Course céleste entre le croissant de Lune et Vénus

Le 9 septembre avant l’aube le croissant de Lune et la planète Vénus faisaient la course au milieu des étoiles après une nuit particulièrement pure.

Les excellentes conditions météorologiques de ce début du mois de septembre permettent à chacun de profiter des beautés du ciel nocturne. Les plus brillantes des planètes (Vénus et Jupiter) ayant déserté le ciel du soir, il est nécessaire de faire sonner son réveil en fin de nuit pour pouvoir les admirer avant l’aube.

lune_venus1

Pour le moment seule Vénus a retrouvé de bonnes conditions de visibilité, se levant 2 h avant le Soleil. Mars n’est pas très loin mais brille d’un éclat beaucoup plus modeste. Quant à Jupiter elle devrait commencer à redevenir visible au ras de l’horizon est d’ici quelques jours, le temps de s’écarter un peu du Soleil.

Le 9 septembre j’ai pu saisir la beauté du ciel avant l’aube depuis les vignes qui entourent le château de la Tour, non loin du célèbre château du Clos de Vougeot (cette région viticole est désormais classée au patrimoine mondial de l’UNESCO).

L’image ci-dessus montre le déplacement des astres pendant environ une heure : il s’agit de l’addition de 110 poses successives de 30 sec à 200 iso avec une focale de 35 mm, plus une pose courte (5 sec) un peu plus tard pour bien visualiser chaque astre. La trace la plus large est celle du vieux croissant de Lune (la Nouvelle Lune aura lieu le 13 septembre) accompagné par la lumière cendrée. Le point brillant juste à droite de la tour est celui de Vénus, Mars se trouvant au même niveau à gauche de la tour. Toutes les autres traces ont été provoquées par des étoiles.

2 réflexions sur “ Course céleste entre le croissant de Lune et Vénus ”

    1. De la patience et du plaisir : vivre en direct la fin de la nuit avec les étoiles qui s’éteignent une à une est un moment extraordinaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *