En vidéo : partez à la découverte du Triangle d’été

L’été est l’occasion de découvrir la Voie lactée, jalonnée par trois brillantes étoiles qui marquent le Triangle d’été : Deneb, Véga et Altaïr.

C’est l’été et vous avez envie de veiller sous les étoiles. Choisissez une nuit sans Lune et rendez-vous dans un endroit préservé des effets néfastes de la pollution lumineuse. Puis levez les yeux : vous remarquerez sans peine au-dessus de votre tête la Voie lactée. Cette bande laiteuse qui traverse le ciel du nord au sud représente notre Galaxie vue par la tranche. Le Système solaire se situe à la périphérie de ce disque d’étoiles.

Parmi la multitude d’astres observables, les trois plus brillants visibles au zénith en début de nuit forment le Triangle d’été. François Aru vous présente cet astérisme dans un nouvel épisode de ses Visions nocturnes.

  • Deneb (en haut à gauche du Triangle sur l’image ci-dessous) est la plus brillante étoile de la constellation du Cygne (magnitude 1,25). C’est une supergéante blanche de 110 rayons solaires, l’une des plus grosses étoiles connues. On estime sa distance à 1.500 années-lumière.
  • Véga (en haut à droite du Triangle), avec une magnitude de 0,03 est la cinquième étoile la plus brillante du ciel. Elle permet de repérer la discrète constellation de la Lyre. En raison de la précession des équinoxes, Véga était l’étoile polaire il y a environ 14.000 ans.
  • Quant à Altaïr (magnitude 0,77) qui étincelle dans la constellation de l’Aigle, c’est l’une des étoiles les plus proches visibles à l’œil nu puisqu’elle n’est qu’à 17 années-lumière de la Terre. Altaïr présente la particularité de tourner très rapidement sur elle-même : entre 6 et 10 heures, alors qu’il faut 25 jours au Soleil.
Le Triangle d’été, un spectacle à admirer au zénith. © Jean-Baptiste Feldmann

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *