21 décembre : solstice d’hiver dans l’hémisphère nord

Le 21 décembre le Soleil atteint sa déclinaison la plus basse. C’est le solstice : l’hiver commence dans l’hémisphère nord, l’été dans l’hémisphère sud.

En raison de l’inclinaison de l’axe de rotation terrestre, notre planète ne présente pas toujours le même hémisphère au Soleil. Au moment du solstice d’hiver l’hémisphère sud connaît l’été et le pôle Sud est éclairé alors que l’hémisphère nord ne reçoit que des rayons rasants qui ne nous chauffent pas beaucoup et qui n’atteignent même pas le pôle Nord plongé dans le noir. Ce sera la situation inverse lors du solstice d’été au mois de juin.

soleil

Cette année le Soleil (qu’on peut voir sur cette image du photographe grec Loukas Hapsis) atteint sa position la plus méridionale par rapport à l’écliptique le 21 décembre, passant à la verticale du tropique sud, le tropique du Capricorne.

Le 21 juin prochain notre étoile sera à la verticale du tropique du Cancer (les noms de Cancer et Capricorne ont été attribués il y a environ 2.000 ans en tenant compte de la position qu’occupait alors le Soleil dans le zodiaque au moment des solstices).

Coucher de Soleil dans la Réserve des marais du Müllembourg à Noirmoutier. © Elza Fack

Concrètement nous voyons le Soleil beaucoup plus bas dans le ciel en hiver qu’en été si nous habitons l’hémisphère nord. Le 21 décembre un Parisien verra le Soleil atteindre péniblement une hauteur de 18° au-dessus de l’horizon sud alors que cette hauteur dépasse les 65° lors du solstice d’été. Le Soleil est entre ces deux valeurs au moment des équinoxes. Ce mouvement annuel apparent du Soleil peut être mis en évidence en le photographiant tout au long de l’année depuis le même endroit et à la même heure : c’est ce qu’on appelle l’analemme, une figure en forme de « 8 » allongé.

analemme

 

6 réflexions sur “ 21 décembre : solstice d’hiver dans l’hémisphère nord ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *