Jupiter étincelle au-dessus de l’abbaye de Maillezais

Avez-vous remarqué cet astre qui étincelle en direction du sud en début de soirée ? C’est Jupiter, ici au-dessus de l’abbaye de Maillezais. 

La cathédrale des marais :

Les ruines de l’abbaye Saint-Pierre de Maillezais se dressent fièrement dans le Marais poitevin. Vers 970 un chevalier décida d’élever un monastère sur ce qui était alors une île au milieu d’une zone insalubre. Pendant cinq siècles celle qu’on appelle encore la cathédrale du marais va prospérer. Les Guerres de Religion scelleront le destin du site.

Jupiter étincelle au-dessus de l’abbaye de Maillezais. © Jean-Baptiste Feldmann

Après le départ des moines l’abbaye est laissée à l’abandon et l’on vient s’y fournir en pierres. Elle fait l’objet de restaurations régulières depuis quelques décennies. Elle est désormais propriété du département de la Vendée.

Une planète à explorer au télescope :

La plus grosse planète du Système solaire était à 620 millions de km de nous le 14 juillet. À son apogée le 28 janvier prochain elle se trouvera à 908 millions de km.  Son éloignement actuel de ne nous empêche pas de la percevoir comme un astre très brillant avec une magnitude de -2,6. Située dans la constellation du Sagittaire, Jupiter entrera dans le Capricorne à partir du 18 décembre. Elle y sera encore lors de sa prochaine opposition le 20 août 2021.

Pour admirer la plus volumineuse des planètes il faut utiliser un petit télescope. On y voit les deux bandes de gaz les plus sombres qui la ceinturent au niveau des tropiques. Si l’optique de l’instrument est bien réglée, on peut essayer d’apercevoir la Grande tache rouge. Malheureusement la planètes est très basse. Et la turbulence atmosphérique ne facilite pas le travail des observateurs !

Outre sa surface gazeuse, c’est la danse de ses quatre plus gros satellites (découverts par Galilée) qui a de quoi vous surprendre. IoEuropeGanymède et Callisto sont en effet repérables dans une simple longue-vue. En raison de leur révolution autour de Jupiter, leur configuration est différente chaque nuit.

L’image ci-dessus a été obtenue avec une pause de 3 sec à 3200 iso. Boîtier Nikon D7100 et objectif de 50 mm de focale ouvert à 4. Saturne est près du bord gauche du cliché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *