Admirez la Super Lune du 10 août

Dimanche 10 août en soirée vous pourrez assister au lever de la plus grosse Pleine Lune de l’année 2014. Lorsque notre satellite naturel se montrera aux alentours de 20 h 50 heure locale à Paris (plus tôt si vous êtes à l’est de la capitale, plus tard si vous êtes à l’ouest), il sera au périgée, à seulement 356 922 kilomètres de nous (la plus courte distance Terre-Lune possible étant de 356 410 km).

plune4

C’est un globe lunaire de plus de 33,5 minutes d’arc de diamètre sans doute rougi par les brumes de chaleur qui se hissera sur l’horizon. Pour en profiter (en espérant que le ciel soit dégagé), je vous invite à vous poster un peu avant sur un relief de façon à disposer d’un horizon dégagé en direction de l’est.

Continuer la lecture

Le triangle d’été

L’été est l’occasion de découvrir la Voie lactée, cette bande laiteuse qui traverse le ciel du nord au sud et qui représente notre Galaxie vue par la tranche, le Système solaire étant situé à la périphérie de ce disque d’étoiles. Trois étoiles brillantes observables au zénith en début de nuit forment le triangle d’été.

triangle3

Deneb est la plus brillante étoile de la constellation du Cygne (magnitude 1,25). C’est une supergéante blanche de 110 rayons solaires, l’une des plus grosses étoiles connues. On estime sa distance à 1500 années-lumière.

Continuer la lecture

L’ISS en août

Il est possible d’admirer actuellement de nombreux passages de l’ISS (International Space Station). Pour cela je vous invite à consulter l’excellent site Heavens-Above sur lequel il suffit d’indiquer vos coordonnées géographiques pour découvrir les heures de passage et la trajectoire de l’ISS et de nombreux satellites artificiels au-dessus de votre tête.

iss3

Ci-dessus le passage du 4 août en soirée, ci-dessous le passage du 5 août. Les images ont été réalisées avec un boîtier Nikon D 3200 et un objectif Nikkor fisheye de 10,5 mm de focale ouvert à 2,8. Poses supérieures à 1 min à 800 iso.

iss1

La Voie lactée et le château

Dans la mythologie grecque, cette bande laiteuse était le lait échappé du sein de la déesse Héra, femme de Zeus. Egyptiens, Chinois et Japonais y voyaient une rivière céleste, alors que les Mayas considéraient que c’était la voie que suivaient les âmes des morts pour se rendre dans l’au-delà.

chat1

Les Arabes et les Perses furent sans doute les premiers à imaginer la Voie lactée composée d’étoiles, ce que confirmera l’astronome italien Galilée en l’observant avec sa lunette en 1610.

Continuer la lecture

Coucher de Soleil taché

Ce coucher de Soleil en 4 temps a été réalisé hier soir à l’aide d’un filtre de densité (ND 400) placé à l’avant d’un boîtier Finepix HS 20, le zoom étant à son maximum (720 mm de focale).

sol5

On peut remarquer la présence de plusieurs belles taches : il s’agit des groupes AR 2130 à 2134 (AR pour Active Region, les numéros étant attribués par ordre d’apparition des taches par la NOAA, National Oceanic and Atmospheric Administration). 

Avant de se coucher notre étoile est passée derrière une antenne-relais.

En images : la planète Vénus

Quel est donc ce point étincelant dans le ciel du soir ou du matin, qui parfois accompagne le croissant de Lune ? Il s’agit de Vénus, la seconde planète en partant du Soleil, dont la surface recouverte de nuages renvoie si efficacement la lumière, au point que l’éclat de Vénus peut atteindre la magnitude -4,6.

Malgré ses ressemblances avec la Terre (même diamètre et présence d’une atmosphère nuageuse), Vénus est une planète peu accueillante : trop près du Soleil, elle connaît des températures très élevées. Au sol les pressions infernales et les pluies acides viennent rapidement à bout des rares sondes qui s’y sont posées.

Pour le photographe du ciel, Vénus est une source d’inspiration à l’aube ou au crépuscule, comme vous pourrez le découvrir dans cette collection d’images.

Taches solaires du 1er août

Hier soir on pouvait encore admirer à l’aide d’un filtre quelques belles taches sur le Soleil couchant.

sol

Ces zones sombres sont le résultat d’anomalies magnétiques, plus nombreuses en cette période de maximum d’activité solaire. Mes images solaires précédentes réalisées le 2 juillet et le 8 juillet montraient une activité encore plus spectaculaire.

Le ciel en août

Une énorme Pleine Lune, de belles étoiles filantes et un rapprochement planétaire très serré sont quelques-uns des spectacles que le ciel va nous offrir au cours de ce mois d’août où nombreux sont ceux qui seront en vacances.

aout1

Le 10 août aura lieu la plus grosse Pleine Lune de l’année. En début de soirée notre satellite naturel sera à 356 000 km de la Terre, sa plus courte distance de l’année (on parle de périgée) avec à son lever (vers 20 h 30 heure locale) un diamètre apparent supérieur à 33,5 minutes d’arc. Il ne faudra pas manquer ce spectacle d’autant plus que la chaude atmosphère de l’été donnera sans doute à Séléné une belle couleur orange.

aout2

Le 13 août marque le pic d’activité de l’essaim d’étoiles filantes des Perséides. La Terre croise chaque année du 17 juillet au 24 août cet essaim de poussières abandonnées par la comète Swift-Tuttle. Comme le maximum d’activité se produira cette année en même temps que la Pleine Lune, il sera préférable d’observer l’activité météoritique avant le 8 août et après le 15 pour disposer d’un ciel assez sombre.

aout3

Le 18 août à l’aube les planètes Vénus et Jupiter se frôleront juste au-dessus de l’horizon est-nord-est. 12 minutes d’arc seulement les sépareront, le point d’orgue d’une danse planétaire qui permettra de suivre à partir du 12 août et pour une dizaine de jours le rapprochement apparent puis l’éloignement des deux planètes les plus brillantes du Système solaire.

aout4

On termine le mois en beauté : le 31 août en soirée Saturne sera collée à un gros croissant de Lune. Les observateurs placés en Amérique pourront même assister à une occultation de la planète aux anneaux par Séléné.

Croissant du 30 juillet

Depuis la Nouvelle Lune du 26 juillet, Séléné a commencé un nouveau cycle d’apparition dans le ciel du soir qui va nous conduire à la plus grosse Pleine Lune de l’année le 10 août prochain.

lune4

Hier soir le croissant lunaire plongeait derrière l’horizon ouest peu après le coucher du Soleil. On peut encore profiter de quelques nuits sans Lune pour observer les étoiles filantes de l’été, principalement celles issues de l’essaim des Perséides qui atteindra son maximum d’activité le 12 août.

L’horloge astronomique de Prague

Au Moyen-Âge les horloges astronomiques révèlent la richesse des villes. Prague fait construire la sienne à partir de 1410, mais il en existe déjà à Strasbourg (1354), Lyon (1379), Lund en Suède (1380) ou encore Wells en Grande-Bretagne (1392).

pra1

Prague, qui est alors la troisième ville d’Europe avec 40.000 âmes, fait appel à Nicolas de Kadau pour réaliser une première horloge qui se dresse contre l’Hôtel de ville. Cet ouvrage sera remanié et perfectionné au fil du temps.

Continuer la lecture

Vieux croissant lunaire

Ce fin croissant lunaire à l’aube (c’était hier) est la  dernière image que nous garderons d’une lunaison marquée par le Ramadan. La Nouvelle Lune est fixée ce soir à 22 h 42 (TU).

croissant

En France le jeune croissant de la prochaine lunaison fera son apparition dans la soirée du 29 juillet puis ne cessera de gonfler jusqu’au 10 août, date de la plus grosse Pleine Lune de l’année 2014.

Hommage à Van Gogh

J’aime beaucoup les toiles de Vincent Van Gogh, ce peintre génial et tourmenté (il mit fin à ses jours en juillet 1890 à l’âge de 37 ans). Vous avez d’ailleurs remarqué que j’ai choisi une de ses citations pour illustrer la “une” de mon blog.

tournesol2

Van Gogh peignit dans les deux dernières années de sa vie ses “tournesols” (7 tableaux) et “la nuit étoilée”.

Continuer la lecture

Lune gibbeuse du 16 juillet

En ce moment la Lune est décroissante depuis la Pleine Lune qui s’est produite le 13 juillet.

lune20

C’est donc une Lune gibbeuse qui se présente à nous chaque matin, en attendant le Dernier Quartier qui aura lieu dans 3 jours.

lune21

Cette grosse Lune étant encore assez lumineuse même en début de journée, il est possible de la photographier dans un ciel clair, voire avec un premier plan ensoleillé.

lune22

Ces différentes images ont été réalisées entre 5 heures et 7 heures du matin, avant et après l’apparition du Soleil.

lune23

Planètes du soir

Actuellement deux planètes occupent le ciel du soir, Saturne et Mars (d’est en ouest).

Mars, dont le dernier rapprochement avec la Lune s’est produit le 5 juillet, est actuellement à côté de Spica (Alpha Virginis), l’étoile la plus lumineuse de la constellation de la Vierge.

mars2

Saturne ( au plus près de la Terre au mois de mai) est elle aussi accompagnée par une étoile assez brillante, Zubenelgenubi, l’étoile la plus lumineuse de la constellation de la Balance.

Continuer la lecture

Pleine Lune marseillaise

Hier soir 12 juillet la Pleine Lune se levait au-dessus de Marseille, presque dans l’axe de l’église Saint-Vincent-de-Paul dont les flèches dominent le haut de la Canebière à une hauteur de 70 mètres.

plune2

La cité phocéenne était sans doute l’un des rares endroits épargnés par les nuages, la météo sur l’ensemble de la France étant globalement désastreuse pour les astrophotographes qui souhaitaient immortaliser ce lever de Pleine Lune, un mois après celui du vendredi 13 juin.

La prochaine Pleine Lune, le 10 août, sera la plus grosse de l’année !

Pleine Lune de juillet

Demain 12 juillet la Pleine Lune se produira à 11 h 25. Vous pourrez admirer son lever ce soir avant que le Soleil ne soit couché, la scène se renouvelant demain soir environ une heure plus tard (rappelons que notre satellite naturel se lève chaque soir en moyenne 50 minutes plus tard que la veille).

lune9

Cette Pleine Lune de juillet fait suite à celles du vendredi 13 juin et du mercredi 14 mai. Chaque fois la Pleine Lune se produit à une distance un peu plus courte que la précédente.

Continuer la lecture

Soleil et pluie

De tous les météores l’arc-en-ciel est sans aucun doute le plus beau. En traversant les gouttes de pluie selon un certain angle les rayons du Soleil (et parfois même ceux de la Lune) sont réfractés et décomposés en une succession de couleurs.

arc1

 

Sur cette image réalisée hier en début de soirée l’arc primaire (à droite) est accompagné d’un arc secondaire dont l’ordre des couleurs est inversé. Plus étalé et moins lumineux, l’arc secondaire est provoqué par la double réflexion des rayons lumineux à travers les gouttes de pluie qui se comportent comme des prismes.

 

Taches solaires du 8 juillet

Ce mois de juillet débute avec une forte activité solaire qui se traduit par la présence de nombreuses taches sombres à la surface de notre étoile.

sol2

Hier il fallait jouer avec les nuages légèrement moins épais en fin d’après-midi, mais impossible de photographier le Soleil à son coucher comme j’avais pu le faire pour les taches solaires du 2 juillet. Continuer la lecture

La lunette astronomique

Bien que les lunettes d’approche soient apparues sans doute vers 1550 pour les besoins militaires, l’astronome italien Galilée fut le premier à en tourner une vers le ciel à partir de 1609.

Il découvrit avec les cratères sur la Lune, les phases de Vénus et les satellites de Jupiter par exemple.

lunette

Alors que les télescopes sont des réflecteurs (la lumière est renvoyée et concentrée au foyer par un miroir), la lunette astronomique est un réfracteur (les rayons lumineux convergent au foyer après avoir traversé une ou plusieurs lentilles qui forment l’objectif).

Continuer la lecture

"J'ai en moi un besoin terrible. Dirais-je le mot? La religion. Alors, je sors la nuit et je peins des étoiles." Vincent van Gogh