Archives pour l'étiquette lumière cendrée

1er novembre : retour du croissant de Lune au crépuscule

C’est un jeune croissant de lune âgé de 48 heures environ qui était posé sur l’horizon dans la soirée du 1er novembre, promesse d’une nouvelle lunaison. 

Le premier jour de ce mois de novembre a été marqué par le retour d’un jeune croissant de Lune sur l’horizon OUEST, accompagnant à bonne distance la brillante planète Vénus (les deux astres seront un peu plus proches les deux prochaines soirées). Sur cette image réalisée avec un boîtier Finepix HS20 et un zoom de 720 millimètres de focale, on commence à distinguer légèrement la lumière cendrée sur le reste du disque lunaire mais vous pourrez l’admirer beaucoup mieux pendant les soirs à venir avec une Lune qui se dégagera des lueurs du crépuscule.

croissant3

Cette avant-dernière lunaison de l’année nous offrira un spectacle à ne pas manquer : lors de la prochaine Pleine Lune le 14 novembre (ce sera la Pleine Lune du castor ou du gel), la distance qui nous séparera de notre satellite naturel sera la plus courte depuis le 26 janvier 1948. Continuer la lecture

Chapelet de lumière cendrée à l’aube du 27 octobre

La fin de la lunaison approche et une douce lueur accompagne le croissant de Lune en chapelet à l’aube. C’est le clair de Terre ou lumière cendrée.

C’est un spectacle dont on ne se lasse pas : pendant les jours qui précèdent (à l’aube) ou suivent (le soir) chaque Nouvelle Lune, le visage de Séléné est légèrement éclairé, juste à côté du croissant très brillant.

lumiere_cendree2

Ce phénomène est appelé lumière cendrée ou clair de Terre : alors que le croissant est directement éclairé par le Soleil, le reste du disque lunaire reçoit la lumière solaire que la Terre renvoie dans l’espace.

lumiere_cendree1

Vue de la Lune, la Terre est quatre fois plus grosse dans le ciel que notre satellite naturel, une spectacle que seuls ont pu admirer les astronautes des missions Apollo et qui a été immortalisé par différentes sondes lunaires (voir par exemple les images prises par la sonde japonaise Kaguya). Continuer la lecture

Rendez-vous entre Mercure et la Lune le 29 septembre

Vendredi 29 septembre, de retour dans le ciel à l’aube, la planète Mercure était visible aux côtés d’un très fin croissant de vieille Lune.

Vous avez quelques jours pour observer la discrète Mercure. Plus proche planète du Soleil, elle est toujours délicate à observer, perdue dans les lueurs de l’aube ou du crépuscule.

Le 29 septembre à l’aube le fin croissant de vieille Lune accompagné de lumière cendrée se trouvait à environ 2° de Mercure comme le montre la photographie ci-dessous. Il s’agit bien entendu d’un rapprochement apparent : la Lune se trouvait alors à un peu moins de 400.000 km de la Terre alors que Mercure était à une distance proche de 150 millions de km !

lune-mercure

Le 28 septembre elle s’est écartée au maximum de notre étoile (on parle d’élongation maximale) et nous disposons de quelques jours pour l’admirer au-dessus de l’horizon EST avec une magnitude tout juste négative (-0,2). Ensuite elle replongera rapidement en direction du Soleil et il faudra attendre les premiers jours de décembre pour espérer la revoir au crépuscule. Continuer la lecture

Fin croissant de vieille Lune à l’aube du 28 septembre

Trois jours avant la Nouvelle Lune, un fin croissant de vieille Lune agrémentait le ciel ce matin au milieu de quelques brumes colorées.

Qu’est-ce que la vieille Lune ? Il s’agit du mince croissant que l’on observe à l’aube dans les jours qui précèdent la Nouvelle Lune. À l’inverse on parle de jeune Lune pour le croissant du soir juste après la Nouvelle Lune.

Cette fin de nuit le vieux croissant de Lune accompagné de lumière cendrée (ou clair de Terre) se trouvait dans la jolie constellation du Lion, non loin de la brillante étoile Régulus. Mais c’est dans un ciel assez clair et donc sans étoiles qu’a été prise l’image ci-dessous, alors que le Soleil encore sous l’horizon avait commencé à colorer quelques brumes éparses.

lune9

Si vous disposez d’un télescope ou d’une lunette astronomique, je vous invite à contempler les principales formations lunaires mises discrètement en lumière par le clair de Terre. Continuer la lecture

La lumière cendrée sous tension à l’aube du 30 août

Petite session de rattrapage si vous n’avez pas eu la chance d’admirer la lumière cendrée dans les premières heures du mardi 30 août.

Avez-vous déjà entendu parler de la lumière cendrée ? Cette douce clarté, environ 10 000 fois plus faible que la Pleine Lune, permet de distinguer le reste du disque lunaire juste avant ou après la Nouvelle Lune, quand le croissant est assez fin pour ne pas trop nous éblouir. Vous retrouverez quelques images de lumière cendrée dans le diaporama ci-dessous.

Alors que le croissant reçoit directement les rayons solaires, le reste du disque lunaire est très légèrement éclairé par la lumière solaire que la Terre renvoie dans l’espace (les océans et les nuages terrestres jouent un peu un rôle de miroir). Le disque lunaire semble gris clair comme de la cendre, ce qui explique le nom de lumière cendrée.

cendree

La lumière cendrée ou clair de Terre n’est jamais aussi belle que 2 ou 3 jours avant la Nouvelle Lune à l’aube (voir l’image ci-dessus) mais on peut aussi l’admirer le soir juste après la Nouvelle Lune comme l’a montré l’astrophysicien américain Fred Espenak dans une superbe vidéo (voir un saisissant coucher de lumière cendrée). Continuer la lecture

Jeune croissant de Lune sur Manhattan

Lundi soir 6 juin le jeune croissant de Lune planait dans la soirée au-dessus du quartier de Manhattan, une quarantaine d’heures après la Nouvelle Lune.

Comme à chaque début de lunaison, c’est un spectacle enchanteur qui attend les observateurs quand la nuit tombe. Entre deux et quatre jours après la Nouvelle Lune, un petit croissant lunaire nous adresse un sourire lumineux, accompagné d’une délicate lueur sur le reste du disque lunaire, la lumière cendrée ou clair de Terre. Imaginez un astronaute placé sur la Lune à cette époque : il verrait dans le ciel la Pleine Terre presque cent fois plus lumineuse que la Pleine Lune lorsque nous l’admirons depuis notre planète !

Reprenons la chronologie lunaire depuis la Nouvelle Lune qui s’est produite le dimanche 5 juillet vers 5 heures du matin (heure de Paris) : le 5 juin dans la soirée un très fin croissant âgé d’une quinzaine d’heures était observable avec un instrument astronomique au sud de l’Afrique, donnant par la même occasion le coup d’envoi du Ramadan.

moon

Le 6 juin ce croissant avait pris de l’embonpoint tout en s’écartant de la direction du Soleil : il devenait alors visible en soirée partout dans le monde accompagné d’un peu de lumière cendrée, le ciel étant encore assez lumineux. C’est l’instant qu’a choisi le photographe Stan Honda pour réaliser cette image à l’aide d’un téléobjectif depuis Central Park alors que le jeune croissant de Lune allait se glisser derrière quelques-uns des célèbres gratte-ciel construits sur l’île de Manhattan, un des cinq arrondissements de la ville de New York. Continuer la lecture

Le retour de la Lune 40 heures après l’éclipse solaire

Alors que tout le monde a encore en mémoire la superbe éclipse totale de Soleil du 9 mars, la Lune a pris ses distances et revient en soirée.

Le 9 mars le Soleil avait rendez-vous avec la Lune au-dessus de l’Indonésie pour une très belle éclipse totale. Depuis Séléné s’est éloignée de notre étoile et on la retrouve dans la soirée du 10 mars sous la forme d’un mince croissant qui annonce une nouvelle lunaison.

croissant_lune

Lors de la précédente lunaison nous avions rendez-vous 50 heures après la Nouvelle Lune, cette fois-ci le croissant est un peu plus fin puisque 40 heures se sont écoulées depuis l’éclipse (rappelons que les éclipses totales de Soleil se produisent exactement à la Nouvelle Lune).

Continuer la lecture

Rendez-vous 50 heures après la Nouvelle Lune

Mercredi 10 février les amateurs de spectacles célestes avaient rendez-vous avec un jeune croissant, deux jours après la Nouvelle Lune.  

Voir le croissant de Séléné deux jours après la Nouvelle Lune était une gageure. Depuis plusieurs jours en effet nous sommes balayés par la pluie et le vent. Les tempêtes Ruzica et Susanna ont beaucoup fait parler d’elles avec des rafales de vent qui ont pu atteindre les 160 km/h et des vagues dépassant les 10 mètres.

croissant_lune1

Mais au fait pourquoi des noms aussi doux sont-ils associés à ces phénomènes climatiques violents ? Autrefois on nommait les tempêtes en ajoutant une lettre de l’alphabet à l’année mais depuis le milieu du XXe siècle on leur donne un nom féminin les années paires et masculin les années impaires. Continuer la lecture

Clair de Terre sur la Lune le 9 décembre

Depuis trois jours à l’aube une douce lueur éclaire la Lune. C’est le clair de Terre ou lumière cendrée, un spectacle à suivre autour de la Nouvelle Lune.

C’est un spectacle dont on ne se lasse pas : pendant les jours qui précèdent (à l’aube) ou suivent (le soir) chaque Nouvelle Lune, le visage de Séléné est légèrement éclairé, juste à côté du croissant très brillant.

lumiere_cendree2

Ce phénomène est appelé lumière cendrée ou clair de Terre : alors que le croissant est directement éclairé par le Soleil, le reste du disque lunaire reçoit la lumière solaire que la Terre renvoie dans l’espace.

cendree2

Continuer la lecture

Un collier de Lune dans la campagne bourguignonne

Une nouvelle lunaison a commencé depuis la Nouvelle Lune du 11 novembre. 96 heures plus tard, un jeune croissant glissait dans le paysage au crépuscule.

Vous l’avez peut-être remarqué, la Lune est de retour dans le ciel du soir. Hier le jeune croissant âgé de 96 heures était à sa plus basse déclinaison (-18°), planant au-dessus de la constellation du Sagittaire comme le faisait la planète Mars il y a un peu plus d’un an (voir Mars et le Sagittaire).

croissant_lune

Comment réaliser un collier de Lune comme celui que je vous propose ci-dessus ? Il faut effectuer des poses à intervalles réguliers, dans le cas présent 20 clichés espacés de 3 minutes chacun. Les images sont ensuite additionnées avec le logiciel Starmax (c’est le même procédé qui m’avait permis de saisir les croissants de Lune sur Notre Dame de Monts).

Continuer la lecture

La Lune croise les planètes Vénus et Mars à l’aube

Le samedi 7 novembre à l’aube, le croissant de Lune se joignait au ballet planétaire orchestré par Vénus et Mars, non loin de Jupiter.

Depuis un mois environ chacun peut admirer un ballet planétaire à l’aube, Vénus, Jupiter et Mars effectuant un étonnant chassé-croisé. Alors qu’au milieu du mois d’octobre les 3 astres s’alignaient dans l’ordre Vénus-Jupiter-Mars de haut en bas (Mars étant la plus proche de l’horizon), nous avons désormais la planète Jupiter qui s’élève haut dans le ciel, laissant derrière elle la discrète Mars suivie de Vénus.

trio_lune6

Comme le montrent les images qui illustrent cet article, le 7 novembre à l’aube le croissant de Lune n’était qu’à quelques degrés apparents du couple Mars-Vénus (la veille Séléné passait non loin de Jupiter).

trio_lune2

Le croissant de Lune était accompagné de la lumière cendrée, un phénomène qui porte aussi le nom de clair de Terre puisque le reste du disque lunaire est légèrement éclairé par la lumière solaire que réfléchit notre planète dans l’espace (voir le schéma explicatif de la lumière cendrée).

Continuer la lecture

9 octobre : trois planètes accompagnent la vieille Lune

Avant leur rapprochement serré à la fin du mois, les planètes Vénus, Jupiter et Mars se sont retrouvées avec la vieille Lune à l’aube du 9 octobre. 

Les 6 premiers mois de l’année nous ont permis de suivre de belles rencontres entre planètes dans le ciel du soir : Vénus et Mars en février, Vénus, Uranus et Mars un peu plus tard et Vénus et Jupiter en juin.

C’est désormais dans le ciel du matin qu’il faut chercher les planètes. Depuis quelques jours Mercure a fait son retour sur l’horizon est (son élongation maximale aura lieu le 16 octobre avec une magnitude de -0,5), mais c’est un peu plus haut, du côté de la constellation du Lion, que le regard est attiré par les planètes Vénus, Mars et Jupiter.

planetes_lune2

C’est bien entendu l’éclat de Vénus (magnitude -4,5) qui domine, loin devant Jupiter (magnitude -1,7) et Mars, encore plus discrète (magnitude 2,1).

Continuer la lecture

En vidéo : un saisissant coucher de lumière cendrée

L’astrophysicien américain Fred Espenak a filmé le coucher du croissant de Lune accompagné de la lumière cendrée dans la soirée du 19 mai 2015. 

Je vous présente régulièrement sur Cielmania des images de la lumière cendrée, ce magnifique spectacle auquel on peut assister le soir deux ou trois jours après la Nouvelle Lune ou le matin deux ou trois jours avant la Nouvelle Lune.

La lumière cendrée est cette douce clarté, environ 10 000 fois plus faible que la Pleine Lune, qui permet de distinguer le reste du disque lunaire quand le croissant est assez fin pour ne pas trop nous éblouir.

Continuer la lecture

La lumière cendrée à l’aube du 11 septembre

La lumière cendrée ou clair de Terre n’est jamais aussi belle que 2 ou 3 jours avant la Nouvelle Lune. Exemple avec la vieille Lune du 11 septembre.

Avez-vous déjà entendu parler de la lumière cendrée ? Cette douce clarté, environ 10 000 fois plus faible que la Pleine Lune, permet de distinguer le reste du disque lunaire juste avant ou après la Nouvelle Lune, quand le croissant est assez fin pour ne pas trop nous éblouir.

Alors que le croissant reçoit directement les rayons solaires, le reste du disque lunaire est très légèrement éclairé par la lumière solaire que la Terre renvoie dans l’espace (les océans et les nuages terrestres jouent un peu un rôle de miroir). Le disque lunaire semble gris clair comme de la cendre, ce qui explique le nom de lumière cendrée.

lune

La seconde semaine de septembre a permis aux observateurs matinaux de suivre avant l’aube la cure d’amincissement du croissant de Lune et l’apparition progressive de la lumière cendrée.

Continuer la lecture

Rendez-vous entre la Lune et Vénus le 10 septembre

Le fin croissant de Lune et la brillante Vénus tenaient dans un mouchoir de poche à l’aube du 10 septembre. Plus discrète, la planète Mars les accompagnait. 

Quelle est la recette pour réaliser une belle photographie d’une rencontre céleste ? Choisissez dans les éphémérides la date à laquelle deux astres brillants (typiquement la Lune et Vénus) auront un faible écart apparent, repérez à l’avance un premier plan terrestre qui mettra les astres en valeur… et attendez le jour fatidique en espérant que les nuages ne viendront pas anéantir tous vos espoirs.

lune_venus2

Au terme d’une course céleste entamée le 9 septembre, La Lune et Vénus se trouvaient 24 h plus tard côte à côte (l’écart apparent était d’un peu plus de 2°), à l’aube du jeudi 10 septembre.

Continuer la lecture

Croissants de Lune sur Notre Dame de Monts

Le 18 août le jeune croissant de Lune passait dans l’axe du moulin Thibault construit en 1776 sur une hauteur de la commune de Notre Dame de Monts.

Après avoir connu leur âge d’or au XIXe siècle, les moulins à vent ont peu à peu été abandonnés en raison de la généralisation de l’électricité dans les campagnes et de l’apparition de la minoterie industrielle. Le moulin Thibault ou moulin du bourg de Notre Dame de Monts (en Vendée) tombait en ruines lorsque la municipalité a décidé de le rénover en lançant un concours.

moulin1

Imaginé par l’artiste Jean Lautrey comme la tour des vents au milieu du Jardin du Vent, le moulin Thibault est désormais doté d’un ensemble de voiles qui sont déployées lorsque le vent ne dépasse pas force 5 (30 km/h).

Le 18 août, 4 jours après la Nouvelle Lune, le jeune croissant de Lune descendait derrière le moulin. L’image ci-dessus représente l’addition (avec le logiciel Starmax) de 11 photographies espacées chacune de 3 min de façon à bien visualiser la trajectoire de Séléné, ce qui nous donne cette succession de croissants de Lune.

Continuer la lecture

Le croissant de Lune du 19 juillet posé sur l’horizon

Hier soir le croissant de Lune a enfin refait son apparition en Bourgogne ; il avait été masqué par les nuages depuis la Nouvelle Lune du 16 juillet.

Si depuis la France il n’a pas été possible d’admirer le passage de la comète C/2014 Q1 Panstarrs à proximité de Séléné ce weekend, les photographes ont pu se consoler avec le croissant de Lune qui a peu à peu repris sa place dans le ciel du soir, alors que Jupiter et Vénus plongent inexorablement en direction des feux du Soleil (les deux planètes redeviendront progressivement visibles dans le ciel du matin au cours des prochaines semaines).

croissant2

Hier soir le croissant de Lune âgé d’environ 90 heures était bien visible vers 22 h (temps local) juste sur l’horizon ouest.

Continuer la lecture

C/2014 Q1 Panstarrs, la comète qui a croisé la Lune

L’astrophotographe Yuri Beletsky a réalisé une extraordinaire image du rapprochement apparent entre la comète C/2014 Panstarrs et le fin croissant de Lune.

C/2014 Q1 Panstarrs, une comète découverte il y a un an, est passée à 50 millions de km du Soleil le 6 juillet dernier. Depuis cette date elle est légèrement visible (magnitude 4) après le coucher du Soleil juste au-dessus de l’horizon pour les observateurs situés dans l’hémisphère sud.

Yuri-Beletsky

Le 17 juillet l’astrophotographe Yuri Beletsky a immortalisé cette comète depuis le Chili alors qu’elle semblait se diriger vers la Lune (l’astre chevelu est en réalité beaucoup plus éloigné que notre satellite naturel).

Continuer la lecture

Les Terriens immortalisent la rencontre Lune-Jupiter-Vénus

Le 20 juin le croissant de Lune passait à proximité des planètes Jupiter et Vénus au crépuscule, un spectacle observé depuis les 4 coins de la Terre.

C’est la veille du solstice de juin que s’est produite l’une des plus belles rencontres célestes de l’année. Quatre jours après la Nouvelle Lune, le fin croissant de Séléné accompagné de sa lumière cendrée croisait à quelques encablures de Jupiter et Vénus, les deux planètes qui se sont fixées rendez-vous le 30 juin prochain.

Continuer la lecture

Le croissant lunaire et la lumière cendrée le 20 mai

Quelle est donc cette douce clarté qui s’étalait hier soir sur le disque lunaire ? C’est la lumière cendrée, appelée également clair de Terre. Il s’agit de la lumière du Soleil renvoyée dans l’espace par la Terre qui vient éclairer légèrement le visage de Séléné, alors que le croissant reçoit directement les rayons solaires.

lumiere_cendree

L’image ci-dessus montre le croissant accompagné de la lumière cendrée en train de se glisser derrière la girouette qui surmonte le beffroi de Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or. Le cliché a été réalisé avec un boîtier Finepix HS 20, zoom de 720 mm de focale, 1 sec de pose à 200 iso, f/d=5,6.

Continuer la lecture