Archives pour l'étiquette constellation d’Hercule

Moins lumineuse que prévu, la comète 45P a perdu sa queue

La comète 45P, attendue au plus près de la Terre le 11 février, a perdu sa queue après son passage près du Soleil le 31 décembre. 

Confirmant ce que laissaient craindre les images prises depuis quelques nuits, un cliché de l’astrophotographe Bill Williams réalisé le 7 février a jeté un froid chez les observateurs d’astres chevelus. La comète 45P, qui est de retour en fin de nuit dans la constellation d’Ophiuchus, en pleine Voie lactée, est privée de queue et son éclat est plus faible que prévu.

Il n’en reste qu’une petite boule verte, une couleur provoquée par la forte émission de carbone diatomique(C2), caractéristique d’un certain nombre d’astres chevelus (comme par exemple 252P/Linear, une comète qui avait surpris les astronomes par un brusque sursaut d’éclat en avril 2016).

Rappelons que la comète périodique 45P (de son vrai nom 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova) a été découverte le 3 décembre 1948 par l’astronome japonais Minoru Honda (auteur de 12 découvertes cométaires) puis indépendamment par Antonin Mrkos et Ludmila Pajdusakova. Continuer la lecture

Surveillez l’essaim météoritique des Quadrantides

Si le ciel est dégagé, l’essaim météoritique des Quadrantides devrait nous offrir un joli spectacle pour bien commencer cette nouvelle année.

Le début du mois de janvier est traditionnellement propice à l’observation des étoiles filantes. C’est en effet durant les cinq premières nuits de l’année que la Terre traverse l’essaim météoritique des Quadrantides.

essaim

Les météores portent le nom de la constellation dont ils semblent jaillir, la constellation du Quadrant Mural qui n’existe plus aujourd’hui (entre les constellations d’Hercule, du Bouvier et de la Grande Ourse). Continuer la lecture

Abell 2151, un jeune amas de galaxies dans Hercule

Trônant au zénith pendant les nuits d’été, la discrète constellation d’Hercule recèle quelques beaux objets célestes comme l’amas de galaxies Abell 2151. 

C’est une plongée vertigineuse dans l’amas de galaxies Abell 2151 (découvert par l’astronome américain George Abell décédé en 1983) que nous offrent Bob et Janice Fera. Dans une superbe image qui a nécessité plusieurs heures de poses combinées, ils nous entraînent au cœur de cet amas de galaxies situé dans la constellation d’Hercule à près de 500 millions d’années-lumière de la Terre.

amas_hercule2

Abell 2151 est bien différent des traditionnels amas de galaxies. Il abrite en effet une grande variété de types de galaxies, toutes très jeunes, dont des galaxies spirales riches en gaz où l’on observe la formation de nouvelles étoiles. Autre preuve de la jeunesse de cet amas, il ne semble pas contenir de galaxies elliptiques géantes alors que la plupart des galaxies des amas évolués sont elliptiques ou irrégulières. Continuer la lecture