Archives pour l'étiquette église Saint-Symphorien

Nuits-Saint-Georges, le regard tourné vers le ciel

Le n° 54 de la revue Bourgogne Magazine met à l’honneur Nuits-Saint-Georges sous les étoiles (et la Lune) avec quelques-unes de mes images. 

Nuits-Saint-Georges est une petite ville de Bourgogne qui a le regard tourné vers la Lune depuis 1971. Cette année-là, sur une idée du sénateur-maire de la ville Bernard Barbier, les astronautes de la mission Apollo 15 (David Scoot, Alfred Worden et James Irwin) déposèrent une étiquette de la cuvée Terre-Lune de 1969 sur le bord d’un cratère lunaire qu’ils baptisèrent cratère Saint-Georges.

Un coup de pub génial, comme je le rappelle dans le n° 54 de Bourgogne Magazine qui m’ouvre ses colonnes pour évoquer les liens entre Nuits-Saint-Georges et l’espace.   Continuer la lecture

Les planètes Mars et Vénus à l’heure où sonne l’Angélus

C’est au crépuscule, à l’heure où les cloches sonnent l’Angélus, que les planètes Mars et Vénus sont les plus photogéniques dans un ciel bleu foncé.  

Vénus ne cesse de se rapprocher de la Terre, et même si sa fraction éclairée diminue (passant du Dernier Quartier qui a eu lieu le 14 janvier à un mince croissant de 6% le 14 mars prochain), son éclat continue d’augmenter. Il atteindra la magnitude -4,63 aux alentours du 20 février et chacun pourra alors tenter d’observer et de photographier les ombres produites par l’éclat vénusien.

Presque à ses côtés (un peu plus haut à gauche sur cette image) Mars fait pâle figure avec une magnitude de 1,5 ; il faut dire qu’à l’inverse la Planète rouge s’éloigne de nous et il faudra attendre l’été 2018 et la prochaine opposition pour qu’elle retrouve une magnitude négative.

Avec les jours qui s’allongent depuis le solstice du 21 décembre dernier, c’est aux alentours de 19 heures (heure locale), que les deux planètes sont les plus belles, alors que les étoiles s’allument tout autour une à une dans un ciel bleu profond.  Continuer la lecture

Dernier Quartier de Lune au-dessus de Jupiter et de Spica

Les nuits glaciales et dégagées sont propices à l’observation des rapprochements célestes, à l’image de cet alignement entre la Lune, Jupiter et Spica.  

Depuis une semaine les températures ont fortement chuté en France. Alors que l’été bat son plein dans l’hémisphère sud et que l’on trouve même des amateurs pour plonger dans l’océan à Murrays Bay à l’occasion de la Pleine Lune des loups, il est impératif chez nous de suivre quelques conseils pour observer sans avoir froid. Une fois bien protégé de la morsure d’un vent glacial on peut alors profiter des longues nuits pures hivernales pour scruter le ciel.

C’est en fin de nuit ce 19 janvier que le Dernier Quartier de Lune avait rendez-vous avec Jupiter, juste au-dessus de Spica (Alpha Virginis), la plus brillante étoile de la constellation de la Vierge. Continuer la lecture

Filé d’étoiles sur l’église Saint-Symphorien en Bourgogne

Et si pour une fois on tournait le dos à la Pleine Lune pour découvrir le paysage ? Exemple avec l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges.

Si vous suivez régulièrement les articles de ce blog, l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges ne vous est pas inconnue. Elle entre souvent dans la composition de mes images, comme quand Vénus, Mars et Jupiter s’étirent le long de l’écliptique ou lorsqu’il s’agit de découvrir Orion, un vaniteux chasseur au milieu des étoiles. Parfois je zoome sur son clocher lorsque le coq regarde le croissant de Lune.

saint_symphorien

Construite au XIIIe siècle dans le quartier des vignerons, cette église qui mélange styles gothique et roman est entourée d’un vieux cimetière.    Continuer la lecture

Vénus, Mars et Jupiter s’étirent le long de l’écliptique

Vénus, Mars et Jupiter se séparent lentement à l’aube le long de l’écliptique, une bande de ciel dans laquelle circulent les planètes et le Soleil. 

Depuis quelques semaines je vous invite à suivre régulièrement le trio planétaire qui anime le ciel en fin de nuit au-dessus de l’horizon EST. Le 3 octobre nous avons pu observer l’alignement Jupiter-Mars-Régulus-Vénus, alignement au milieu duquel s’est glissée la vieille Lune le 9 octobre.

Ensuite Jupiter (qui ne cesse de s’élever) a doublé Mars (voir ici) alors que Vénus, animée d’un mouvement contraire, est désormais la planète la plus proche de l’horizon EST (on pouvait déjà le constater lors du rapprochement Vénus-Mars-Lune début novembre).

trio4

Essayons de comprendre pourquoi ces astres circulent dans la même bande de ciel, appelée plan de l’écliptique, une situation à l’origine des rencontres célestes que nous aimons tant et qui sont les conjonctions et les éclipses.

Continuer la lecture

Orion, un vaniteux chasseur au milieu des étoiles

Orion, la plus belle constellation hivernale, nous raconte l’histoire d’un chasseur arrogant qui mourut foudroyé par le venin d’un scorpion.

La mythologie grecque nous enseigne qu’Orion serait né d’une peau de bœuf enterrée dans le jardin d’Hyriée (le fils de Poséidon et d’Alcyone) par Zeus, Hermès et Poséidon. Devenu un chasseur géant, Orion passait son temps à se vanter de ses prouesses, ce qui avait le don d’exaspérer Héra, sœur et femme de Zeus. Elle lui envoya un scorpion qui le piqua et le tua.

orion1

Le chasseur et le scorpion furent placés dans le ciel mais Zeus s’arrangea pour qu’ils ne se rencontrent jamais : c’est pour cela que lorsque la constellation d’Orion se lève à l’horizon Est, la constellation du Scorpion se couche à l’horizon Ouest. Continuer la lecture

La Lune croise les planètes Vénus et Mars à l’aube

Le samedi 7 novembre à l’aube, le croissant de Lune se joignait au ballet planétaire orchestré par Vénus et Mars, non loin de Jupiter.

Depuis un mois environ chacun peut admirer un ballet planétaire à l’aube, Vénus, Jupiter et Mars effectuant un étonnant chassé-croisé. Alors qu’au milieu du mois d’octobre les 3 astres s’alignaient dans l’ordre Vénus-Jupiter-Mars de haut en bas (Mars étant la plus proche de l’horizon), nous avons désormais la planète Jupiter qui s’élève haut dans le ciel, laissant derrière elle la discrète Mars suivie de Vénus.

trio_lune6

Comme le montrent les images qui illustrent cet article, le 7 novembre à l’aube le croissant de Lune n’était qu’à quelques degrés apparents du couple Mars-Vénus (la veille Séléné passait non loin de Jupiter).

trio_lune2

Le croissant de Lune était accompagné de la lumière cendrée, un phénomène qui porte aussi le nom de clair de Terre puisque le reste du disque lunaire est légèrement éclairé par la lumière solaire que réfléchit notre planète dans l’espace (voir le schéma explicatif de la lumière cendrée).

Continuer la lecture

19 septembre : le coq regarde le croissant de Lune

Quand le croissant de Lune approche de sa plus grande déclinaison vers le sud, on peut le photographier en train de tutoyer le coq d’une girouette.

En ce mois de septembre la Lune atteindra sa plus grande déclinaison (-18,1° sous l’équateur céleste) le 21 à l’occasion du Premier Quartier. C’est la période où notre satellite naturel passe juste au-dessus des édifices visibles au sud d’un point d’observation. Il est donc possible de photographier le jeune croissant au milieu de cheminées, au ras d’un toit ou d’un clocher.

croissant

Lorsqu’on a l’idée de mettre en valeur ce croissant de Lune aux côtés d’une girouette, encore faut-il que cette dernière soit orientée selon un axe est-ouest, de sorte que le gallinacé puisse être vu de profil.

Continuer la lecture

Le clocher sous la lumière cendrée du 23 mars

Le lundi soir 23 mars, un joli croissant de Lune accompagné de sa lumière cendrée glissait lentement vers l’ouest, surplombant le clocher de l’église Saint-Symphorien à Nuits-Saint-Georges

lune

La lumière cendrée, ou clair de Terre, est la lumière solaire renvoyée dans l’espace par la Terre, qui éclaire faiblement le disque de notre satellite naturel.

Continuer la lecture

Premier Quartier sur la ville

Voici le Premier Quartier de Lune de cette fin de mois de novembre, saisi en fin de journée au-dessus de Nuits-Saint-Georges, ville de Côte-d’Or célèbre pour ses grands vins.

ville1

J’ai choisi de réaliser cette image avant la nuit pour avoir un ciel encore clair, beaucoup plus photogénique. On distingue dans la ville de gauche à droite l’église Saint-Denis et l’église Saint-Symphorien. J’avais photographié la première à l’occasion d’une Pleine Lune voilée et la seconde le premier octobre, déjà pour un Premier Quartier !

Premier Quartier pour Halloween

Curieusement, nous avons eu droit à un Premier Quartier le premier et le dernier jour du mois d’octobre.

lune2

Si le Premier Quartier du premier octobre s’est produit à Nuits-Saint-Georges dans un ciel dégagé, ce n’était pas le cas hier soir : le brouillard s’était invité pour Halloween.

L’occasion d’auréoler de lumière la girouette placée au sommet du clocher de l’église Saint-Symphorien.

Dernier Quartier pour un coq

Aujourd’hui c’est le Dernier Quartier. Il se produira exactement en début de soirée à 18 h 40 TU mais la Lune sera couchée en France à ce moment-là.

lune3

Dans quelques jours ce sera la fin de la lunaison de ce mois de juin qui aura été marquée par la Pleine Lune du vendredi 13.

Continuer la lecture