Que voir dans le ciel nocturne au mois de mars 2018

Le retour de Mercure, un marathon Messier et des rapprochements entre la Lune et les planètes : ce mois de mars 2018 nous promet de sympathiques observations.

En ce mois de mars annonciateur de printemps (l’équinoxe se produit le 20) les nuits sont assez longues pour profiter du ciel étoilé sans avoir trop froid. Outre les trois planètes qui font la course dans le ciel à l’aube et qui se rapprochent de nous (Jupiter sera au plus près le 9 mai, Saturne le 27 juin et Mars le 27 juillet), Mercure s’invite en soirée aux côtés de Vénus pendant deux semaines.

L’une des rares apparitions de la discrète planète Mercure (à droite de la brillante Vénus) pendant le mois de  janvier 2015. © Jean-Baptiste Feldmann

Que ce soit à l’œil nu, muni d’une paire de jumelles ou d’une longue-vue, voici les rendez-vous à ne pas manquer (vous pouvez les localiser avec la carte de Stelvision).

  • Le 1er mars en fin de nuit vous pourrez suivre le coucher de la Lune gibbeuse (24 heures avant la Pleine Lune des neiges) avec à ses côtés Régulus, la plus brillante étoile de la constellation du Lion. Les observateurs installés au NORD-OUEST de notre pays (et en Belgique) pourront assister à l’occultation de l’étoile peu avant que notre satellite naturel ne se couche.
  • Le 4 mars en soirée Mercure (la première planète du Système solaire) fait une belle apparition dans les lueurs du crépuscule aux côtés de Vénus, la plus brillante des deux (magnitudes -3,9 et -1,2). Les deux astres seront séparés de 0,5°, l’équivalent d’un diamètre lunaire.
Aux latitudes nord, il est possible d’observer tous les objets Messier en une seule nuit pendant une fenêtre de quelques semaines de la mi-mars à début avril.© Babak Tafreshi
  • Le 7 mars la Lune gibbeuse décroissante entame ses rendez-vous planétaires à l’aube avec Jupiter (écart apparent de 4°), puis avec Mars le 10 (écart apparent de 3,8°) et avec Saturne le 11 (écart apparent de 2,2°).
  • Le weekend du 18 mars vous pourrez tenter de réaliser un marathon Messier, une amicale compétition entre astronomes amateurs qui consiste à observer en une seule nuit tous les objets du catalogue de Charles Messier. Et pour bien commencer cette longue nuit, vous aurez rendez-vous avec un très fin croissant de Lune âgé d’une trentaine d’heures sur l’horizon OUEST en dessous de Vénus et Mercure.
Le jeune croissant de Lune et sa lumière cendrée aux côtés d’Aldébaran (la plus brillante étoile de l’amas des Hyades) au mois d’avril 2017. © Jean-Baptiste Feldmann
  • Le 22 mars le jeune croissant de Lune passera la soirée à grignoter les étoiles de l’amas ouvert des Hyades pour occulter l’étoile Aldébaran en se couchant (un spectacle réservé aux observateurs situés les plus à l’OUEST)

4 réflexions sur “ Que voir dans le ciel nocturne au mois de mars 2018 ”

      1. Bonjour, Aujourd’hui c’est bien synchro, je suposse u problème avec mon FAI.
        Merci pour vos animations que je trouve très claires et agréables à regarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *