Archives pour l'étiquette hawaii

Pleine Lune dans l’ombre du Mauna Kea

Étonnante photographie que celle réalisée par Greg Chavdarian depuis le sommet du Mauna Kea dans l’ombre duquel brille la Pleine Lune. 

Le Mauna Kea est un volcan bouclier endormi âgé de près d’un million d’années. Situé sur l’île d’Hawaii, il culmine à 4.207 mètres d’altitude et sa dernière éruption remonte à environ 4.500 ans. Son sommet, régulièrement au-dessus des nuages, offre l’un des meilleurs sites d’observations astronomiques de l’hémisphère nord et accueille un Observatoire.

mauna_kea

Quand Greg Chavdarian est arrivé au sommet du Mauna Kea dans la soirée du 15 octobre, au-dessus d’une mer de nuages, ce n’est pas l’Observatoire qui a attiré son regard, mais plutôt la Pleine Lune qui se levait sur l’horizon juste dans l’ombre du volcan endormi. Le Soleil, très bas lui aussi, était situé à l’opposé, dans le dos de l’observateur.  Continuer la lecture

Sur l’île d’Hawaii, de la lave en fusion sous la Voie lactée

La puissance de la Terre sous le ciel étoilé s’exprime dans cette superbe image d’une coulée de lave sur les pentes d’un volcan à Hawaii. 

Le photographe américain Mike Mezeul a capturé sur un même cliché réalisé au mois de  septembre la lave en fusion, la jeune Lune, la Voie lactée et un météore, tout cela sur l’île d’Hawaii. Muni d’un boîtier Nikon D810 et d’un objectif Nikkor 14-24mm de focale (ouvert à 2,8), le photographe a posé pendant 25 secondes avec une sensibilité de 2.500 iso.

lave

Si la lave, la Lune et la Voie lactée étaient en place au moment où Mike Mezeul a déclenché, il doit à la chance la présence d’une brillante étoile filante qui s’est invitée pendant la prise de vue, une probabilité sans doute aussi faible pendant une pose de 25 secondes que celle de gagner à la Green Card Lottery, la loterie américaine ! Continuer la lecture

En vidéo : Pleine Lune derrière le pic du Teide

L’astrophotographe Daniel Lopez a filmé le coucher de la Pleine Lune derrière le pic du Teide, le plus haut volcan d’Espagne sur l’île de Tenerife.

L’archipel des Canaries, au large du Maroc, est constitué de sept îles volcaniques. Ces îles, qui font partie des communautés autonomes d’Espagne, sont un paradis pour les touristes mais également pour les astronomes. Outre une pollution lumineuse contenue, elles bénéficient d’un climat ensoleillé et de plusieurs sommets propices à l’étude du ciel. C’est pour cette raison que deux observatoires astronomiques y sont installés : l’Observatoire du Roque de Los Muchachos sur l’île de la Palma et l’Observatoire du Teide sur l’île de Tenerife.

Avec 3.715 mètres d’altitude le Teide est le plus haut sommet d’Espagne. C’est également le troisième plus grand volcan du monde depuis sa base après le Mauna Loa et le Mauna Kea sur l’île d’Hawaii. Continuer la lecture

La vallée de Pololu à Hawaii, un paradis vert sous la Lune

Au nord de l’île d’Hawaii, dont le sommet est occupé par des télescopes, la vallée de Pololu révèle sa luxuriante végétation sous la lumière de la Lune.

Quand on parle de l’île d’Hawaii aux astronomes, ils pensent aux grands télescopes qui ont été installés au sommet du Mauna Kea, ce volcan endormi qui culmine à 4205 mètres d’altitude.

Regroupées au sein de l’Observatoire du Mauna Kea, une dizaine de coupoles accueillent les instruments de différents pays. Les plus emblématiques sont les télescopes jumeaux Keck et le télescope Canada-France-Hawaii. Ils bénéficient du meilleur ciel de l’hémisphère nord, loin de toute pollution lumineuse.

rogelio1

L’île d’Hawaii est une terre de contrastes : alors qu’on rencontre au sommet du Mauna Kea une zone aride au climat polaire (il peut y neiger), les régions qui bordent l’océan Pacifique nord connaissent un climat tropical humide qui permet le développement d’une végétation exubérante.

Continuer la lecture

Sur l’île d’Hawaii, l’Observatoire Keck fête ses 25 ans

Installés au sommet du Mauna Kea, les deux télescopes jumeaux de l’Observatoire Keck ont révolutionné l’astronomie depuis un quart de siècle. 

Lorsqu’en 1977 les astronomes de l’Université de Californie commencent à plancher sur un projet de télescope de 10 mètres, ils savent que cet objectif est très ambitieux ; à l’époque  le plus grand télescope terrestre (le télescope Hale installé sur le Mont Palomar) est équipé d’un miroir de 5 mètres de diamètre.

keck

On sait alors qu’un miroir monobloc de 10 mètres sera impossible à construire en raison de sa masse (il va se déformer et dégrader la qualité des images) et de son coût exorbitant (si on y ajoute le prix d’une monture capable de supporter cet énorme disque en verre).

Continuer la lecture