Le télescope de Foucault à l’Observatoire de Marseille

Léon Foucault (1819-1868) est l’inventeur des télescopes à miroir de verre argenté ; son grand télescope de 80 cm est visible à l’Observatoire de Marseille.

Physicien et astronome français, Jean Bernard Léon Foucault est surtout connu pour son célèbre pendule suspendu sous la coupole du Panthéon, un dispositif destiné à mettre en évidence la rotation de la Terre.

Mais Léon Foucault va aussi jouer un grand rôle dans l’évolution des instruments d’astronomie. Au XIXe siècle les astronomes utilisent surtout des lunettes (comme celle qui équipe l’Observatoire de Strasbourg) : les télescopes ont encore des miroirs en métal qu’il est très difficile de polir pour leur donner une forme parabolique parfaite.

telescope1

Léon Foucault propose d’utiliser le verre plus léger et plus facile à travailler, et il invente en même temps une méthode de contrôle optique toujours en vigueur aujourd’hui pour vérifier la qualité d’un miroir astronomique.

Après plusieurs essais, Foucault réalise en 1862 un miroir de 80 cm de diamètre pour l’Observatoire de Paris, polissant et argentant un disque de verre coulé et taillé par les usines Saint-Gobain. Le miroir, qui a une longueur focale de 4,8 m, est la pièce maîtresse d’un télescope en bois construit par la société Secrétan. Quant à la monture, dont le diamètre du cercle horaire est de 2 m, elle est l’œuvre de Wilhelm Eichens (1818-1884).

Initialement installé à l’Observatoire de Paris, le télescope de Foucault prend en 1864 la direction du plateau de Longchamp à l’est de Marseille, un site beaucoup plus intéressant pour y mener des observations de qualité avec ce qui est alors le meilleur télescope au monde.

En 1873 un décret transformera la station d’observation de Longchamp en Observatoire de Marseille où l’on peut toujours admirer le télescope de Foucault. La réalisation du miroir en verre de cet instrument sonnera le glas des lunettes astronomiques, rapidement supplantées par des télescopes pour lesquels on taillera des miroirs de plus en plus grands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *