Cet été vous avez rendez-vous avec la Lune

L’été est là ; c’est l’occasion de prendre le temps de regarder le ciel et d’y suivre facilement les phases et les déplacements de la Lune. Mode d’emploi.

Depuis le 50e anniversaire du premier Homme sur la Lune en 2019, notre satellite naturel est redevenu à la mode. Même si l’opération On The Moon Again n’a pu être renouvelée cette année en raison du coronavirus, il est toujours possible d’admirer la Lune cet été. C’est faisable depuis une fenêtre, un balcon, un jardin, à l’œil nu ou dans une longue-vue.

Cet été je vous propose quelques jolis rendez-vous avec la Lune. © Jean-Baptiste Feldmann

Outre le plaisir de découvrir la surface changeante de notre satellite naturel, son déplacement au fil des nuits le fait passer régulièrement près d’une planète qui devient alors beaucoup plus aisée à localiser. Voyons cela en détail.

La surface de la Lune :

Avez-vous déjà pointé une simple paire de jumelles ou une longue-vue en direction de la Lune ? Vous serez agréablement surpris par la quantité de détails qui deviennent accessibles : fausses mers, cratères géants ou encore chaînes de montagnes sont à votre portée. Chaque période de la lunaison vous offre de belles découvertes :

  • les fins croissants sont accompagnés par la lumière cendrée, une douce clarté qui dévoile délicatement le reste du disque normalement plongé dans le noir. Croissants du soir à venir : 22 au 25 juin / 21 au 24 juillet / 20 au 23 août. Croissants du matin : 15 au 18 juillet / 15 au 18 août
Le croissant de Lune accompagné de sa lumière cendrée. © Jean-Baptiste Feldmann
  •  c’est autour du Premier Quartier le soir (28 juin / 27 juillet) ou du Dernier Quartier en fin de nuit (12 juillet / 11 août) que les reliefs sont les plus spectaculaires le long du terminateur, la séparation entre la partie éclairée et celle invisible
Formations à observer aux jumelles lors du Premier Quartier . © Jean-Baptiste Feldmann
  • quant à la Pleine Lune (5 juillet / 3 août) elle nous révèle d’étonnants cratères rayonnants comme Tycho
Tycho est un cratère lunaire rayonnant sur la face visible. © Jean-Baptiste Feldmann
Les rencontres avec les planètes :

Profitez du passage de la Lune à proximité des planètes pour les repérer dans le ciel et pourquoi pas, les observer dans un instrument grossissant. La carte du ciel de Stelvision pourra vous être utile.

Rapprochement avec Jupiter : soirées du 5 juillet, du 1er août et du 28 août

Rapprochement avec Saturne : soirées du 6 juillet, du 2 août et du 29 août

Rapprochement avec Mars : à l’aube du 12 juillet et du 9 août

Rapprochement avec Vénus : à l’aube du 17 juillet et du 15 août

Rapprochement avec Mercure : à l’aube du 19 juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *