19 septembre : le coq regarde le croissant de Lune

Quand le croissant de Lune approche de sa plus grande déclinaison vers le sud, on peut le photographier en train de tutoyer le coq d’une girouette.

En ce mois de septembre la Lune atteindra sa plus grande déclinaison (-18,1° sous l’équateur céleste) le 21 à l’occasion du Premier Quartier. C’est la période où notre satellite naturel passe juste au-dessus des édifices visibles au sud d’un point d’observation. Il est donc possible de photographier le jeune croissant au milieu de cheminées, au ras d’un toit ou d’un clocher.

croissant

Lorsqu’on a l’idée de mettre en valeur ce croissant de Lune aux côtés d’une girouette, encore faut-il que cette dernière soit orientée selon un axe est-ouest, de sorte que le gallinacé puisse être vu de profil.

C’est le cas pour l’image ci-dessus réalisée dans la soirée du 19 septembre avec au premier plan la girouette de l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges. Vous avez déjà vu ce clocher sur plusieurs de mes images, lors d’une éclipse de Lune, à proximité de la lumière cendrée ou encore à l’occasion d’un Dernier Quartier.

Le croissant de Lune, volontairement surexposé pour que le coq se détache sur le fond du ciel, présente un certain nombre de cratères le long du terminateur, cette ligne qui sépare la partie éclairée de notre satellite naturel de la partie encore plongée dans la nuit.

2 réflexions sur “ 19 septembre : le coq regarde le croissant de Lune ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *