Que voir dans le ciel nocturne au mois d’août 2018

Au menu de ce mois d’août il y aura les Nuits des étoiles, un bon cru pour les Perséides, quatre planètes qui se courent après et une comète surprise !

Août c’est le mois des vacances, c’est aussi celui des températures estivales et des nuits qui commencent à s’allonger. Trois bonnes raisons pour prendre le temps de découvrir les beautés du ciel nocturne, en particulier à l’occasion des Nuits des étoiles 2018 qui se tiendront les 3, 4 et 5 août un peu partout en France à l’initiative de l’Association Française d’Astronomie (consultez la carte des manifestations).

Les clubs d’astronomie vous ouvriront leurs portes et leur coupoles pour deux ou trois soirées de découverte du ciel (avec animations et observations du Soleil en journée), un peu comme le fait chaque année le Club d’Astronomie de Lyon Ampère (CALA) en organisant au printemps la  Nuit de l’Équinoxe (vidéo ci-dessus) dans le cadre remarquable du Théâtre Antique de Lyon sur la colline de Fourvière.

Le weekend du 12 août vous aurez un autre rendez-vous important : il s’agit de la traditionnelle (petite) pluie d’étoiles filantes des Perséides dont le maximum est attendu pendant la nuit du 12 au 13 août dans d’excellentes conditions puisque la Lune sera absente (Nouvelle Lune le 11 août qui s’accompagne d’une éclipse partielle de Soleil invisible en France). Choisissez un site loin de toute pollution lumineuse et installez-vous confortablement pour guetter ces fugitives lueurs.

Pluie de Perséides au-dessus de l’île de La Palma en août 2016. © Daniel Lopez

La comète C/2017 S3 Panstarrs pourrait créer la bonne surprise de cet été : découverte en septembre 2017, cette comète a eu un sursaut d’éclat de 3 magnitudes début juillet et pourrait devenir visible à l’œil nu en seconde partie du mois si elle ne se brise pas lors de son passage au plus près du Soleil le 15 août. Vous pouvez retrouver sa position sur les cartes proposées par Heavens-Above.

En ce début de mois d’août C/2017 S3 Panstarrs ressemble à C/2014 Q2 Lovejoy mais elle pourrait devenir bien plus brillante à la fin du mois. © Jean-Baptiste Feldmann

N’oubliez pas non plus d’admirer les quatre planètes de l’été en début de nuit, avec d’OUEST en EST : la brillante Vénus visible le soir (proximité du croissant de Lune le 14 août), Jupiter dans la constellation de la Balance (proximité du Premier Quartier le 17 août), Saturne dans le Sagittaire en pleine Voie lactée (proximité de la Lune gibbeuse les 20 et 21 août) et Mars qui termine cette procession planétaire le long de l’écliptique (proximité de la Lune gibbeuse les 22 et 23 août). La carte interactive de Stelvision peut vous aider à retrouver ces astres errants au milieu des constellations.

8 réflexions sur “ Que voir dans le ciel nocturne au mois d’août 2018 ”

  1. Bonjour
    Comment régler un canon G3X pour prendre la planète Mars, Je me suis aperçue que les indications que vous avez données pour l’éclipse de lune correspondait à ce que j’avais réglé. Par contre ce soir pour Mars je n’ai pas réussi. Merci si vous avez une idée
    Bernadette

    1. Bonjour, le plus délicat sera la mise au point. Vous pouvez procéder de la façon suivante : focale la plus courte, temps de pose long (15 à 20 sec) et sensibilité élevée (1600 ou 3200 iso), boîtier sur pied. Choisissez le mode avec retardateur 10 sec, visez une cible éclairée à quelques dizaines de mètres au moins pour faire la mise au point (lampadaire, fenêtre de maison…) puis actionnez le déclencheur, vous avez 10 sec pour repointer votre boîtier vers Mars avant que la photo ne se déclenche. Bonnes prises de vues 🙂

  2. Bonjour,
    Je suis heureuse de découvrir votre site .
    Jusqu’à quelle date peut on voir dans le ciel la planète mars ?
    Merci
    Myriam

    1. Bonjour, la planète Mars sera visible jusqu’à la fin de l’année, son éclat diminuant lentement puisqu’elle s’éloigne de nous 🙂

    1. Bonjour, en cette période de l’année toutes les planètes du Système solaire défilent au cours de la nuit : Vénus au crépuscule suivie de Jupiter, Saturne, Mars, Neptune, Uranus et Mercure en fin de nuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *