Archives pour l'étiquette Bourgogne

Vénus brille à l’aube quand la Bourgogne prend froid

Il fait encore bien froid en Bourgogne et les chaufferettes sont là pour protéger les vignes, tandis que la brillante Vénus résiste au lever du jour. 

Depuis plusieurs nuits les températures avoisinent 0° en Bourgogne, ce qui n’est pas très courant en ces derniers jours du mois d’avril. Accentué par le vend du nord, ce froid met en danger les fragiles bourgeons dans les vignes (d’autant plus que le printemps est arrivé avec une dizaine de jours d’avance), et les viticulteurs tentent de préserver la future récolte en installant des chaufferettes. Elles sont allumées en fin de nuit quand se dépose une gelée meurtrière.

La situation est d’ailleurs la même dans les autres vignobles puisque cette vague de froid a également frappé l’Alsace, le Bordeaux et le Languedoc ; on estime que plusieurs milliers d’hectares ont été touchés par des températures nocturnes qui sont descendues jusqu’à -4° à certains endroits.   Continuer la lecture

Vénus et le croissant de Lune ont rendez-vous à l’aube

Ce 23 avril à l’aube, la brillante planète Vénus et le vieux croissant de Lune étaient posés sur l’horizon dégagé, promesse d’une belle journée.

Si vous aimez admirer le croissant de Lune, vous devez repérer sur le calendrier les périodes qui encadrent la Nouvelle Lune : quelques jours avant vous observerez à l’aube le vieux croissant, quelques jours après vous retrouverez le jeune croissant au crépuscule. La Nouvelle Lune étant fixée au 26 avril, il était nécessaire de se lever tôt ce dimanche pour admirer le vieux croissant.

Un effort récompensé par la présence aux côtés de la Lune de la brillante planète Vénus actuellement dans la constellation des Poissons et qui revient désormais en fin de nuit après sa conjonction inférieure le mois dernier. Continuer la lecture

La Station spatiale survole une cabotte

Vendredi 7 avril en soirée l’ISS a traversé le ciel plein NORD, un spectacle immortalisé en Bourgogne avec une cabotte dans les vignes comme premier plan.

Le spectacle est toujours aussi impressionnant : à l’heure annoncée (par des sites spécialisés comme Heavens-Above), le petit point brillant de la Station spatiale internationale fait son apparition sur l’horizon OUEST puis s’élève lentement dans le ciel qu’il traverse en grande partie avant de disparaître dans le cône d’ombre terrestre. C’est donc avec une certaine émotion que l’on assiste à chacun des passages de l’ISS, surtout depuis le mois de novembre qu’elle accueille Thomas Pesquet, le dixième spationaute français.

Notre petit Frenchy a en effet quitté la Terre pour passer au moins six mois comme commandant de bord des expéditions 50 et 51. Il est chargé d’une soixantaine d’expériences (physiologie humaine, physique, biologie, nouvelles technologies…)  dans le cadre de la mission Proxima. Continuer la lecture

La planète Vénus et son reflet sur un étang gelé

En ce mois de janvier l’éclat de Vénus en début de soirée est suffisant pour pouvoir admirer le reflet de la planète de l’amour sur un plan d’eau.

Vous avez tous remarqué qu’un astre très brillant étincelle au-dessus de l’horizon OUEST bien avant la nuit noire depuis quelques semaines. Ce n’est pas un OVNI mais Vénus, la seconde planète du Système solaire (seconde en partant du Soleil, Mercure étant la première et la Terre la troisième), l’astre nocturne le plus brillant après la Lune en raison de sa relative proximité et surtout de la couche nuageuse qui l’entoure en permanence et qui renvoie la lumière solaire.

Sa magnitude est actuellement de -4,5 et elle culminera à -4,7 entre le 15 et le 20 février puis redescendra lentement : même si la planète continue de se rapprocher de nous, cela ne suffira plus pour compenser la diminution de sa fraction éclairée (Vénus, qui était à son Dernier Quartier le 14 janvier, ne présentera plus qu’un croissant de 6% le 14 mars). Continuer la lecture

Filé d’étoiles sur l’église Saint-Symphorien en Bourgogne

Et si pour une fois on tournait le dos à la Pleine Lune pour découvrir le paysage ? Exemple avec l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges.

Si vous suivez régulièrement les articles de ce blog, l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges ne vous est pas inconnue. Elle entre souvent dans la composition de mes images, comme quand Vénus, Mars et Jupiter s’étirent le long de l’écliptique ou lorsqu’il s’agit de découvrir Orion, un vaniteux chasseur au milieu des étoiles. Parfois je zoome sur son clocher lorsque le coq regarde le croissant de Lune.

saint_symphorien

Construite au XIIIe siècle dans le quartier des vignerons, cette église qui mélange styles gothique et roman est entourée d’un vieux cimetière.    Continuer la lecture

Un flash Iridium depuis le château de la Tour

Lundi 28 mars en début de soirée j’avais rendez-vous au pied du château de la Tour pour admirer un flash Iridium de magnitude -6.

Si vous observez régulièrement le ciel à l’aube ou au crépuscule, peut-être vous est-il arrivé d’être surpris par un point se déplaçant dans le ciel et dont l’intensité lumineuse croît rapidement avant de diminuer.

Vous avez sans doute assisté à un flash Iridium, du nom de cette armada de satellites de communications dont la mise en service a débuté fin 1998 et qui possèdent trois antennes rectangulaires réfléchissantes. Il arrive que la lumière solaire qui frappe ces panneaux soit renvoyée vers la Terre, produisant un faisceau lumineux d’environ 10 km de diamètre sur le sol. Il suffit de vous trouver dans cette zone pour observer le flash.

iridium

L’image ci-dessus montre un flash Iridium de magnitude -6 photographié dans la soirée du 28 mars depuis le château de la Tour, non loin du château du Clos de Vougeot en Bourgogne.

iridium1

Comme les paramètres orbitaux de ces satellites sont parfaitement connus, il est possible de prédire avec précision à la fois l’heure et la luminosité d’un tel événement pour un point quelconque à la surface de la Terre. Continuer la lecture

En vidéo : Full Moon 2016, un hommage à la Pleine Lune

Full Moon 2016 est comme son nom l’indique une vidéo qui réunit un certain nombre de mes images d’ambiance prises en période de Pleine Lune.

L’époque de la Pleine Lune (Full Moon en anglais) n’est pas la plus appréciée des astronomes amateurs qui ne peuvent plus observer les nébuleuses et galaxies, noyées dans la lumière de notre satellite naturel. Beaucoup d’astrophotographes rangent aussi leur matériel à ce moment, attendant que le ciel redevienne noir pour immortaliser la voûte céleste et la Voie lactée.

Pourtant la grosse figure ronde de Séléné offre un spectacle dont on ne se lasse pas, à condition de choisir avec soins les premiers plans terrestres qui seront mis en valeur par son éclairage. Continuer la lecture

La Pleine Lune du corbeau en version panoramique

La Pleine Lune du corbeau s’est levée dans la soirée du 23 mars au-dessus des vignes qui entourent le château du Clos de Vougeot.

Un lever de Pleine Lune un soir de printemps, ça ne se manque pas ! Et comme il faisait beau en Bourgogne dans la soirée du 23 mars, j’avais une rencontre prévue avec la Pleine Lune du corbeau. Pour ce rendez-vous galant il me fallait un écrin de choix, et quoi de mieux que les vignes qui encerclent le château du Clos de Vougeot ?

lune_panoramique2

Situé le long de la route des Grands Crus de Bourgogne entre Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges, le château du Clos de Vougeot (visible à droite de l’image) n’était au  XIIème siècle qu’un ensemble de bâtiments à usage viticole construits au milieu des vignes par les moines de l’abbaye de Cîteaux. C’est à partir du XVIème siècle qu’apparut le corps de logis de style Renaissance que l’on peut admirer aujourd’hui. Continuer la lecture

La Lune dans les nuages au-dessus du château de Gilly

En Bourgogne, l’histoire de nombreux édifices se confond avec celle des moines et du vin. Exemple aujourd’hui avec le château de Gilly sous la Lune. 

J’aime les châteaux la nuit, sous la Lune ou sous les étoiles. Vous en savez quelque chose si vous suivez régulièrement mes images : château de la Tour, de la Berchère ou du Clos de Vougeot en Bourgogne, château de Picomtal dans les Hautes-Alpes, autant de monuments chargés d’histoire dont les silhouettes de pierres se dressent fièrement sous la voûte céleste.

lune4

Belle demeure bourgeoise, le château de Gilly hébergea jusqu’à la Révolution française les abbés qui avaient la charge de la communauté monastique de Cîteaux (l’abbaye de Cîteaux, fondée en 1098 par Robert de Molesmes, était le berceau de l’Ordre Cistercien).

Ainsi les responsables de la communauté religieuse n’étaient pas loin de leurs vignes, plantées autour du château du Clos de Vougeot qui abritait leurs pressoirs.

Continuer la lecture

Rotation d’étoiles au château de la Tour

Prise au pied du château de la Tour, en Bourgogne, cette image nous révèle la rotation apparente du ciel étoilé en direction du pôle céleste nord.

La Terre tourne, c’est une évidence : chaque jour nous voyons le Soleil se déplacer d’est en ouest et chaque nuit la Lune, les planètes et les étoiles suivent le même trajet. La Terre tourne en 23 h 56 mn sur elle-même autour d’un axe imaginaire qui passe par les pôles. Si nous prolongeons cet axe imaginaire dans l’espace, il passe dans l’hémisphère nord non loin de  l’étoile Alpha Ursae Minoris, la plus brillante de la constellation de la Petite Ourse. C’est pour cette raison qu’on la surnomme l’étoile polaire.

rotation13

Si l’on photographie le ciel nocturne en direction de l’étoile polaire en effectuant une longue pose (plusieurs minutes), les astres vont tracer de petits arcs de cercle lumineux centrés sur Alpha Ursae Minoris.

Continuer la lecture

20 mars : le Soleil avait bien rendez-vous avec la Lune

C’est ce matin que s’est produite la première éclipse de Soleil de l’année 2015.

En France l’éclipse était seulement partielle avec plus ou moins 80% de Soleil occulté selon les régions au moment du maximum, vers 10 h 30 heure de Paris. Notre pays n’avait pas connu de spectacle équivalent depuis l’éclipse totale du 11 août 1999.

photo

Les images ci-dessous ont été réalisées en Bourgogne (à proximité de Dijon) avec un boîtier Finepix HS20 et son zoom de 720 mm de focale.

Continuer la lecture

Le croissant lunaire à l’aube du 18 janvier

Avec la comète C/2014 Q2 Lovejoy en soirée et le croissant de Lune en fin de nuit, les astrophotographes ont eu plusieurs occasions de sortir leur matériel ce weekend, à condition d’avoir un ciel dégagé.

lumiere-cendree1

Ce fut le cas en Bourgogne entre samedi et dimanche.

Continuer la lecture

Lune de la Saint-Sylvestre

La Lune gibbeuse a illuminé la voûte céleste une grande partie de la nuit en Bourgogne en raison d’un ciel particulièrement pur. Séléné accompagnait l’amas d’étoiles des Pléiades comme le montre cette image réalisée en début de soirée avant le réveillon.

lune-pleiades2

Je profite de cette dernière image céleste réalisée en 2014 pour vous souhaiter une très belle année 2015 et vous remercier pour votre fidélité.

Pleine Lune voilée

Hier c’était la Pleine Lune et une partie de la Terre (mais pas l’Europe) a profité d’une éclipse totale de Lune.

lune4

En soirée le ciel s’annonçait couvert en Bourgogne mais le voile nuageux n’a pas été suffisant pour masquer totalement Séléné.

lune6

Le clocher de l’église Saint-Denis à Nuits-Saint-Georges avec ses tuiles vernissées était tout trouvé pour réaliser quelques poses photographiques longues le mettant en valeur avec un satellite naturel pour une fois très discret.

Continuer la lecture

Le croissant du Ramadan

Le retour du croissant de Lune hier soir a marqué le premier jour du mois du Ramadan dans un certain nombre de pays dont la France. Le calendrier musulman étant un calendrier lunaire, les dates importantes qui le jalonnent ne sont jamais connues à l’avance et diffèrent selon les endroits.

croissant4

La Nouvelle Lune s’étant produite à l’aube du 27 juin, le hilal (jeune croissant lunaire) était visible depuis quelques pays dans la soirée du 28 et pratiquement sur toute la planète le 29 au soir.

Continuer la lecture