Archives pour l'étiquette Gran Tecan

Un laser fouille la Voie lactée dans le ciel des Canaries

Au sommet de l’île de La Palma, aux Canaries, le photographe Miguel Claro a surpris le faisceau d’un laser astronomique fouillant la Voie lactée. 

Les îles Canaries sont connues pour la qualité astronomique de leur ciel. Le sommet de l’île de La Palma accueille l’Observatoire du Roque de Los Muchachos dont le fleuron est le Gran Tecan, un télescope géant de 10,4 m de diamètre. On y étudie aussi les sursauts gamma avec le Major Atmospheric Gamma-ray Imaging Cherenkov Telescope (MAGIC) qui sera bientôt épaulé par le CTA (Cherenkov Telescope Array).

C’est là que Miguel Claro s’est rendu pour réaliser ce panorama de la Voie lactée (un assemblage de plusieurs clichés), sous l’un des ciels les plus noirs de la planète, loin de toute pollution lumineuse. Mais à quoi sert donc ce faisceau laser vert qui s’échappe d’une coupole en file vers les étoiles ? Continuer la lecture

Le Thirty Meters Telescope sera-t-il construit aux Canaries ?

Suspens pour le Thirty Meters Telescope dont la construction au sommet du Mauna Kea pourrait être refusée par la Cour Suprême d’Hawaii.

Quatre télescopes géants annoncent une révolution dans le monde de l’astronomie pour les deux prochaines décennies. Il y a d’abord le nouveau télescope spatial, le James Webb Space Telescope ou JWST, dont la totalité des 18 segments qui forment le miroir primaire sont désormais assemblés et qui va maintenant subir une série de tests avant son lancement en octobre 2018.

Au sol ce sont trois télescopes géants qui vont sortir de terre : le Télescope Géant Magellan (GMT) dans le désert d’Atacama au Chili, l’E-ELT (pour European Extremely Large Telescope) construit également au Chili par l’ESO et le TMT (pour Thirty Meters Telescope).

tmt1

Soutenu principalement par les USA, le TMT est comme son nom l’indique un télescope qui sera équipé d’un miroir segmenté de 30 mètres de diamètre muni d’une optique adaptative (pour corriger les imperfections générées par la turbulence atmosphérique) et pourra observer l’Univers depuis le proche ultraviolet jusqu’à l’infrarouge moyen. Continuer la lecture

En vidéo : un télescope géant sous le ciel des Canaries

Embarquement immédiat pour une nuit au pied du Gran Tecan, un télescope géant de 10,4 mètres de diamètre sur l’île de La Palma aux Canaries.

Il y a quelques mois je vous avais présenté une galerie d’images du Grand Télescope des Canaries que j’ai eu la chance de visiter en 2009 à l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie. Surnommé par les Espagnols Gran Tecan (pour Gran Telescopio Canarias), ce télescope géant de 300 tonnes (monture comprise) et de 10,4 m de diamètre fait partie de l’Observatoire du Roque de los Muchachos perché à 2.400 m d’altitude sur l’île de La Palma aux Canaries.

Dans cette vidéo réalisée par le photographe Gianluca Lombardi, on assiste à une fin de journée et à une nuit sous les étoiles au pied du Gran Tecan mais également à l’intérieur de la coupole.  Continuer la lecture

En images : le Grand Télescope des Canaries

Avec son miroir de 10,4 mètres, le Grand Télescope des Canaries (GTC) est l’un des instruments les plus puissants actuellement en service. Visite guidée.

Les espagnols l’ont surnommé Gran Tecan (pour Gran Telescopio Canarias) : situé à 2.400 m d’altitude sur l’île de La Palma aux Canaries, le GTC est un télescope géant (300 tonnes monture comprise) qui fait partie de l’Observatoire del Roque de los Muchachos, adossé à la caldeira vertigineuse de Taburiente.

Au-dessus des nuages et de la pollution lumineuse, le Grand Télescope des Canaries bénéficie du meilleur ciel de l’hémisphère nord avec moins de 20 jours de pluie par an. Inauguré en 2007 par le Roi d’Espagne, le GTC est l’un des plus grands télescopes du monde : abrité sous une coupole de 32 m de diamètre, son miroir primaire est composé de 36 miroirs hexagonaux d’une surface collectrice totale de 75,7 m² ; cela représente l’équivalent d’un miroir sphérique de 10,4 m de diamètre.

Pour ne pas interrompre les observations, 6 miroirs hexagonaux «de secours» permettent de prendre régulièrement la place de ceux qu’on enlève du Gran Tecan pour les réaluminer dans une cuve de 12 000 litres située à l’étage inférieur. Le GTC dispose d’une optique adaptative pour corriger les effets néfastes de la turbulence atmosphérique : on trouve au dos de chaque miroir hexagonal de nombreux vérins actionnés plusieurs centaines de fois par seconde par des moteurs, les ordres étant donnés par des ordinateurs depuis la salle de commandes.

En vidéo : le ciel nocturne de l’archipel des Canaries

Le ciel étoilé de l’archipel des Canaries est particulièrement beau, comme le prouvent les images du photographe Daniel Lopez. 

On cite souvent de désert d’Atacama au Chili comme le lieu où le ciel nocturne est le plus pur du monde et c’est pour cette raison que l’ESO y construit l’E-ELT, le futur télescope géant européen. Cet instrument de 39 m de diamètre a pourtant failli être implanté beaucoup plus près de nous, sur l’île de La Palma.

À moins de 4 heures de vol de Paris, l’archipel des Canaries offre en effet deux sites exceptionnels : l’île de Ténérife dont le sommet (2400 m d’altitude) est coiffé par les coupoles de l’Observatoire du Teide, et l’île de La Palma où l’on trouve à la même altitude l’Observatoire du Roque de Los Muchachos dont le fleuron est le GTC (ou Gran Tecan), un télescope de 10,4 m de diamètre.

Continuer la lecture

Le MAGIC télescope

J’ai eu la chance d’aller visiter l’Observatoire du Gran Tecan aux îles Canaries. Son instrument principal est un télescope géant de 10,40 mètres de diamètre mais le site abrite d’autres installations astronomiques comme par exemple le MAGIC télescope.

magic2

 

MAGIC signifie Major Atmospheric Gamma Imaging Cherenkov. Il s’agit de deux télescopes identiques de 17 m de diamètre (chacun étant constitué d’une mosaïque de petits miroirs) destinés à étudier les sursauts gamma.

Continuer la lecture