèbre (photo ci-dessus) : le 24 août 2006 à Prague, les astronomes venus de 75 pays redéfinissaient la notion de planète et déclassaient par conséquent Pluton rétrogradée au rang de planète naine.

L’Union astronomique internationale (International Astronomical Union, IAU) est une association internationale chargée depuis un siècle de définir la nomenclature des corps célestes et leurs caractéristiques. Cette instance vit le jour en 1919 en vue de coordonner le travail des astronomes engagés dans de grands projets comme celui de la Carte du Ciel (une entreprise titanesque débutée en 1887 qui mobilisa une vingtaine d’observatoires dans le monde pendant plusieurs décennies en vue de photographier et cartographier le ciel jusqu’à la magnitude 12).

Assemblée générale de l’UAI en Italie (1922). © IAU

Après 25 premières années passées à tisser des liens entre astronomes à travers le monde à la sortie de la Première guerre mondiale, l’UAI a véritablement pris son essor à partir des années 1950 avec l’accélération des découvertes astronomiques liées aux développements technologiques et à la conquête de l’Espace.

Assemblée générale de l’UAI aux USA (1961). © IAU

Pour marquer ce centenaire l’Union astronomique internationale a prévu toute une série de manifestations : 100 heures d’astronomie dans le monde (10-13 janvier), publication d’un ouvrage au mois d’avril (The International Astronomical Union : Uniting the Community for 100 Years), séminaires de réflexion sur notre place dans l’Univers et sur le potentiel de l’astronomie en tant qu’outil de développement et d’éducation, observations en direction de tous les publics (jeunes, handicapés, pays sous-développés…), commémoration du centenaire de la première confirmation de la théorie de la relativité générale d’Einstein au cours d’une éclipse de Soleil

Comme le rappelle l’astrophysicienne néerlandaise Ewine van Dishoeck, élue présidente de l’UAI en 2015, « ce centième anniversaire offre une merveilleuse occasion de mettre en lumière tout ce que l’astronomie a pu nous apporter au cours du siècle passé en matière de science, de technologie ou encore d’inspiration. Faisons en sorte qu’ensemble, nous donnions le ton pour les 100 prochaines années! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *