Discrète, la planète Uranus glisse entre Vénus et Mars

Dans le ciel des astrophotographes, certaines planètes tiennent une place de choix en raison de leur éclat : Vénus et Jupiter arrivent en tête, suivies de Mars et Saturne (par ordre de luminosité décroissante). Mercure, même si elle peut atteindre des magnitudes négatives, est toujours délicate à saisir en raison de sa proximité au Soleil.

venus-uranus-mars

Beaucoup plus discrète, Uranus est rarement présente sur des clichés. Il faut dire que la septième planète du Système solaire, découverte en 1781 par William Herschel, brille avec une magnitude de 5,9 (10 000 fois moins que Vénus) : pas de quoi éblouir les capteurs de nos appareils photographiques.

Le peu que nous savons sur cette planète (comme l’existence de tempêtes géantes), nous le devons à la sonde Voyager (1986) et au télescope spatial Hubble.

Nous avons depuis quelques jours la possibilité de repérer Uranus : elle a frôlé Vénus le 4 mars et fera de même avec la Planète rouge le 11 mars. La photographie ci-dessus a été réalisée au cours de la soirée du 6 mars en utilisant une sensibilité de 3200 iso sur le boîtier photo (pose de 3 secondes avec une focale de 150 mm et une ouverture de 5,6).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *