Profitez des Nuits des étoiles pour découvrir le ciel nocturne

Du 7 au 9 août de très nombreux clubs d’astronomie vous accueilleront à l’occasion d’une nouvelle édition des Nuits des étoiles.

Sortez masqués :

Juillet et août sont traditionnellement des mois dédiés à la pratique de l’astronomie. Avec les congés annuels et la douceur des nuits d’été, chacun peut en profiter pour admirer le ciel nocturne, en particulier à l’occasion de la trentième édition des Nuits des étoiles. Elles se déroulent du 7 au 9 août un peu partout en France à l’initiative de l’Association Française d’Astronomie (consultez la carte des manifestations).

Nuits des étoiles 2019 à Dijon. © Jean-Baptiste Feldmann

Des passionnés sont prêts à vous accueillir et à vous faire admirer la voûte céleste en respectant les règles de sécurité imposées par l’épidémie de coronavirus (n’oubliez pas votre masque !).

Un programme alléchant :

Le beau temps devrait être au rendez-vous et les sujets d’observation ne manqueront pas. Dès que le ciel sera assez sombre vous pourrez découvrir Jupiter et Saturne, les deux planètes géantes gazeuses. Elles sont passées au plus près de la Terre il y a quelques jours. C’est donc le moment idéal pour s’émerveiller devant les bandes nuageuses de Jupiter ou les anneaux de Saturne.

Nuits des étoiles 2019 à Dijon. © Jean-Baptiste Feldmann

Puis vous partirez à la découverte à l’œil nu des constellations estivales (avec le célèbre Triangle d’été) et de la Voie lactée. Le temps de quelques récits mythologiques et les télescopes se tourneront vers la planète Mars sur laquelle vous verrez peut-être une petite tache blanche. Il s’agit de la calotte polaire qui est en train de fondre pendant le printemps dans l’hémisphère sud martien.

Nuits des étoiles 2019 à Dijon. © Jean-Baptiste Feldmann

Même moins brillante qu’à la mi-juillet, la comète Neowise sera inévitablement au menu de la soirée. Cerise sur le gâteau, on attend également le passage de quelques belles étoiles filantes. Elles devraient s’inviter juste avant le maximum d’activité des Perséides prévu le 12-13 août. C’est toujours émouvant de voir filer ces fugitives lueurs et de profiter de leur passage pour faire un vœu.

Nuits des étoiles 2019 à Dijon. © Jean-Baptiste Feldmann

Enfin les plus motivés assisteront au tardif lever de la Lune. Quatre jours après la Pleine Lune, il sera possible d’admirer au télescope les cratères majestueux (comme Copernic ou Tycho) qui parsèment notre satellite naturel.

Nuits des étoiles 2019 à Dijon. © Jean-Baptiste Feldmann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *