24 octobre 1601 : mort de l’astronome danois Tycho Brahe

Considéré comme le premier grand observateur des temps modernes, Tycho Brahe est surtout connu pour avoir découvert la supernova de 1572.

Naissance d’une passion :

Tycho Brahe est né le 14 décembre 1546 au Danemark. Elève intelligent, il entre à l’université en 1559. Un an plus tard il observe une éclipse de Soleil. Abandonnant des études de droit, il se tourne vers les mathématiques. Après avoir voyagé en Europe où il rencontre d’autres scientifiques, il revient chez lui en 1571 à la mort de son père.

En vidéo : l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet (découvrez son blog LUMINESCIENCES) nous raconte l’histoire de Tycho Brahe

Une étoile nouvelle :

En 1572 Tycho Brahe découvre une  « étoile nouvelle », une supernova (SN 1572) dans la constellation de Cassiopée. On pensait le Ciel immuable depuis Aristote, il n’en est rien ! L’astronome danois devient alors célèbre dans toute l’Europe. Le roi Frédéric II lui offre une rente pour construire un observatoire, Uraniborg, sur une île près de Copenhague. C’est là que l’astronome va effectuer des mesures de position d’étoiles pendant des années. Il utilise pour cela d’immenses cadrans qu’il fait construire.

Représentation d’une mesure de position d’étoile à l’aide d’un cadran géant à l’observatoire d’Uraniborg.
Képler, un brillant assistant :

Tycho Brahe établit un catalogue d’étoiles et observe différentes comètes. Lorsque son protecteur Frédéric II meut en 1588, l’astronome doit abandonner son observatoire. Il va s’installer à Prague et devient mathématicien impérial de Rodolphe II. Parmi les assistants de Brahe, il en est un particulièrement talentueux. C’est Johannes Kepler. À la mort de son maître en 1601, Képler se sert de ses observations pour découvrir les célèbres lois qui régissent les mouvements des planètes.

SN 1572, la supernova de Tycho Brahe. Crédit : Rayons X : Nasa/CXC/SAO, infrarouge : Nasa/JPL-Caltech; Optique : MPIA, Calar Alto, O.Krause et al.
Vous pourriez aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *