L’Afrique lance son premier magazine d’astronomie

Ce 13 octobre, jour de l’opposition de la planète Mars, a été choisi pour lancer le premier numéro d’une nouvelle revue, l’Astronomie Afrique.   

Un continent près des étoiles :

En Afrique l’astronomie a le vent en poupe. Je vous avais présenté il y a quelques mois le portrait de Marie Korsaga, première astrophysicienne de l’Afrique de l’Ouest. Puis il y a quelques jours une mission d’observation exceptionnelle au Sénégal. Un nouveau pas est franchi avec la naissance de la première revue d’astronomie sur ce continent.

Ce 13 octobre, l’Afrique lance sa première revue d’astronomie. © Astronomie Afrique

Eric Lagadec est astrophysicien à l’Observatoire de la Côte d’Azur et président de la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique (SF2A). Membre du comité de rédaction de l’Astronomie Afrique, il nous parle de ce beau projet.

Mettre en valeur l’astronomie africaine :

Le magazine va être lancé le 13 octobre, jour de l’opposition de la planète Mars. Le projet est mené avec la Société Astronomique de France puisque l’Astronomie Afrique est le petit frère de “l’Astronomie”, revue de la SAF. les autres soutiens sont RFI, l’Association sénégalaise pour la promotion de l’Astronomie et l’Uranoscope de France. Il y a également la SF2A, l’AFFIPS (Africa Initiative for Planetary and Space Sciences) et l’AFAS (African Astronomical Society). L’idée est d’offrir un magazine d’astronomie mettant en avant la recherche qui se fait en Afrique. Nous y aborderons également l’histoire de l’astronomie africaine et mettrons en avant des associations du continent.

Observation d’une occultation d’étoile par un astéroïde au Sénégal. © Maram Kaïré
Des femmes à l’honneur :

Le magazine est trimestriel, gratuit et en ligne. Le site web est géré au Sénégal et le comité de rédaction se compose d’acteurs de l’astronomie en Afrique. Je peux citer Maram Kaïré du Sénégal, Marie Korsaga et Zacharie Kam du Burkina Faso, Jamal Mimouni d’Algérie (Président de l’Africain Astronomical Society), Modou Mbaye et Salma Sylla du Sénégal. On essaie aussi de mettre en avant les femmes dans la recherche avec Marie Korsaga, Salma Sylla, première doctorante en astrophysique du Sénégal et Mériem El Yajouri, brillante jeune chercheuse marocaine.

Marie Korsaga est la première femme astrophysicienne de l’Afrique de l’Ouest.

L’idée d’une revue vient de Sylvain Bouley, professeur à l’Université Paris Saclay et planétologue. Je fais partie du comité de rédaction (qui travaille de manière complètement bénévole) ainsi que Mamadou N’Diaye (Observatoire de la Côte d’Azur), David Baratoux (IRD Toulouse), Lucie Maquet (IMCCE) et Janet Borg de la SAF.

Cliquez pour découvrir le magazine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *