Archives pour l'étiquette Terre

La sonde STEREO photographie la Terre entre Saturne et Mars

Depuis son orbite héliocentrique, l’une des deux sondes STEREO a réalisé une étonnante image des planètes Saturne et Mars encadrant la Terre.

Conçues pour étudier le Soleil, les deux sondes jumelles américaines STEREO A et B (Solar TErrestrial RElations Observatory) ont été lancées fin 2006 . Ces deux satellites de 620 kg s’éloignent l’un de l’autre sur une orbite héliocentrique de façon à fournir des vues stéréoscopiques de notre étoile. Depuis février 2011 les deux satellites se trouvent en opposition par rapport au Soleil, une position qui leur permet de fournir une image complète de cet astre.

terre

Si les sondes STEREO sont dédiées en priorité à l’étude du Soleil elles enregistrent également d’autres phénomènes. Elles sont par exemple arrivées à photographier la queue gazeuse de Mercure ainsi qu’un spectaculaire transit lunaire devant notre étoile. Elles ont en outre confirmé la déformation de l’héliosphère qui avait déjà été mise en évidence par les sondes Voyager. Continuer la lecture

L’eau terrestre ne viendrait pas des comètes

L’instrument Rosina (Rosetta Orbiter Spectrometer for Ion and Neutral Analysis) installé à bord de la sonde Rosetta a rendu son verdict : l’eau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (sur laquelle le module Philae s’est endormi) est très différente de l’eau terrestre, comme le révèle une étude publiée le 9 décembre dans le magazine Science Express.

comet

On sait depuis longtemps que lorsque la Terre s’est formée il y a 4,5 milliards d’années, elle était sèche et aride. L’eau (qui recouvre aujourd’hui 70% de sa surface) a été amenée ensuite, et on pensait jusqu’à présent que cette eau était arrivée de l’espace grâce aux astéroïdes et aux comètes.

Continuer la lecture

On a réveillé la sonde New Horizons

Souvenez-vous : en août 2006, au cours d’une réunion à Prague, l’Union Astronomique Internationale (IAU) décidait de reclasser Pluton dans le groupe des planètes naines (un stade intermédiaire entre planète et petit corps), qui compte à ce jour cinq membres : Cérès, Pluton, Hauméa, Makémaké et Éris.

Cette décision n’avait sans doute pas beaucoup ému la sonde américaine New Horizons partie quelques mois plus tôt (en janvier 2006) pour un long voyage qui va l’amener à survoler Pluton (et son très gros satellite Charon) pendant l’été 2015.

pluto

Après 1873 jours d’hibernation (la sonde étant mise hors tension pour ménager ses composants), elle vient d’être réveillée. Elle se trouve actuellement à plus de  4,6 milliards de kilomètres de la Terre et il lui reste 257 millions de kilomètres à parcourir avant de survoler Pluton le 14 juillet 2015 à une distance de 10.000 kilomètres et à une vitesse de 11 km/sec.

Après son survol de Pluton, la sonde poursuivra son voyage en direction d’un groupe de planétésimaux qui orbitent à 1,5 milliard de kilomètres de Pluton dans une zone appelée la ceinture de Kuiper. La NASA annoncera en 2016 les cibles choisies pour cette exploration.

Super Lune : les rendez-vous jusqu’en 2020

La Lune tournant autour de la Terre sur une orbite elliptique, sa distance varie de 356.400 kilomètres (c’est le périgée) à 406.700 kilomètres (l’apogée).

lune34

Chaque année les photographes du ciel se mobilisent pour immortaliser le lever ou le coucher de la Super Lune, la Pleine Lune la plus proche de la Terre (celle qui a donc le plus grand diamètre apparent). En 2014 la Super Lune s’est produite le 10 août avec un diamètre apparent de 33,5 minutes d’arc.

Voici la liste de ces rendez-vous jusqu’en 2020 :

  • 28 septembre 2015, diamètre apparent de la Lune : 33,48 minutes d’arc
  • 14 novembre 2016, diamètre apparent de la Lune : 33,52 minutes d’arc
  • 03 décembre 2017, diamètre apparent de la Lune : 33,38 minutes d’arc
  •  02 janvier 2018, diamètre apparent de la Lune : 33,51 minutes d’arc
  • 19 février 2019, diamètre apparent de la Lune : 33,49 minutes d’arc
  • 08 avril 2020, diamètre apparent de la Lune : 33,47 minutes d’arc

Quand Callisto occulte Io

Tous les 6 ans en moyenne, les positions relatives du Soleil, de la Terre et de Jupiter offrent la possibilité d’observer les phénomènes mutuels des satellites de Jupiter(on parle de phémus).

On distingue deux grands types de phénomènes : les éclipses (un satellite passe dans l’ombre d’un autre satellite) et les occultations (un satellite passe devant un autre satellite). Le 02 novembre dernier Callisto a occulté Io, comme le montre ce montage réalisé par l’astronome amateur Marco Guidi qui utilisait un télescope de Dobson de 50 centimètres de diamètre (20 inch).

IoCallistoSequenza_Guidi

Callisto (quatrième satellite en partant de Jupiter) est le plus grand (4820 kilomètres) et le plus sombre (sa surface, un mélange de roche et de glace, est très ancienne). Io mesure 3640 kilomètres et la brillance de sa surface s’explique par sa position : premier satellite en partant de Jupiter, Io (déformé par les formes de marée engendrées par la planète gazeuse géante) compte plus de 400 volcans en activité qui remodèlent en permanence sa surface.

L’observation de telles occultations permet de suivre l’activité volcanique sur Io : la disparition du flux infrarouge émis par un volcan lorsqu’il est occulté par un satellite permet de localiser sa position sur Io.

Les grosses météorites inquiètent les scientifiques

En février 2013, l’explosion d’un bolide au-dessus de la ville russe de Tcheliabinsk (image ci-dessous) était venue nous rappeler que la Terre n’est pas à l’abri d’une rencontre avec de grosses météorites.

russe1

La NASA le confirme avec la publication d’une étude menée entre 1994 et 2013.

Continuer la lecture

Le cratère lunaire Copernic

Après Tycho et Clavius, je vous propose de découvrir aujourd’hui Sa Majesté Copernic. Ce cratère lunaire porte le nom de Nicolas Copernic, un chanoine polonais (mort en 1543) connu pour sa théorie de l’héliocentrisme qui place le Soleil au centre de l’Univers et non la Terre comme on le croyait alors.

copernic2

Le cratère Copernic est un cratère d’impact (93 km de diamètre pour 3800 m de profondeur) qui s’est formé il y a moins d’un milliard d’années dans l’océan des Tempêtes. Comme pour Tycho, Copernic est entouré de rayons lumineux, restes de matériaux éjectés lors de l’impact. Copernic est typique d’un grand nombre de cratères d’impact lunaires avec un rempart intérieur en terrasses et un piton central constitué de plusieurs montagnes.

L’image ci-dessus a été réalisée en plaçant un boîtier photographique derrière un télescope de 125 mm de diamètre qui a joué le rôle d’un très puissant téléobjectif. Au-dessus et à gauche de Copernic on remarque la présence de petites montagnes, les Carpates lunaires. Plus haut à droite le cratère Eratosthènes ressemble à Copernic en plus petit (58 km de diamètre).

Vous pourrez retrouver d’autres formations lunaires dans l’article consacré à la sélénographie. Ci-dessous localisation du cratère Copernic un peu avant le Dernier Quartier.

lune-copernic

Canular : la Terre plongée dans le noir

Si l’on en croit les rumeurs qui circulent sur le web, notre planète devrait être plongée dans le noir du 21 au 23 décembre 2014 en raison d’une tempête solaire. Ces rumeurs prétendent se donner une caution scientifique en s’appuyant sur une vidéo d’archives de la NASA expliquant comment se protéger dans certaines situations d’urgence.

canular

Une fois de plus il s’agit d’un canular, qui rappelle ceux annonçant la planète Mars aussi grosse que la Lune ou la fin du monde en 2012 !

Continuer la lecture

Jupiter, Procyon, Sirius

Trois astres d’éclat sensiblement identique jalonnent le ciel en fin de nuit, comme le montre ce cliché.

ciel2

Jupiter est le plus brillant (magnitude -1,9) : la planète géante gazeuse se rapproche de nous et sera à l’opposition le 6 février 2015. Jupiter est actuellement dans la constellation du Cancer, non loin de l’amas ouvert d’étoiles Messier 44.

Continuer la lecture

Jupiter et la Lune

Bien que chargé de nuages, le ciel de ce matin permettait de suivre le lent rapprochement apparent entre Jupiter (à gauche du château de la Tour) et la Lune décroissante (la Nouvelle Lune se produira le 24 septembre). Les deux astres seront au plus près (5 degrés d’écart) à l’aube du samedi 20 septembre.

jup1

Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire, se trouve actuellement à un peu moins d’un milliard de kilomètres de la Terre.

Continuer la lecture

éruption solaire du 10 septembre

Le 9 septembre j’avais réalisé un cliché des nouvelles taches visibles sur le Soleil, la plus spectaculaire étant répertoriée sous le matricule AR 2158.

sol1

Cette tache, que l’on voit presque au centre du disque solaire sur l’image ci-dessus, est entrée en éruption le 10 septembre.

Continuer la lecture

Le cadran solaire

Depuis toujours les hommes cherchent à mesurer l’écoulement du temps et à connaître l’heure, indispensable pour signaler les moments des travaux et ceux des prières.

cadran1

Il était donc assez logique qu’on pensa très tôt à utiliser le Soleil et sa course apparente quotidienne dans le ciel comme marqueur de temps.

Continuer la lecture

Admirez la Super Lune du 10 août

Dimanche 10 août en soirée vous pourrez assister au lever de la plus grosse Pleine Lune de l’année 2014. Lorsque notre satellite naturel se montrera aux alentours de 20 h 50 heure locale à Paris (plus tôt si vous êtes à l’est de la capitale, plus tard si vous êtes à l’ouest), il sera au périgée, à seulement 356 922 kilomètres de nous (la plus courte distance Terre-Lune possible étant de 356 410 km).

plune4

C’est un globe lunaire de plus de 33,5 minutes d’arc de diamètre sans doute rougi par les brumes de chaleur qui se hissera sur l’horizon. Pour en profiter (en espérant que le ciel soit dégagé), je vous invite à vous poster un peu avant sur un relief de façon à disposer d’un horizon dégagé en direction de l’est.

Continuer la lecture

La Voie lactée et le château

Dans la mythologie grecque, cette bande laiteuse était le lait échappé du sein de la déesse Héra, femme de Zeus. Egyptiens, Chinois et Japonais y voyaient une rivière céleste, alors que les Mayas considéraient que c’était la voie que suivaient les âmes des morts pour se rendre dans l’au-delà.

chat1

Les Arabes et les Perses furent sans doute les premiers à imaginer la Voie lactée composée d’étoiles, ce que confirmera l’astronome italien Galilée en l’observant avec sa lunette en 1610.

Continuer la lecture

Hommage à Van Gogh

J’aime beaucoup les toiles de Vincent Van Gogh, ce peintre génial et tourmenté (il mit fin à ses jours en juillet 1890 à l’âge de 37 ans). Vous avez d’ailleurs remarqué que j’ai choisi une de ses citations pour illustrer la « une » de mon blog.

tournesol2

Van Gogh peignit dans les deux dernières années de sa vie ses « tournesols » (7 tableaux) et « la nuit étoilée ».

Continuer la lecture

La statue et les étoiles

Réalisée par le sculpteur Paul Cabet (1815-1876) sous le nom de La Résistance, cette statue installée sur une colline au-dessus de la ville de Nuits-Saint-Georges en Côte d’Or semble regarder en direction de la Grande Ourse, cette célèbre constellation facilement reconnaissable avec ses sept étoiles qui forment une casserole.

etoiles

Au terme d’une pose photographique d’une dizaine de minutes, les astres ont laissé sur le fond du ciel de petits arcs de cercle.

Tout le ciel semble avoir tourné autour de l’axe imaginaire de rotation de la Terre qui se prolonge en direction de l’étoile polaire, la seule qui semble immobile tout en haut à droite du cliché.

Pleine Lune et World Cup

Cette nuit ce sera la Pleine Lune, exactement à 4 h 12 TU (alors que Séléné se trouvera à 365 000 km de notre bonne vieille Terre), quelques heures après l’ouverture à Sao Paulo (Brésil) de la vingtième édition de la coupe du monde de football. L’occasion pour moi d’une petite mise en scène.

lune11

Attention à ne pas envoyer la Lune trop loin quand même !

Continuer la lecture

La Station spatiale

La Station spatiale internationale (International Space Station ou ISS) est une structure artificielle qui mesure 110 mètres de long pour 74 de large.

iss

Elle fait un tour de la Terre environ toutes les 90 minutes à 400 kilomètres d’altitude. Près de 2.500 mètres carrés de panneaux solaires fournissent l’électricité de la Station et réfléchissent la lumière solaire, ce qui permet de suivre les passages de l’ISS dans le ciel nocturne comme ici au cours de la soirée du 7 juin consacrée à l’observation de la conjonction Mars-Lune.

Continuer la lecture

Une étoile filante

En astronomie, certains noms relèvent plus de l’usage populaire que de la réalité scientifique. C’est par exemple le cas de « l’étoile du berger », qui est en fait la planète Vénus. Même chose pour le terme « étoiles filantes » : il ne s’agit nullement d’étoiles mais tout simplement de poussières abandonnées par les comètes sur leur orbite.

etoilfilant

Lorsque la Terre coupe la trajectoire de ces petites particules, elles pénètrent dans l’atmosphère à grande vitesse et s’y consument sous la forme d’une brève trace lumineuse.

Continuer la lecture