Que voir dans le ciel nocturne en mai 2020

Quelques jolis rapprochements planétaires, le retour de la Voie lactée en fin de nuit et la comète Swan sont au menu de ce mois de mai.

Pourra-t-on chanter joli mois de mai comme le faisait Bourvil ? Rien n’est moins sûr avec un confinement dont la levée est très incertaine. Ce que les passionnés d’astronomie savent déjà, c’est qu’ils ne pourront pas se retrouver aux traditionnelles Rencontres Astronomiques du Printemps annulées pour cause de coronavirus. Il faudra donc continuer d’observer au pire depuis sa fenêtre, au mieux dans un coin de jardin. Heureusement le ciel nous offre toujours de jolis spectacles facilement accessibles.

Comme à  chaque fois je ne peux que vous inviter à consulter la carte du ciel de Stelvision pour vous orienter sous la voûte céleste et repérer plus facilement les phénomènes décrits ci-dessous. Je vous rappelle également que le site Heavens Above vous permet de surveiller les passages d’un certain nombre d’engins volants : ISS, Starlink

  • profitez du weekend du 1er mai pour admirer la Voie lactée (une fois la Lune couchée) qui revient au-dessus de l’horizon EST en seconde partie de nuit
La Voie lactée en Bresse. © Jean-Baptiste Feldmann
  • le 1 et 2 la Lune gibbeuse passe la nuit à quelques degrés apparents de Régulus, la plus brillante étoile de la constellation du Lion
  • le 5 c’est la brillante étoile Spica de la Vierge qui accompagne notre satellite naturel
  • le 7 c’est la Pleine Lune ; comme toujours je vous recommande de guetter son lever sur l’horizon EST juste après le coucher du Soleil
Lever de Pleine Lune à Rome derrière le Colisée. © Jean-Baptiste Feldmann
  • le 9 les Parisiens pourront assister au coucher du Soleil au centre de l’arche de l’Arc de triomphe depuis le rond-point des Champs-Élysées
  • les 12 et 13 avant l’aube, la Lune décroissante se glisse sous  Jupiter et Saturne ; le 15 elle passe non loin de la Planète rouge
  • le 14 c’est le Dernier Quartier de Lune
  • le 22 c’est la Nouvelle Lune, essayez de repérer la comète Swan. Au crépuscule admirez le rapprochement serré entre Mercure et Vénus au-dessus de l’horizon OUEST
  • à partir du 23 guettez le retour du fin croissant de Lune en soirée accompagné de la lumière cendrée (horizon OUEST)
Le premier croissant de la nouvelle lunaison est de retour. © Jean-Baptiste Feldmann
  • le 24 au soir le croissant de Lune, Mercure et Vénus composent un superbe tableau céleste qu’il vous est possible de photographier
  • le 27 utilisez une paire de jumelles pour détailler l’amas d’étoiles de la Crèche juste à côté du fin croissant de Lune
  • le 30 c’est le Premier Quartier de Lune
Quelques belles formations à observer aux jumelles lors d’un Premier Quartier de Lune. © Jean-Baptiste Feldmann

3 réflexions sur “ Que voir dans le ciel nocturne en mai 2020 ”

  1. Merci beaucoup pour ces infos.
    Espérons que Swan soit au RV même avec une faible hauteur sur l’horizon.
    Quand on voit les belles photos qui émanent de l’hémisphère sud pour l’instant.
    Bien @ vous.

    1. Bonjour et bienvenue, n’hésitez pas à explorer ce blog et à poster vos questions ; à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *