la comète C/2013 US 10 Catalina devient circumpolaire

Depuis le 13 janvier la comète C/2013 US 10 Catalina est visible toute la nuit : de plus en plus proche du pôle céleste, elle ne se couche plus.

En vidéo : Hedgehog, le robot explorateur de comètes

Comme vous pouvez l’observer quotidiennement avec le Soleil et la Lune, les astres se lèvent à l’EST et se couchent à l’OUEST. Ce phénomène n’est qu’un mouvement apparent qui résulte de la rotation de la Terre sur elle-même.

Le même phénomène s’observe la nuit avec les étoiles, mais si vous regardez le ciel nocturne en direction du pôle céleste vous constaterez qu’aux latitudes de la France certaines constellations tournent autour de l’étoile polaire et ne se couchent jamais (un phénomène très bien mis en évidence lors d’une rotation d’étoiles). On les appelle les constellations circumpolaires et la plus célèbre est la Grande Ourse.

catalina

Sur cette image réalisée le 15 janvier par l’astrophotographe  Raffaele Esposito on voit la comète C/2013 US 10 Catalina, un astre chevelu découvert le 31 octobre 2013, passer à proximité apparente de Alkaïd (Eta Ursa Majoris) comme elle l’avait fait avec Arcturus le jour de l’An.

Eta Ursa Majoris est la première étoile du Chariot, celle qui marque le début du manche de la casserole de la Grande Ourse (pour les astronomes c’est l’étoile avec la plus grande ascension droite de l’astérisme du Chariot). Signalons cependant que Alkaïd ne fait pas partie du courant d’étoiles de la Grande Ourse.

catalina-carte

La comète C/2013 US 10 Catalina va continuer son périple à proximité de l’étoile polaire comme l’avait fait en mai 2015 la comète C/2014 Q2 Lovejoy. Catalina, dont la magnitude se situe aux alentours de 5, devrait voir son éclat diminuer progressivement en même temps qu’elle s’éloigne de la Terre depuis le 12 janvier (elle était alors à 107,7 millions de km de nous).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *