Archives pour l'étiquette Rencontres Astronomiques de Printemps

Rencontres Astronomiques de Printemps : ça approche !

La dix-neuvième édition des Rencontres Astronomiques de Printemps aura lieu du 25 au 28 mai prochain. Pensez à réserver votre emplacement !

Le jeudi de l’Ascension marque traditionnellement le début des Rencontres Astronomiques de Printemps. Pendant 4 jours et 3 nuits de nombreux astronomes amateurs français et européens se retrouvent à Craponne sur Arzon, petite commune située en Haute-Loire. Ces rencontres ont lieu dans un site préservé de la pollution lumineuse (la commune éteint l’éclairage public pendant ces 3 nuits) toujours au moment de la Nouvelle Lune (elle tombe cette année le 25 mai, premier jour des RAP).

Les astronomes amateurs et les simples curieux du ciel viennent non seulement observer (le Soleil en journée et la voûte étoilée la nuit) mais également échanger sur leur passion à l’occasion d’ateliers, de conférences et de discussions informelles. Continuer la lecture

7 avril : la planète Jupiter est au plus près de la Terre

Le 7 avril c’est l’opposition de Jupiter, la meilleure période pour admirer la planète géante gazeuse. Ne manquez pas ce rendez-vous !  

Le 7 avril 2017 Jupiter est à l’opposition (alignement Soleil-Terre-Jupiter) à 664 millions de km de nous, soit un diamètre apparent de 44,2 sec d’arc et une magnitude de -2,4. En 2016 l’opposition s’était produite le 8 mars, la planète gazeuse géante se trouvant alors 2 millions de km plus près de nous (ce qui ne change guère le diamètre apparent de l’astre).

En vidéo : de nouvelles images de la Grande Tache Rouge

La planète gazeuse géante est très suivie par les astronomes, qu’ils soient amateurs ou professionnels, et ce pour deux raisons : d’une part son diamètre apparent est le plus important de toutes les planètes du Système solaire et d’autre part il y a toujours quelque chose à admirer à sa surface (bandes gazeuses et passage de la Grande Tache Rouge comme sur l’image ci-dessus) ou autour (ballet des 4 principaux satellites qui sont Io, Europe, Ganymède et Callisto).

La carte ci-dessus (proposée par Stelvision) vous permettra dans un premier temps de repérer facilement Jupiter, l’astre le plus brillant du ciel nocturne (si l’on fait abstraction de la Lune) qui se trouve dans la constellation de la Vierge, non loin de la brillante étoile Spica (en 2016 l’opposition de la géante gazeuse s’était produite dans le Lion).

Continuer la lecture

En vidéo : des télescopes et des hommes

Les télescopes sont une merveilleuse invention qui permettent aux hommes de partir très loin dans l’Univers en gardant les pieds sur terre.

C’est à Galilée qu’on attribue l’invention de la lunette astronomique (qu’on appelle réfracteur) au début du XVIIe siècle. Le grand savant italien, féru d’optique géométrique, fut capable de régler correctement la longue-vue conçue par l’opticien hollandais Hans Lippershey de façon à en limiter les aberrations, avant de la tourner vers le ciel  pour y faire d’incroyables découvertes : des taches solaires et des irrégularités à la surface de la Lune (ce qui sous-entend que ces deux astres sont imparfaits), des phases pour Vénus, quatre satellites autour de Jupiter (Io, Europe, Ganymède et Callisto) et des myriades d’étoiles qui composent la Voie lactée.

Un demi-siècle plus tard, l’écossais James Gregory fut le premier à décrire le principe du télescope à miroir (qu’on appelle réflecteur) et le mathématicien anglais Isaac Newton en réalisa le premier exemplaire doté d’un miroir concave en bronze de 2,5 cm de diamètre. Continuer la lecture

Comment se forme un halo autour du Soleil ?

Photométéore assez fréquent, le halo solaire (du grec phôtόs « lumière » et meteôros « dans les airs ») demande de la lumière et des cristaux de glace. 

Entre 7 et 12 km d’altitude on rencontre des nuages fins appelés cirrus. Les gouttes d’eau qui les composent gèlent et se transforment en petits cristaux de glace en général de forme hexagonale. En traversant ces cristaux les rayons solaires subissent plusieurs réflexions et ressortent selon certains angles, produisant ainsi des halos solaires.

rap8

Celui que l’on observe sur cette image réalisée pendant les Rencontres Astronomiques de Printemps (voir au bas de l’article) forme un cercle de 44° centré sur le Soleil ; on parle d’un halo de 22° (son rayon) ou petit halo. Il est beaucoup plus rarement accompagné d’un halo de 46° (lui aussi centré sur le Soleil) appelé également grand halo. Continuer la lecture

La jolie constellation du Lion accueille Jupiter

Visible une fois la nuit tombée, la constellation du Lion est facile à trouver en raison de la présence temporaire de la planète Jupiter.

C’est le moment de partir à la découverte de la constellation du Lion qui domine les nuits de printemps dans l’hémisphère nord. Non pas que cette constellation zodiacale soit devenue subitement plus brillante au milieu de la voûte céleste, mais parce qu’elle est beaucoup plus facile à repérer en raison de la présence de Jupiter. La plus grosse planète du Système solaire est en effet entrée dans le Lion en juin 2015 et n’en sortira qu’en août 2016.

rap2b

L’image ci-dessus, réalisée pendant les Rencontres Astronomiques de Printemps (voir au bas de l’article), nous montre le point brillant de Jupiter juste en dessous des principales étoiles de la constellation du Lion. Continuer la lecture

Clair de Lune dans le brouillard le 10 mai

La soirée du 10 mai a permis de retrouver le clair de Lune nimbé de brouillard entre deux averses. Ambiance au milieu des prés gorgés d’humidité.

Après la Nouvelle Lune qui s’est produite pendant les Rencontres Astronomiques de Printemps (RAP) et avant le Premier Quartier qui interviendra dans la soirée du 13 mai, j’ai pu retrouver quelques instants le croissant lunaire hier soir.

Si les RAP ont été un succès côté météo, le ciel se venge depuis le 9 mai en nous arrosant copieusement, ce qui nous a déjà valu l’impossibilité d’assister au transit de Mercure devant le Soleil depuis la majeure partie du pays (il y a heureusement de très belles images réalisées à l’étranger et depuis l’espace).

lune_brouillard

Hier soir j’ai chaussé mes grosses bottes et j’ai traversé quelques prés au sol spongieux ; le jeune croissant de Lune glissait lentement vers l’horizon OUEST alors que le brouillard m’enveloppait, permettant de matérialiser le faisceau de ma lampe frontale. Continuer la lecture

RAP 2016 : retour sur une belle manifestation

Les RAP (Rencontres Astronomiques de Printemps) se sont tenues du 5 au 8 mai. Plus de 200 passionnés d’astronomie s’y sont retrouvés sous un bon ciel.  

Les dix-huitièmes Rencontres Astronomiques de Printemps (RAP) ont eu lieu dans la petite commune de Craponne sur Arzon en Haute-Loire (900 m d’altitude) à l’occasion du pont de l’Ascension. Cette édition restera comme un bon cru en raison d’une météo clémente qui aura permis aux astronomes amateurs présents de faire de nombreuses et belles observations.

Les journées ont été consacrées à l’observation du Soleil grâce aux multiples instruments permettant d’admirer les taches solaires en lumière blanche ainsi que de nombreux filaments et protubérances dans la longueur d’onde de l’H-alpha.

rap34

rap28

rap26

rap24

rap20

Continuer la lecture

Rencontres Astronomiques de Printemps du 5 au 8 mai 2016

Plus de 200 astronomes amateurs vont participer à la dix-huitième édition des Rencontres Astronomiques de Printemps du 5 au 8 mai en Haute-Loire.

Les habitants de la petite commune de Craponne sur Arzon en Haute-Loire (900 m d’altitude) s’y sont habitués : chaque année, à l’occasion du weekend de l’Ascension, ils voient affluer les amoureux des étoiles et leurs drôles d’instruments. Pendant 4 jours et 3 nuits, télescopes et lunettes astronomiques scrutent le ciel à condition que la météo soit clémente, le tout dans une ambiance joyeuse et décontractée comme le montre cette vidéo des RAP 2007.

Dans un site préservé de la pollution lumineuse (la commune de Craponne sur Arzon éteint l’éclairage public pendant ces 3 nuits) au moment de la Nouvelle Lune (elle se produit le 6 mai), les astronomes amateurs viennent non seulement observer le ciel (le Soleil en journée et la voûte étoilée la nuit) mais également échanger sur leur passion à l’occasion d’ateliers, de conférences et de discussions informelles. Continuer la lecture

Le 22 avril admirez la Pleine Lune des poissons

Quatrième Pleine Lune de l’année, la Pleine Lune des poissons est aussi la plus petite de l’année 2016 avec un diamètre apparent de 29,4 minutes d’arc.

Comme la Lune tourne autour de la Terre sur une orbite elliptique, sa distance n’est jamais la même. Au plus loin (c’est l’apogée), la Lune est à plus de 406.000 km de nous alors qu’au plus près (c’est le périgée) sa distance n’est plus que de 356.400 km.  Ces variations de distance se traduisent par un diamètre lunaire apparent qui va de de 29,4 à 33,5 minutes d’arc.

eolienne-lune

En 2016 la Pleine Lune la plus proche de l’apogée est celle du 22 avril, appelée Pleine Lune des poissons, Pleine Lune de l’œuf ou Pleine Lune rose. La Pleine Lune la plus proche du périgée, la Super Lune, aura lieu le 14 novembre 2016 avec un diamètre apparent de 33,52 minutes d’arc. Même si la Pleine Lune des poissons 2016 aura subi une sérieuse cure d’amincissement d’environ 14% par rapport à la Super Lune du 14 novembre prochain, ce n’est pas une raison pour la négliger !   Continuer la lecture

Début de la dix-septième édition des RAP

C’est aujourd’hui jeudi 14 mai que débute la 17e édition des Rencontres Astronomiques de Printemps. Pendant 4 jours et 3 nuits, environ 300 passionnés d’astronomie vont se retrouver en Haute-Loire, dans la petite ville de Craponne sur Arzon qui pour l’occasion coupe ses éclairages.

rap

Dans un cadre encore épargné par la pollution lumineuse, les astronomes amateurs vont pouvoir observer et échanger ensemble. De très nombreux instruments (dont plusieurs télescopes de gros diamètre et une multitude de lunettes astronomiques) seront installés sur le site.

Continuer la lecture