Archives pour l'étiquette clair de Lune

« Clair de Lune » : un photographe inspiré par Beethoven

La sonate pour piano nº 14 de Beethoven écrite en 1801 a inspiré l’astrophotographe Miguel Claro à l’occasion de la Pleine Lune du 11 avril.

Après le Soleil, la Lune est l’astre qui a le plus inspiré les hommes au cours des siècles : les astronomes et les scientifiques bien sûr, mais également les artistes. Poètes, peintres, écrivains, musiciens, ils sont nombreux à avoir rendu hommage à notre satellite naturel.

En 1801, Ludwig van Beethoven, alors âgé de 31 ans,  écrit la sonate pour piano n°14 qu’il dédie à une jeune comtesse dont il semble très amoureux. Amusante coïncidence, un autre grand musicien d’origine allemande poursuit à la même époque une très belle carrière d’astronome en Grande-Bretagne : il s’appelle William Herschel et a découvert Uranus 20 ans plus tôt.

La sonate est renommée « Clair de lune » en 1832 (Beethoven est mort 5 ans plus tôt) par le poète allemand Ludwig Rellstab pour qui elle évoque une barque voguant sous la Lune. Continuer la lecture

Clair de Lune dans les vignes sous le Château Gris

Une éclaircie entre deux averses, l’occasion d’aller admirer le clair de Lune au cœur du vignoble de Nuits-Saint-Georges, au pied du Château Gris.

Je vous emmène régulièrement au milieu des vignes pour des promenades nocturnes, que ce soit pour voir passer l’ISS, pour admirer une cabotte sous la Pleine Lune ou regarder les étoiles tourbillonner aux Monts Luisants. Cette fois-ci nous nous rendons au Château Gris situé dans les coteaux qui surplombent Nuits-Saint-Georges, jolie ville bourguignonne connue pour ses grands vins (c’est d’ailleurs un peu plus haut que se cache la statue de la Résistance).

Ce petit château entouré de terrasses doit sans doute son nom à la couleur de ses murs. Il possède également un toit d’ardoises assez inhabituel pour la région.

Cette image (30 secondes de pose à 1.600 iso avec un objectif Samyang de 8 mm de focale ouvert à 5,6 monté sur un boîtier Nikon D3200) a été réalisée dans la soirée du 4 février. La longue exposition (qui sature la Lune et ne permet pas de voir le Premier Quartier) révèle les amas d’étoiles des Hyades et des Pléiades juste au-dessus de notre satellite naturel. On reconnaît également la belle constellation d’Orion dans la partie supérieure gauche du cliché.

24 heures après cette prise de vue, dans la soirée du 5 février, la Lune glisse devant les étoiles de l’amas des Hyades, occultant au passage la brillante Aldébaran (Alpha Tauri). La série actuelle des occultations d’Aldébaran a commencé le 29 janvier 2015 et prendra fin le 3 septembre 2018. Durant cette période il se produira 48 occultations d’Alpha Tauri mais en moyenne seules 8 à 10 seront visibles depuis un lieu d’observation donné. Pour voir plus d’occultations, il faudra voyager !

Les astronomes attendront ensuite le 18 août 2033 pour assister à une nouvelle vague d’occultations : La Lune repassera entre la Terre et Aldébaran, une configuration géométrique qui revient au bout d’un Saros (un cycle d’un peu plus de 18 ans).

Clair de Lune dans le brouillard le 10 mai

La soirée du 10 mai a permis de retrouver le clair de Lune nimbé de brouillard entre deux averses. Ambiance au milieu des prés gorgés d’humidité.

Après la Nouvelle Lune qui s’est produite pendant les Rencontres Astronomiques de Printemps (RAP) et avant le Premier Quartier qui interviendra dans la soirée du 13 mai, j’ai pu retrouver quelques instants le croissant lunaire hier soir.

Si les RAP ont été un succès côté météo, le ciel se venge depuis le 9 mai en nous arrosant copieusement, ce qui nous a déjà valu l’impossibilité d’assister au transit de Mercure devant le Soleil depuis la majeure partie du pays (il y a heureusement de très belles images réalisées à l’étranger et depuis l’espace).

lune_brouillard

Hier soir j’ai chaussé mes grosses bottes et j’ai traversé quelques prés au sol spongieux ; le jeune croissant de Lune glissait lentement vers l’horizon OUEST alors que le brouillard m’enveloppait, permettant de matérialiser le faisceau de ma lampe frontale. Continuer la lecture