Pourquoi (presque) personne n’a vu passer Crew Dragon

Vous étiez nombreux à espérer voir passer la capsule Crew Dragon après son lancement dans la soirée du 30 mai. Sans beaucoup de succès malheureusement.

Un lancement historique :

Tous les passionnés de la conquête spatiale se sont retrouvés devant leur écran hier soir pour assister au décollage de la capsule Crew Dragon. Le premier véhicule spatial construit par une entreprise privée (SpaceX de Elon Musk) devait emporter Bob Behnken et Doug Hurley en direction de la Station spatiale internationale (ISS).

Les deux astronautes ont d’ailleurs renommé leur capsule Endeavour en l’honneur de la navette spatiale dans laquelle ils avaient voyagé il y a environ une décennie.

Le passage de l’ISS au-dessus du château de Corton le 30 mai. © Jean-Baptiste Feldmann

Après un décollage parfait qui a ravi les aficionados, chacun est sorti pour tenter d’admirer la capsule dans le ciel. Malheureusement, si de nombreuses personnes ont vu l’ISS après 23 heures (passage que j’ai immortalisé en Bourgogne depuis le château de Corton, image ci-dessus), la capsule Crew Dragon a été particulièrement discrète.

Observation délicate :

Il suffisait de consulter le site Heavens-Above (dont le serveur n’a pas résisté à plusieurs millions de connexions dans la soirée) pour se rendre compte de la difficulté de cette observation. Alors que la Station spatiale internationale avait une magnitude maximale proche de -3 (presque aussi lumineuse que Vénus), Crew Dragon était environ 100 fois moins brillante ! On peut le comprendre aisément quand on sait que ces engins ne font que renvoyer la lumière du Soleil : l’ISS a la taille d’un terrain de football avec ses panneaux solaires déployés alors que la capsule a une surface réfléchissante de seulement quelques m². Sans parler de la Lune dont le Premier Quartier hier soir empêchait de voir les astres les plus faibles.

La preuve en images :

Les premières photos et vidéos disponibles confirment ces différences de luminosité. Sur cette vidéo proposée par Jeanne B, on voit d’abord nettement passer l’ISS au tout début sous la Lune d’OUEST en EST (de droite à gauche). À 18 sec un satellite s’élève en direction de la Lune puis à 20 sec Crew Dragon apparaît discrètement au niveau des arbres au milieu de l’écran et file vers la gauche :

Différences de luminosité confirmées également par les clichés de Nick Lamendola et Kevin R. Witman :

On l’auras compris, seuls les observateurs aguerris et les astrophotographes talentueux auront pu saisir le faible petit point de la capsule. Mais l’essentiel n’était peut-être pas là : si ce lancement a permis à de nombreux curieux de mettre le nez dehors et d’admirer le ciel nocturne, le pari est réussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *