Archives pour l'étiquette Vénus

Vénus et Régulus

Le ciel du matin a bien changé depuis le 24 août, date du rassemblement entre la Lune, Vénus et Jupiter.

Notre satellite naturel est pour le moment dans le ciel du soir, la prochaine Pleine Lune ayant lieu le 9 septembre. Quant aux deux planètes, Jupiter grimpe à l’assaut du firmament pendant que Vénus plonge en direction du Soleil pour sa prochaine conjonction le 25 octobre.

reg3

Ce matin Vénus au ras de l’horizon passait non loin de Régulus, la plus brillante étoile de la constellation du Lion. Une légende raconte qu’il y a 5000 ans les Perses avaient choisi 4 étoiles assez brillantes (appelées étoiles royales) pour indiquer les points cardinaux :  Aldébaran (constellation du Taureau), Régulus, Antarès (dans le Scorpion) et Fomalhaut (Poisson austral).

Continuer la lecture

La Lune, Vénus et Jupiter

C’était ce matin la dernière occasion d’admirer Vénus et Jupiter en compagnie d’un fin croissant de Lune puisque la Nouvelle Lune aura lieu demain.

ciel5

Nous avons de haut en bas au-dessus de Nuits-Saint-Georges (ville de Côte-d’Or) : Jupiter, cinquième planète du Système solaire (magnitude -1,8), puis Vénus (magnitude -3,9) qui plonge lentement en direction du Soleil (elle sera en conjonction avec notre étoile le 25 octobre puis redeviendra ensuite visible le soir). Enfin, juste au-dessus des sapins, le fin croissant de Lune 34 heures avant la Nouvelle Lune.

Cette image a été réalisée avec un boîtier Nikon D3200 et un objectif 18-105 mm. Pose d’1 sec avec une sensibilité de 400 iso.

Vénus et Jupiter à l’aube

Après la Super Lune du 10 août et les Perséides le 12, voici le troisième événement astronomique de ce mois d’août. Les deux planètes les plus brillantes du Système solaire ont en effet décidé de se croiser le long de l’écliptique.

plan1

Tandis que Vénus (magnitude -3,9) plonge lentement en direction du Soleil, Jupiter (magnitude -1,8) s’en éloigne.

Continuer la lecture

En images : la planète Vénus

Quel est donc ce point étincelant dans le ciel du soir ou du matin, qui parfois accompagne le croissant de Lune ? Il s’agit de Vénus, la seconde planète en partant du Soleil, dont la surface recouverte de nuages renvoie si efficacement la lumière, au point que l’éclat de Vénus peut atteindre la magnitude -4,6.

Malgré ses ressemblances avec la Terre (même diamètre et présence d’une atmosphère nuageuse), Vénus est une planète peu accueillante : trop près du Soleil, elle connaît des températures très élevées. Au sol les pressions infernales et les pluies acides viennent rapidement à bout des rares sondes qui s’y sont posées.

Pour le photographe du ciel, Vénus est une source d’inspiration à l’aube ou au crépuscule, comme vous pourrez le découvrir dans cette collection d’images.

Le ciel en août

Une énorme Pleine Lune, de belles étoiles filantes et un rapprochement planétaire très serré sont quelques-uns des spectacles que le ciel va nous offrir au cours de ce mois d’août où nombreux sont ceux qui seront en vacances.

aout1

Le 10 août aura lieu la plus grosse Pleine Lune de l’année. En début de soirée notre satellite naturel sera à 356 000 km de la Terre, sa plus courte distance de l’année (on parle de périgée) avec à son lever (vers 20 h 30 heure locale) un diamètre apparent supérieur à 33,5 minutes d’arc. Il ne faudra pas manquer ce spectacle d’autant plus que la chaude atmosphère de l’été donnera sans doute à Séléné une belle couleur orange.

aout2

Le 13 août marque le pic d’activité de l’essaim d’étoiles filantes des Perséides. La Terre croise chaque année du 17 juillet au 24 août cet essaim de poussières abandonnées par la comète Swift-Tuttle. Comme le maximum d’activité se produira cette année en même temps que la Pleine Lune, il sera préférable d’observer l’activité météoritique avant le 8 août et après le 15 pour disposer d’un ciel assez sombre.

aout3

Le 18 août à l’aube les planètes Vénus et Jupiter se frôleront juste au-dessus de l’horizon est-nord-est. 12 minutes d’arc seulement les sépareront, le point d’orgue d’une danse planétaire qui permettra de suivre à partir du 12 août et pour une dizaine de jours le rapprochement apparent puis l’éloignement des deux planètes les plus brillantes du Système solaire.

aout4

On termine le mois en beauté : le 31 août en soirée Saturne sera collée à un gros croissant de Lune. Les observateurs placés en Amérique pourront même assister à une occultation de la planète aux anneaux par Séléné.

La lunette astronomique

Bien que les lunettes d’approche soient apparues sans doute vers 1550 pour les besoins militaires, l’astronome italien Galilée fut le premier à en tourner une vers le ciel à partir de 1609.

Il découvrit avec les cratères sur la Lune, les phases de Vénus et les satellites de Jupiter par exemple.

lunette

Alors que les télescopes sont des réflecteurs (la lumière est renvoyée et concentrée au foyer par un miroir), la lunette astronomique est un réfracteur (les rayons lumineux convergent au foyer après avoir traversé une ou plusieurs lentilles qui forment l’objectif).

Continuer la lecture

Un croissant sur l’horizon

Ce matin c’était la dernière occasion d’observer le croissant de Séléné 53 heures avant la Nouvelle Lune prévue vendredi matin 27 juin.

ciel2

Ce croissant était posé sur l’horizon nord-est (juste au-dessus du beffroi de la ville de Nuits-Saint-Georges) , alors que plus haut étincelait la brillante planète Vénus.

ciel1

La prochaine fois que nous reverrons la Lune ce sera pour le premier croissant du soir dimanche 29 juin. Un croissant très attendu par les musulmans puisqu’il marquera le début du Ramadan de l’an 1435 depuis l’hégire, l’émigration de Mahomet et de ses compagnons de la Mecque à Médine.

ciel4

Vénus, la Lune et les Pléiades

Observer le ciel nocturne autour du solstice de juin nécessite de se lever tôt car les nuits sont les plus courtes de l’année : ce matin le jour commençait à pointer le nez vers 4 heures  !

venus

Sur l’horizon est la planète Vénus venait juste de se lever alors que le croissant de Lune accompagné de sa lumière cendrée était déjà assez haut. Les deux astres seront au même niveau sur l’horizon demain à l’aube.

Continuer la lecture

Une étoile filante

En astronomie, certains noms relèvent plus de l’usage populaire que de la réalité scientifique. C’est par exemple le cas de “l’étoile du berger”, qui est en fait la planète Vénus. Même chose pour le terme “étoiles filantes” : il ne s’agit nullement d’étoiles mais tout simplement de poussières abandonnées par les comètes sur leur orbite.

etoilfilant

Lorsque la Terre coupe la trajectoire de ces petites particules, elles pénètrent dans l’atmosphère à grande vitesse et s’y consument sous la forme d’une brève trace lumineuse.

Continuer la lecture

Sa majesté Vénus

Je suis certain que vous l’avez vue ! Chaque matin depuis quelques semaines, Vénus brille au-dessus de l’horizon est.

venus2

La seconde planète du Système solaire (juste après Mercure) est l’astre nocturne le plus brillant après la Lune en raison de la couche nuageuse qui l’entoure en permanence et qui renvoie la lumière solaire.

Continuer la lecture