En vidéo : SherpaTT, un prototype de rover testé dans le désert

L’exploration planétaire de demain se prépare aujourd’hui. La preuve avec les tests du rover allemand SherpaTT dans le désert. 

L’exploration du Système solaire ne cesse de nous surprendre, révélant des paysages inattendus qui nous ramènent à l’éternelle question : les conditions favorables à l’émergence de la vie ont-elles été réunies dans le passé ailleurs que sur la Terre ? Alors que nous fêtons en 2019 le cinquantenaire du premier Homme sur la Lune, des ingénieurs travaillent sur de futurs robots auxquels on pourrait faire appel pour aller sillonner la surface d’autres corps.

Le prototype de rover Sherpa TT dans le désert marocain. © DFKI GmbH, Florian Cordes

On pense immédiatement à la Planète rouge qui nous fascine depuis plus d’un siècle, une passion portée par des hommes comme Camille Flammarion, Percival Lowell ou plus près de nous Carl Sagan.        

Pendant que le rover Curiosity poursuit son exploration de la surface martienne (Opportunity étant muet depuis plusieurs mois), des ingénieurs on testé au mois de décembre plusieurs prototypes de rovers pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA). Ces essais se sont déroulés dans le désert marocain au sud de la chaîne montagneuse de l’Atlas dans le cadre du projet PERASPERA. Ce dernier, financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, est destiné à développer la robotique spatiale.

Parmi ces prototypes se trouvait SherpaTT, un drôle de véhicule imaginé par le German Research Centre for Artificial Intelligence (DFKI) et doté de 4 roues motrices indépendantes dont l’écartement au sol varie de 1X1m jusqu’à 2,4X2,4m selon la nature du terrain : le rover évite automatiquement le basculement en faisant varier sa surface de sustentation pour y maintenir son centre de gravité. Le prototype de rover SherpaTT a également été testé dans le désert de l’Utah (États-Unis), une région qui présente elle aussi des terrains analogues à ceux qu’on trouve sur Mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *