Croissant de Lune sur la basilique Notre-Dame de Beaune

Petit passage à Beaune dans la soirée du 20 février pour y admirer le jeune croissant de Lune au-dessus de la basilique Notre-Dame illuminée.

Si vous passez en Bourgogne, ne manquez pas de faire une halte à Beaune, une jolie ville riche de son histoire qui est également la capitale de la Côte viticole. Vous devrez impérativement visiter l’incontournable Hôtel-Dieu, un joyau de l’architecture médiévale réputé pour ses toits polychromes et ses statues.

C’est dans la Grande Salle des Pôvres que furent tournées en 1965 quelques séquences de la Grande Vadrouille, le célèbre film de Gérard Oury avec Bourvil et Louis de Funès. 

Mais ne manquez pas non plus la collégiale Notre-Dame (consacrée basilique en 1958) qui se trouve dans le centre ville non loin de l’Hôtel-Dieu, à l’emplacement de la partie fortifiée (le castrum romain) de l’ancienne ville de Belena (qui a donné son nom à Beaune).

L’église actuelle date du XIIe siècle. Sa construction (tout comme celle de la cathédrale d’Autun et de la basilique de Saulieu) a été ordonnée par Etienne de Bagé, l’évêque d’Autun. Notre-Dame de Beaune est l’un des plus grands édifices romans de la Bourgogne. Épargnée à la Révolution, l’église fut classée Monument Historique en 1840 et restaurée de 1860 à 1863. Elle fut nommée basilique mineure en 1958 par le pape Pie XII.

L’image ci-dessus (pose de 2 secondes à 100 iso avec un boîtier Finepix HS20 et son zoom réglé sur une focale de 500 millimètres) nous montre le jeune croissant de Lune à côté du dôme à lanterne, de style Renaissance, qui a été édifié dans les années 1580 au sommet du clocher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *