Archives pour l'étiquette étoile polaire

Rotation d’étoiles au château de la Tour

Prise au pied du château de la Tour, en Bourgogne, cette image nous révèle la rotation apparente du ciel étoilé en direction du pôle céleste nord.

La Terre tourne, c’est une évidence : chaque jour nous voyons le Soleil se déplacer d’est en ouest et chaque nuit la Lune, les planètes et les étoiles suivent le même trajet. La Terre tourne en 23 h 56 mn sur elle-même autour d’un axe imaginaire qui passe par les pôles. Si nous prolongeons cet axe imaginaire dans l’espace, il passe dans l’hémisphère nord non loin de  l’étoile Alpha Ursae Minoris, la plus brillante de la constellation de la Petite Ourse. C’est pour cette raison qu’on la surnomme l’étoile polaire.

rotation13

Si l’on photographie le ciel nocturne en direction de l’étoile polaire en effectuant une longue pose (plusieurs minutes), les astres vont tracer de petits arcs de cercle lumineux centrés sur Alpha Ursae Minoris.

Continuer la lecture

Rotation d’étoiles dans le ciel de la Bresse

Un séjour loin de toute pollution lumineuse permet de s’adonner aux joies de l’astrophotographie. Exemple avec une rotation d’étoiles réalisée en Bresse. 

Avec une superficie de près de 4 000 km2, la Bresse est une région française essentiellement rurale qui se loge entre le Doubs au nord, le Jura à l’est, la Saône à l’ouest et les Dombes au sud. L’absence de grosse agglomération préserve le ciel bressan de la pollution lumineuse que l’on trouve sur une grande partie du territoire et offre des possibilités intéressantes pour les astronomes amateurs et les astrophotographes.

rotation2

Quelques jours passés du côté de la Chapelle-Saint-Sauveur m’ont permis de réaliser des images de rotations d’étoiles (c’est en réalité la rotation de la Terre qui nous donne l’impression que les astres se déplacent d’est en ouest dans le ciel).

Continuer la lecture

Zoom sur la Grande Ourse un soir d’été

L’été est la saison idéale pour partir à la découverte de la célèbre constellation de la Grande Ourse une fois la nuit tombée.

La troisième plus grande constellation du ciel est celle de la Grande Ourse, souvent réduite à ses sept étoiles les plus brillantes dont la forme évoque une casserole : les étoiles du manche sont Alkaïd, Mizar et Alioth, celles du récipient sont Megrez, Phecda, Merak et Dubhe.

ciel7

Pour localiser la constellation de la Grande Ourse, attendez que le ciel soit assez sombre (aux alentours de 23 h temps local) et portez votre regard en direction du nord-ouest.

Continuer la lecture

Suivez la comète Lovejoy du côté de l’étoile polaire

Cinquième comète découverte le 17 août 2014 par l’astronome amateur australien Terry Lovejoy, C/2014 Q2 a été la belle surprise de ce début d’année. Même si elle n’a jamais été plus brillante que la magnitude 4, son passage dans le ciel boréal a été l’occasion pour de nombreux astrophotographes de lui tirer le portrait, que ce soit à proximité de l’amas des Pléiades ou du côté d’Orion.

comete_lovejoy2

Depuis son passage au périhélie le 30 janvier dernier, la comète C/2014 Q2 Lovejoy s’éloigne progressivement de nous et perd lentement de son éclat.

Continuer la lecture

Des étoiles et des éoliennes dans l’Aude

Les astrophotographes ont un excellent moyen pour mettre en évidence le mouvement de rotation de la Terre sur elle-même : il leur suffit de pointer leur appareil photo en direction de l’étoile polaire, cet astre qui matérialise dans l’hémisphère nord le prolongement de l’axe de rotation terrestre imaginaire. Une longue pose montre les étoiles comme des arcs de cercle centrés sur l’étoile polaire.

etoile_eolienne_narbonne

C’est ce qu’a réalisé Jérémy Sentenac en s’installant au milieu des 21 éoliennes de 850 kW qui forment le parc éolien de Névian à proximité de Narbonne.

Continuer la lecture

Astuce : comment repérer la célèbre étoile polaire

Alpha Ursae Minoris, l’étoile la plus brillante (magnitude 2) de la constellation de la Petite Ourse, est l’étoile polaire ; cela signifie qu’elle est actuellement l’étoile la plus proche du pôle nord céleste, point par lequel passe l’axe imaginaire de rotation de la Terre.

rotation

Au cours de la nuit vous aurez l’impression que toute la voûte céleste tourne autour de l’étoile polaire (image ci-dessus) ; ce mouvement de la sphère céleste n’est qu’apparent puisque c’est en réalité la Terre qui tourne.

Continuer la lecture

Rétrospective 2014 (première partie)

Je vous propose de revivre en images cette année 2014 côté ciel, avec aujourd’hui les temps forts des mois de janvier, février et mars.

janv

2 janvier : deux croissants dans le ciel
Le retour du fin croissant de Lune accompagne la brillante Vénus. Grossie avec le zoom de l’appareil photo, la seconde planète du Système solaire se présente elle aussi comme un croissant.

janv2

18 janvier : il fait jour, la Lune se couche
Si vous voulez saisir le coucher de la Lune lorsque le jour est déjà levé, il vous faut attendre un ou deux jours après la Pleine Lune.

fevrier

2 février : les amoureux sous la Lune                                                                       Georges Brassens disait que les bancs publics sont là pour accueillir quelque temps les amours débutants… sous le regard de la Lune ?

fevr

27 février : comme dans un miroir                                                                             Le croissant de Lune (accompagné de la lumière cendrée) et la brillante planète Vénus se reflètent sur un étang à l’aube.

lune50

2 mars : 35 heures après la Nouvelle Lune                                                         Une brève éclaircie laisse apparaître le premier croissant d’une nouvelle lunaison.

rotation2

22 mars : elle tourne, elle tourne                                                                                La Terre tourne d’ouest en est en un peu moins de 24 heures comme le confirment les traînées d’étoiles que révèle une photo centrée sur l’étoile polaire.

La constellation de Cassiopée

La constellation de Cassiopée a la forme caractéristique d’un “W”. Elle est actuellement haute dans le ciel en début de nuit en direction du nord, mais on peut l’observer toute l’année puisqu’elle est circumpolaire sous nos latitudes (elle ne passe jamais sous l’horizon).

cass2

En prolongeant l’axe Schedar-Navi on tombe sur l’étoile polaire, et si l’on décide de descendre sous l’axe Sagin-Ruchbach on trouve le radiant de l’essaim d’étoiles filantes des Perséides.

Continuer la lecture

Le cadran solaire

Depuis toujours les hommes cherchent à mesurer l’écoulement du temps et à connaître l’heure, indispensable pour signaler les moments des travaux et ceux des prières.

cadran1

Il était donc assez logique qu’on pensa très tôt à utiliser le Soleil et sa course apparente quotidienne dans le ciel comme marqueur de temps.

Continuer la lecture

Le triangle d’été

L’été est l’occasion de découvrir la Voie lactée, cette bande laiteuse qui traverse le ciel du nord au sud et qui représente notre Galaxie vue par la tranche, le Système solaire étant situé à la périphérie de ce disque d’étoiles. Trois étoiles brillantes observables au zénith en début de nuit forment le triangle d’été.

triangle3

Deneb est la plus brillante étoile de la constellation du Cygne (magnitude 1,25). C’est une supergéante blanche de 110 rayons solaires, l’une des plus grosses étoiles connues. On estime sa distance à 1500 années-lumière.

Continuer la lecture

La statue et les étoiles

Réalisée par le sculpteur Paul Cabet (1815-1876) sous le nom de La Résistance, cette statue installée sur une colline au-dessus de la ville de Nuits-Saint-Georges en Côte d’Or semble regarder en direction de la Grande Ourse, cette célèbre constellation facilement reconnaissable avec ses sept étoiles qui forment une casserole.

etoiles

Au terme d’une pose photographique d’une dizaine de minutes, les astres ont laissé sur le fond du ciel de petits arcs de cercle.

Tout le ciel semble avoir tourné autour de l’axe imaginaire de rotation de la Terre qui se prolonge en direction de l’étoile polaire, la seule qui semble immobile tout en haut à droite du cliché.