Au Portugal, le couvent d’Orada sous la Voie lactée

Joyau architectural en cours de rénovation dans la Réserve touristique de ciel étoilé d’Alqueva au Portugal, voici le couvent d’Orada sous les étoiles.

Le couvent d’Orada se trouve près du village de Telheiro, au pied d’une colline sur laquelle est implantée la petite ville de Monsaraz. Située au cœur de la plaine de l’Alentejo, cette région est incluse dans le périmètre de la première Réserve touristique de ciel étoilé au monde à Alqueva. La « Dark Sky Alqueva Reserve » a vu le jour en 2009 à l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie.

Dans une région qui compte en moyenne 286 nuits claires par an et un très faible taux d’humidité, les municipalités se sont engagées à limiter l’éclairage nocturne à l’intérieur d’une zone qui s’étend sur 3.000 km² autour du lac d’Alqueva, plus grand lac artificiel d’Europe.

La construction du  premier bâtiment, l’église de l’Orada de Monsaraz, débute en 1700 ; elle se fait sous la conduite de l’Ordre de Saint Augustin qui en a émis le vœu 30 ans plus tôt pour célébrer l’indépendance du Portugal (le traité de Lisbonne a été signé le 12 février 1668 par l’Espagne et le Portugal après soixante ans de tutelle espagnole (1580-1640) suivies de plusieurs années de batailles militaires et diplomatiques). L’inauguration du couvent a lieu en 1741 mais les travaux vont se poursuivre encore pendant une vingtaine d’années.

Inoccupé depuis le début du XIXème siècle et endommagé en grande partie, le couvent est actuellement restauré par la Fundação Convento da Orada (FCO). Les photographies qui illustrent cet article ont été prises au cours d’un voyage organisé par l’agence d’astrotourisme Terre Constellée avec un Nikon D5300 et un objectif Samyang de 8 mm de focale (30 sec de pose à 6400 iso avec une ouverture de 5,6).

Rappelons que l’ambassadeur de la Réserve est le célèbre astrophotographe Miguel Claro qui est installé à proximité de la ville de Reguengos de Monsaraz dans le district d’Évora.

2 réflexions sur “ Au Portugal, le couvent d’Orada sous la Voie lactée ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *