Retour sur la discrète éclipse solaire du 13 septembre

Il aura fallu aller jusqu’en Afrique du Sud pour observer une modeste éclipse solaire partielle le dimanche 13 septembre.

Le 20 mars dernier avait lieu une éclipse solaire partielle suivie 15 jours plus tard par une éclipse de Lune : la première était visible en France mais pas la seconde. Cette fois-ci c’est le contraire qui se produit : impossible d’observer depuis l’Hexagone l’éclipse solaire partielle du 13 septembre mais nous nous consolerons avec l’éclipse lunaire du 28 septembre.

eclipse5

Le 13 septembre le photographe Renier Siebrits a pu saisir un Soleil masqué à 30% par la Lune depuis la ville du Cap en Afrique du Sud. Son cliché révèle également la présence de deux taches solaires.

Les amoureux des éclipses envieront le satellite solaire SDO qui depuis son orbite géosynchrone a pu assister à une double éclipse solaire : comme le montre le cliché ci-dessous, ses caméras ont vu passer successivement la Terre (ombre irrégulière en raison de l’atmosphère terrestre) puis la Lune (ombre nette à gauche de l’image) devant notre étoile, ce  que nous explique cette vidéo.

SDO

Rappelons au passage que c’est également SDO qui a enregistré ces derniers jours plusieurs éjections de masse coronale à l’origine d’un festival d’aurores boréales.

La prochaine éclipse solaire aura lieu le mercredi 9 mars. Elle sera totale dans une étroite bande qui traversera l’océan Pacifique de Sumatra  jusqu’au nord d’Hawaii (là où se trouve l’observatoire du Mauna Kea).

Il faudra ensuite se rendre le jeudi 1 septembre sur l’Île de la Réunion pour admirer une éclipse annulaire, la Lune étant alors trop éloignée de nous pour masquer la totalité du disque solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *