Halloween : des citrouilles sous les aurores boréales

Ce 31 octobre on fête Halloween avec costumes, chasse aux bonbons et sculpture de citrouilles. Et si les aurores boréales s’invitaient aussi ?

La soirée du 31 octobre, veille de Toussaint, est traditionnellement marquée par Halloween, une fête qui semble remonter à l’époque où les Celtes célébraient l’arrivée de l’automne. C’est l’occasion de sculpter des têtes grimaçantes dans des citrouilles dont on a vidé le contenu pour y placer une bougie. Posées sur les bords de fenêtres et les murets, les cucurbitacées deviennent alors ces inquiétants visages qui perpétuent l’espace d’une nuit la légende  de Jack à la lanterne, un maréchal-ferrant irlandais ivrogne et méchant qui bouscula un soir le diable dans une taverne.

aurores

Installé dans le New Hampshire, un état du nord-est des États-Unis à la frontière du Canada, le photographe A. G. Evans a saisi il y a quelques jours des aurores boréales au-dessus d’une récolte de citrouilles.

En vidéo : l’ISS survole des aurores boréales

D’autres photographes placés à proximité du cercle polaire auront peut-être la même opportunité cette nuit : l’activité solaire se maintient à un niveau assez élevé depuis plusieurs mois et il ne se passe pas une semaine sans qu’une éjection de masse coronale n’envoie son flot de particules énergétiques dans l’espace.

Lorsque le vent solaire chargé de ces particules arrive vers la Terre, il s’engouffre au niveau des pôles en suivant les lignes du champ magnétique terrestre et ionise les molécules d’oxygène dans la haute atmosphère, produisant d’envoûtantes draperies vertes dans le ciel nocturne, les aurores boréales.

Si vous souhaitez découvrir en vidéo les aurores boréales en mouvement, vous pouvez regarder les aurores islandaises de Stéphane Vetter ou encore la danse des aurores boréales sur l’Alaska.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *