19-29 octobre : retour sur un ballet planétaire à l’aube

La seconde quinzaine du mois d’octobre a été marquée par un superbe ballet planétaire en fin de nuit avec dans les rôles principaux Vénus, Jupiter et Mars.

Il est rare que les astrophotographes s’ennuient car chaque mois nous offre au moins un beau spectacle céleste : en septembre nous avons eu droit à une très belle éclipse de Lune, en octobre c’est un somptueux ballet planétaire qui se déroule avant le lever du jour.

bal_planetes2

Qu’on en juge avec le montage ci-dessus qui met en vis-à-vis deux images, la première réalisée le 19 octobre, la seconde 10 jours plus tard. On y voit les déplacements de Vénus, Jupiter et Mars (par ordre d’éclat décroissant).

Vénus, seconde planète du Système solaire, est la plus brillante des trois (magnitude -4,5) : après son élongation maximale à l’ouest du Soleil le 26 octobre (écart de plus de 46° entre la planète et notre étoile), Vénus va très lentement redescendre vers l’horizon et sera en conjonction supérieure avec l’astre du jour (elle passera derrière) le 6 juin 2016.

En vidéo : le transit de Vénus devant le Soleil les 5 et 6 juin 2012 

Jupiter, un peu moins brillante (magnitude -1,7), va s’imposer progressivement dans le ciel nocturne, se levant de plus en plus tôt. Le 8 mars 2016 la planète gazeuse géante sera à l’opposition du Soleil, sa meilleure période de visibilité puisqu’elle sera au plus près de la Terre (664 millions de km) et sera observable toute la nuit, se levant quand l’astre du jour se couche.

En vidéo : de nouvelles images de la Grande Tache rouge sur Jupiter

Mars est la plus discrète des trois planètes, puisque sa magnitude est actuellement de 2,1. Mais tout comme Jupiter, la Planète rouge se rapproche de nous : l’opposition aura lieu le 22 mai 2016 à une distance de 75,3 millions de km.

En vidéo : le survol virtuel d’une vallée d’inondation sur Mars

2 réflexions sur “ 19-29 octobre : retour sur un ballet planétaire à l’aube ”

    1. Effectivement ; après le rapprochement Vénus-Jupiter en juin, nous avons droit à un nouveau ballet planétaire : nous sommes comblés cette année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *