Une couronne lunaire entre Saturne et Mars

Le 17 juin en début de nuit quelques nuages opportuns m’ont offert le spectacle d’une couronne lunaire encadrée par Saturne et Mars, les planètes du moment.

Avez-vous déjà admiré des couronnes, ces cercles concentriques colorés qu’on observe parfois autour de la Lune et plus difficilement autour du Soleil (car il est trop lumineux) ? Si les halos se forment en présence de cristaux de glace, ce sont les gouttelettes d’eau des nuages ou du brouillard qui sont à l’origine des couronnes. Les plus belles couronnes (avec des couleurs vives et bien séparées) apparaissent quand toutes les gouttelettes ont le même diamètre mais c’est rarement le cas ; les couronnes sont alors imparfaites et l’on observe simplement des nuages irisés.

couronne_lunaire

Vendredi 17 juin la Lune gibbeuse (trois jours avant la Pleine Lune des fraises) se trouvait dans la constellation de la Balance, encadrée par Saturne et Mars, les deux planètes qui étaient à l’opposition il y a peu.

On pouvait repérer Saturne à l’EST de notre satellite naturel dans la constellation d’Ophiuchus. La planète aux anneaux était au plus près de la Terre le 3 juin et sa magnitude actuelle est de zéro. Saturne se situe moins d’une dizaine de degrés apparents au-dessus d’Antarès, la plus brillante étoile de la constellation du Scorpion.

À l’OUEST de la couronne lunaire se trouve la planète Mars qui était au plus près de la Terre le 30 mai, huit jours après son opposition. Avec une magnitude de -1,9 la Planète rouge attire encore tous les regards mais elle s’éloigne rapidement de nous et les astronomes n’ont que quelques semaines pour essayer de repérer les principales formations martiennes avec leur télescope.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *