Que voir dans le ciel nocturne en juin 2020

Les rapprochements Lune-planètes et les nuages noctiluques sont au menu de ce mois de juin et de ses nuits les plus courtes de l’année. 

Le mois des planètes :

Nous voici aux portes de l’été. Nous espérons tous de belles nuits dégagées aux températures agréables. Mais nous savons déjà qu’elles seront très courtes en juin. Inutile donc d’espérer admirer nébuleuses et galaxies, il faudra nous concentrer sur la Lune et les planètes. Ça tombe bien, c’est de ce côté que le spectacle promet d’être au rendez-vous.

Vieux croissant de Lune à l’aube au-dessus des monts du Forez. © Jean-Baptiste Feldmann

À un mois de leur opposition (14 juillet pour Jupiter et 20 juillet pour Saturne) les deux planètes géantes gazeuses continuent de s’imposer au fil des nuits. Mars poursuit également son rapprochement (opposition le 13 octobre) et Vénus bascule dans le ciel du matin.

Que ce soit à l’œil nu, muni d’une paire de jumelles ou d’une longue-vue, voici les rendez-vous à ne pas manquer (vous pouvez les localiser avec la carte de Stelvision) :

Le mois de juin en détail :
  • le 2 rapprochement entre la Lune gibbeuse croissante et Spica, la plus brillante étoile de la constellation de la Vierge
  • Début de la période d’observation des nuages noctiluques
Les nuages noctiluques font leur apparition en juin. © Ruslan Merzlyakov
  • le 5 c’est la Pleine Lune. Lorsqu’elle se lève elle est en train de glisser en partie dans la pénombre terrestre ; cette éclipse partielle par la pénombre est très difficile à discerner
  • le 8 la Lune gibbeuse décroissante passe la nuit entre Jupiter et Saturne
  • le 12 à l’aube Vénus réapparaît timidement sur l’horizon EST 9 jours après sa conjonction inférieure avec le Soleil
Le retour de Vénus dans le ciel du matin (ici à côté de Spica). © Jean-Baptiste Feldmann
  • le 13 la Lune (Dernier Quartier) est à 2,5° apparents de la planète Mars en fin de nuit
  • le 19 à l’aube admirez la superbe conjonction entre le fin croissant de Lune et celui de Vénus (séparation 0,7°) ; une occultation se produit à 7h TU et l’on peut suivre aux jumelles le passage de la Lune devant la planète
Occultation de Vénus par la Lune le 7 décembre 2015. © Paul Krizak
  • le 20 c’est le solstice de juin ; tentez de repérer un très fin croissant de Lune sur l’horizon EST avant le lever du Soleil
  • le 21 Nouvelle Lune qui s’accompagne d’une éclipse de Soleil annulaire visible de l’Afrique à la Chine
  • le 22 au crépuscule cherchez le jeune croissant qui annonce la nouvelle lunaison
  • le 28 c’est le Premier Quartier
  • le 29 la Lune et Spica se retrouvent comme en début de mois
  • le 30 à l’aube admirez Vénus du côté de l’amas des Hyades
Paysages de la Lune aux jumelles lors d’un Premier Quartier. © Jean-Baptiste Feldmann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *