Deux bulles de gaz géantes autour de la Voie lactée

Le télescope américain Fermi a confirmé ce que les astronomes soupçonnaient déjà : il existe une gigantesque double bulle de gaz chauds de part et d’autre de notre galaxie, la Voie lactée.

bulles-fermi

Les chercheurs proposent deux théories pour expliquer la présence de ces bulles (beaucoup plus discrètes que sur la vue d’artiste ci-dessus).

Elles proviennent soit de l’explosion de plusieurs grosses étoiles en fin de vie, soit de rejets gazeux échappés du trou noir tapis au centre de notre galaxie.

Pour en savoir plus sur ces bulles, les astronomes ont utilisé le télescope spatial Hubble. Ils ont pointé un quasar (une source lumineuse lointaine) pour étudier comment sa lumière était modifiée en traversant l’une de ces bulles de gaz avant de nous parvenir. Ils en ont déduit que ces bulles géantes gonflent à la vitesse prodigieuse de 900 km/sec et qu’elles se seraient formées il y a très peu de temps à l’échelle de l’Univers, moins de 4 millions d’années.

Dédié à l’étude des hautes énergies du Cosmos, le Fermi Gamma-ray Space Telescope a été lancé en juin 2008 par la NASA. Ce satellite est équipé de deux détecteurs de rayons gamma, le Large Area Telescope (LAT) et le Gamma-ray Burst Monitor (GBM).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *