Archives pour l'étiquette île de la Palma

Perséides 2016 : grand spectacle sur l’île de La Palma

Le photographe Daniel Lopez a rassemblé sur une seule image la trace de nombreuses Perséides dans le ciel de l’île de La Palma aux Canaries. 

Si août est le mois idéal pour observer les étoiles filantes, c’est surtout parce que l’essaim des Perséides est particulièrement actif avec un maximum aux alentours du 12 août. Ajoutez à cela une météo en générale assez clémente à une période de l’année où nombreux sont ceux qui prennent des vacances et vous avez tous les ingrédients pour en faire un spectacle céleste renommé.

perseide1

C’est l’astrophotographe Daniel Lopez (auteur d’une superbe Pleine Lune derrière le pic du Teide) qui a réalisé cet étonnant cliché qui rappelle la pluie de Géminides dans le ciel du désert d’Atacama immortalisée par Yuri Beletsky dans la nuit du 13 au 14 décembre 2015. Continuer la lecture

En vidéo : Pleine Lune derrière le pic du Teide

L’astrophotographe Daniel Lopez a filmé le coucher de la Pleine Lune derrière le pic du Teide, le plus haut volcan d’Espagne sur l’île de Tenerife.

L’archipel des Canaries, au large du Maroc, est constitué de sept îles volcaniques. Ces îles, qui font partie des communautés autonomes d’Espagne, sont un paradis pour les touristes mais également pour les astronomes. Outre une pollution lumineuse contenue, elles bénéficient d’un climat ensoleillé et de plusieurs sommets propices à l’étude du ciel. C’est pour cette raison que deux observatoires astronomiques y sont installés : l’Observatoire du Roque de Los Muchachos sur l’île de la Palma et l’Observatoire du Teide sur l’île de Tenerife.

Avec 3.715 mètres d’altitude le Teide est le plus haut sommet d’Espagne. C’est également le troisième plus grand volcan du monde depuis sa base après le Mauna Loa et le Mauna Kea sur l’île d’Hawaii. Continuer la lecture

Voie lactée au-dessus des nuages depuis l’île de La Palma

Au sommet de l’île de La Palma, la Voie lactée est splendide. Un point de vue unique qui accueille l’un des plus grands télescopes au monde.

L’archipel des Canaries se compose de sept îles d’origine volcanique dans l’océan Atlantique à 150 kilomètres des côtes du Maroc. Deux îles ont les faveurs des astronomes : l’île de Ténérife avec l’Observatoire du Teide et l’île de La Palma avec l’Observatoire du Roque de Los Muchachos. Ces deux observatoires, gérés par l’Institut d’astrophysique des Canaries, bénéficient du ciel le plus pur de l’hémisphère nord à 2400 m d’altitude, loin de toute pollution lumineuse.

la_palma_voie_lactee

L’Observatoire du Roque de Los Muchachos, qui héberge le Gran Tecan (un télescope de 10,4 m de diamètre que je vous invite à découvrir dans ce diaporama), est adossé à la caldeira vertigineuse de Taburiente qui constitue les restes d’un stratovolcan en partie effondré côté sud-ouest.

Continuer la lecture

En vidéo : un télescope géant sous le ciel des Canaries

Embarquement immédiat pour une nuit au pied du Gran Tecan, un télescope géant de 10,4 mètres de diamètre sur l’île de La Palma aux Canaries.

Il y a quelques mois je vous avais présenté une galerie d’images du Grand Télescope des Canaries que j’ai eu la chance de visiter en 2009 à l’occasion de l’Année mondiale de l’astronomie. Surnommé par les Espagnols Gran Tecan (pour Gran Telescopio Canarias), ce télescope géant de 300 tonnes (monture comprise) et de 10,4 m de diamètre fait partie de l’Observatoire du Roque de los Muchachos perché à 2.400 m d’altitude sur l’île de La Palma aux Canaries.

Dans cette vidéo réalisée par le photographe Gianluca Lombardi, on assiste à une fin de journée et à une nuit sous les étoiles au pied du Gran Tecan mais également à l’intérieur de la coupole.  Continuer la lecture

En vidéo : CTA, un futur réseau de télescopes gamma

L’Espagne (sur l’île de La Palma) et le Chili (à Paranal) vont accueillir le prochain réseau de télescopes gamma, le Cherenkov Telescope Array (CTA).

Certains astres exotiques (comme les pulsars, les trous noirs, les noyaux actifs de galaxies…), émettent des rayonnements à très haute énergie lors de phénomènes cosmiques violents. Ce sont des sursauts gamma dont l’énergie se mesure en GeV (Giga-électron-Volt).

L’arrivée dans l’atmosphère terrestre de ces rayons gamma produit une cascade de particules dont la lumière bleutée (appelée lumière Tcherenkov) peut être captée et analysée par des dispositifs particuliers, les télescopes à imagerie Tcherenkov atmosphérique.

magic1

Il existe actuellement 3 observatoires d’astronomie gamma au sol : VERITAS (Very Energetic Radiation Imaging Telescope Array System) aux USA, HESS (High Energy Stereoscopic System) en Afrique du Sud et MAGIC (Major Atmospheric Gamma-ray Imaging Cherenkov Telescope) aux Canaries ; ce dernier est constitué de deux télescopes identiques de 17 m de diamètre dont on peut voir un exemplaire sur la photographie ci-dessus.

Continuer la lecture

En images : le Grand Télescope des Canaries

Avec son miroir de 10,4 mètres, le Grand Télescope des Canaries (GTC) est l’un des instruments les plus puissants actuellement en service. Visite guidée.

Les espagnols l’ont surnommé Gran Tecan (pour Gran Telescopio Canarias) : situé à 2.400 m d’altitude sur l’île de La Palma aux Canaries, le GTC est un télescope géant (300 tonnes monture comprise) qui fait partie de l’Observatoire del Roque de los Muchachos, adossé à la caldeira vertigineuse de Taburiente.

Au-dessus des nuages et de la pollution lumineuse, le Grand Télescope des Canaries bénéficie du meilleur ciel de l’hémisphère nord avec moins de 20 jours de pluie par an. Inauguré en 2007 par le Roi d’Espagne, le GTC est l’un des plus grands télescopes du monde : abrité sous une coupole de 32 m de diamètre, son miroir primaire est composé de 36 miroirs hexagonaux d’une surface collectrice totale de 75,7 m² ; cela représente l’équivalent d’un miroir sphérique de 10,4 m de diamètre.

Pour ne pas interrompre les observations, 6 miroirs hexagonaux «de secours» permettent de prendre régulièrement la place de ceux qu’on enlève du Gran Tecan pour les réaluminer dans une cuve de 12 000 litres située à l’étage inférieur. Le GTC dispose d’une optique adaptative pour corriger les effets néfastes de la turbulence atmosphérique : on trouve au dos de chaque miroir hexagonal de nombreux vérins actionnés plusieurs centaines de fois par seconde par des moteurs, les ordres étant donnés par des ordinateurs depuis la salle de commandes.

En vidéo : le ciel nocturne de l’archipel des Canaries

Le ciel étoilé de l’archipel des Canaries est particulièrement beau, comme le prouvent les images du photographe Daniel Lopez. 

On cite souvent de désert d’Atacama au Chili comme le lieu où le ciel nocturne est le plus pur du monde et c’est pour cette raison que l’ESO y construit l’E-ELT, le futur télescope géant européen. Cet instrument de 39 m de diamètre a pourtant failli être implanté beaucoup plus près de nous, sur l’île de La Palma.

À moins de 4 heures de vol de Paris, l’archipel des Canaries offre en effet deux sites exceptionnels : l’île de Ténérife dont le sommet (2400 m d’altitude) est coiffé par les coupoles de l’Observatoire du Teide, et l’île de La Palma où l’on trouve à la même altitude l’Observatoire du Roque de Los Muchachos dont le fleuron est le GTC (ou Gran Tecan), un télescope de 10,4 m de diamètre.

Continuer la lecture